Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
cryptopassion

Le très ambitieux renouveau de Lotus Cars !

Audience de l'article : 1449 lectures
Nature de contenu : Article perso
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(1 Vote) - Note : 4.00
Partagez cet article avec vos connaissances

Alors que je me pose des questions sur le futur d'Aston Martin, avec ses actionnaires en difficultés financières et un budget R&D réduit à sa portion congrue, il y a une autre marque anglaise qui a de sacrées ambitions et met des moyens colossaux pour y arriver : Lotus !

 Créée en 1952 par le génial Colin Chapman alors qu'il n'avait que 24 ans, Lotus a connu une glorieuse épopée sportive avec 7 titres constructeurs en Formule 1 dans les années 60 et 70, avec des légendes tels que Jim Clark ou Graham Hill. Le regretté Ayrton Senna conduisit aussi pour Lotus entre 1985 et 1987 et je me rappelle d'ailleurs encore de son incroyable remontée au Grand Prix de Monaco 1986 sous des trombes d'eau. Alain Prost était en tête, Ayrton Senna aurait certainement remporté le Grand Prix s'il n'avait été arrêté...

Après la mort prématurée de son fondateur en 1982, à 54 ans, la firme fut d'abord achetée par General Motors en 1986, puis revendue en 1993 au propriétaire de Bugatti de l'époque, l'italien Romano Artiloi. En 1996 le groupe malaysien Proton prend 64% du capital, puis le contrôle total en 2003.

 Après 15 ans d'une quasi monoculture avec la petite Elise (puis l'Evora), et sous la direction de son nouveau CEO depuis fin 2009, le suisse Dany Bahar, 38 ans, un homme de marketing transfuge de Ferrari (où il fut notamment en charge du très important proframme de licensing), près de 1 Milliard d'Euro vont être maintenant investis dans les années à venir pour développer et produire une gamme particulièrement excitante, qui devrait largement permettre à la marque de venir chasser sur les terres d'Aston Martin, Ferrari et même McLaren.

J'aime sa façon de poser pragmatiquement les choses : "our shareholders have lost a lot of money over the past 14 years, so there were two options: sell the company or run it to its potential" ! Mais pour atteindre le potentiel, cela passe par un courageux et colossal investissement...

Les modèles en développement reprennent la philosophie originelle Lotus, "le poids est l'ennemi", "light is right", et semblent très bien placés question budget.

Dés le printemps 2013 la salve sera lancée avec la nouvelle Esprit (ci-dessus). 1450kg seulement pour 620cv, on s'attend à 330km/h en vitesse de pointe et 3,4sec seulement de 0-100km/h. Et "seulement" 130K€, soit très largement moins que pour une Lamborghini Gallardo ou une Ferrari 458,, voire une McLaren MP4-12C, toutes 3 dans la ligne de mire. Et on annonce une consommation record à moins de 11l/100...

L'Elan (ci-dessus), successeur de l'actuelle Evora, viendra fin 2013 et sera proposé en coupé ou en découvrable, 2 places ou 2+2. 400 à 470cv pour 85K€..."seulement" !

 

L'Elite (ci-dessus), qui viendra en 2014, est un coupé compact (4m60) 2+2, toit rigide escamotable, avec un moteur full hybrid de 550cv, débouchant sur une consommation très basse, sous les 10l/100. Avec 1650kg, on s'attend pourtant à 315km/h et 3,7sec pour le 0-100km/h. 135K€ attendus.

La nouvelle Elise est prévue pour le printemps 2015 : très compacte et légère comme l'actuelle, 4m et 1100kg environ, son 4 cylindres de 300cv environ autorisera 270km/h et 4.3s de 0 à 100km/h. Et sera proposée autour d'un alléchant tarif de 40K€.

La splendide et racée Eterne (ci-dessus) viendra elle en 2015 chasser sur les terres de la Rapide d'Aston Martin et de la Panamera de Porsche dans le segment des coupés 4 portes 4 places. Avec de sacrées performances apportées par son V8 de 620cv : 315km/h et 4 secondes seulement de 0 à 100km/h (contre 5s à la Rapide). Comme l'Elite dont sa plateforme dérive, elle aura un moteur hybride permettant une consommation très basse de 9,4l/100.

A noter que dans ce segment des luxueux et sportifs coupés 4 portes/4 places, un nouveau venu de poids devrait faire son apparition dans quelques années, l'Audi A9.

Et...one more thing, Lotus prévoit à l'instar de la Cygnet d'Aston une citycar, pour 2015 également...

Pour implémenter ce très ambitieux programme, Dany Bahar a recruté des cadors chez la concurrence :

  • Le designer en chef, avec une équipe de maintenant 80 personnes (une vingtaine seulement chez Aston Martin), est Donato Coco, anciennement Ferrari.
  • Le reponsable du manufacturing est Michael Och, ex Porsche
  • Le marketing est confié à Andreas Prillmann, ex Porsche
  • La distribition est confiée à Andreas Schlegel, ex Porsche lui aussi
  • D'autres cadres aux postes clés viennent de chez Mercedes ou AMG

Une image de marque se construit aussi, et surtout, à partir de bons produits, et la je dois avouer que Lotus paraît - sur le papier - particulièrement bien armée. Certes, elle n'a pas encore l'aura d'Aston Martin, qui doit beaucoup à James Bond, mais son pedrigrée sportif est largement supérieur. Il faut se rappeler qu'Aston Martin n'a à son actif qu'une seule grande victoire, les 24h du Mans en 1959, contre près de 7 championnats et 80 victoires en Grand Prix pour Lotus.

Ceci étant, je crois que le positionnement de Lotus est plus proche de celui de Ferrari, à savoir des voitures hyper sportives et super performantes, légères, un peu spartiates question confort, alors qu'Aston est plus dans un segment Grand Tourisme/Luxe avec des intérieurs très cosy.

A partir de cette série de produits bien placés et son héritage, j'imagine volontiers qu'avec un bon marketing Lotus peut réaliser un très beau retour au 1er plan. Rendez-vous dans 5 ans pour mesurer les 1ers résultats.

Du côté d'Aston, après un très beau renouveau depuis le début des années 2000, avec l'arrivée des DB9, Vantage, DBS et Rapide, je sens que les années à venir vont être plus difficiles : actionnaires exangues et aucun nouveau modèle avant 2014...

 

Michel DE GUILHERMIER

Article original :

Poster un commentaire