Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Joseph Pietri

Joseph Pietri

Titulaire notamment d'un IUP Management et Gestion des Entreprises à Sophia Antipolis, je fais mes premiers pas au sein du réseau AssurFinance des AGF (Allianz). Animé par l'esprit d'entreprendre, j'ouvre dès 2004 mon cabinet de Conseil en Gestion de Patrimoine Indépendant à taille humaine en Haute-Corse. Je considère l'Analyse Technique comme étant un outil incontournable à la prise de décisions en matière d'Investissements.
Par ailleurs, la musique est ma passion. Elle m'aide à trouver un certain équilibre...
Vous trouverez sur YouTube quelques unes de mes compositions personnelles de "Dream - Trance" sous le pseudo de "Mike Hypson". Elles vous délivreront une facette de ma personnalité.
Créer et partager est source de richesse.
C'est la base de tout en société.


promospeciale

J’ai un contrat d’assurance vie en fonds en Euros…est ce que je vais perdre de l’argent ?

Audience de l'article : 3499 lectures
Nombre de commentaires : 9 réactions

Voici une question à laquelle il est bien difficile de répondre de but en blanc.

Ces derniers jours Oh combien de fois on m'a demandé si l'assurance vie est en danger et s’il existe un risque de perdre ses économies !

-          -  Premièrement, il faut rappeler ce qu’est une assurance vie avec quelques mots simples. 

L’Assurance Vie est un terme qu’on a un peu trop utilisé à tort et à travers pour dire qu’on détient une épargne sûr et garantie.

En fait l’Assurance Vie c’est tout simplement un cadre d’investissement, une enveloppe qui permet de bénéficier d’un avantage fiscal premier :

« Faire fructifier son capital pour le Transmettre en franchise de droits de successions ».

Le tout dans certaines limites et répondant à certaines conditions d’âge que je n’évoquerai pas cette fois afin de ne pas alourdir le sujet déjà assez difficile à traiter.

La transmission est LE BUT principal !

-          - Deuxièmement, dans un contrat d’assurance vie, il est possible de répartir différemment les sommes que l’on y dépose en fonction de son profil d’investissement.

Donc, on peut très bien répartir dans son  contrat 10% en SICAV Emergentes, 50% en SICAV Mid-Cap Européennes et 40% en Fonds en Euros !

Le pourcentage et le type de SICAV mentionné ci-dessus n’est qu’un exemple parmi tant d’autres !

-          - Troisièmement, l’ Assurance Vie n’est pas une garantie en capital et ne peut en aucun cas vous prémunir d’une absence de perte d’argent…quelque soit la répartition que vous avez choisi !

Venons en donc aux Fonds en EUROS !

Voici une question que m’a posée un ami voilà une semaine de cela. Je la retranscris telle quelle car elle convient parfaitement au contexte :

« Quand on prend en assurance vie du 100pr100 en fond euro garanti, quel est le risque ? logiquement  aucun ?? et comment peut on connaitre le taux ( celui en cours et les suivant ?? ) car dans mon cas je le connais pas ».

 

Voici ma réponse que je complèterais un peu plus loin :

 

« C’est de l’argent qui est prêté aux Etats !!! Ils le font travailler et en contre partie on te donne un taux !

Jusqu’à présent on considérait qu’il y avait une garantie du fait de la solidité des Etats ! Or ce temps est révolu. Il n’y a plus rien de sûr !!!!!

Exemple : si l’Italie fait défaut alors les fonds en Euros perdront en valeur et en rendement, sans compter sur l’effet en chaine et donc faillite du système (mais bon là c’est la guerre mondiale version 3.0).

Concernant le rendement il faut demander à ton assurance. Et pour le taux à venir 2012 je peux déjà te dire que ce sera celui de 2011 – 0.20/0.30.

Si le fonds était à 3,5% ce sera en 2012 3.20%/3.30% environ.

C’est à cause de la faillite de la Grèce ! »

Me direz vous que l’analyse est un peu rapide et les termes utilisés un peu crus, mais bon au moins c’est clair, simple et compréhensible par tous.

Vous concernant vous et votre épargne, pour savoir si votre fonds en Euros est « fiable » vous pouvez demander à votre établissement financier un document appelé « Fiabilité financière/Solidité du fonds ».

Vous  trouverez dans ces rapports :

1.        la répartition géographique du fonds en Emprunts d’Etats

2.       La solidité du fonds auquel vous avez souscrit, évaluée par les agences de notation (Standard & Poor’s, Moody’s, Fitch…)

3.       Les rendements des années précédentes mais quasiment jamais celui du taux à venir.

 

 

Bon alors, ces fonds sont risqués ou pas ???

 

Nous évoluons dans un monde plein d’incertitudes où il devient de plus en plus difficile de faire des prévisions sur la durée ! Ce qui ne veut pas dire qu’il faut s’interdire de s’y essayer !

 

-          Pour 2012, le rendement des fonds va baisser c’est certain !!!

 

 Maintenant est ce qu’il y a sur les fonds un risque de perte en capital (comme les SICAV actions ?) ?

 

-          NON, tant qu’on en reste là d’un point de vue de la dette des Etats!!!

 

 Allons jusqu’au bout du raisonnement alors !

 

Et si la Grèce fait défaut sur 100% de sa dette ?

 

Et si l’Espagne ou l’Italie font défaut sur leur dette ?

 

-          Alors ma réponse est OUI !!!

 

Mais continuons et allons vraiment jusqu’au bout…car on parle bien ici du "risque systémique" et de "l’effet domino".

S’il se produit alors tout saute, le système financier est au tapis, l’argent disparait.

C’est World War III !! Rien que ça !

 

Fini internet, plus d’électricité puisqu’on ne peut plus payer, pénurie alimentaire etc….(je vous laisse le soin de compléter ce tableau idyllique).

 

Vous y croyez vous ??? Moi pas !

 

Conclusion :

 

Inutile de broyer du noir et de voir des cygnes noirs de partout, ce qui ne veut pas dire qu’il faut faire l’autruche.

Mais je crois fortement que si ce risque venait à être prêt à se matérialiser, « Ils feront tourner la planche à billet à plein régime ».

Cela se ferait massivement en Europe comme aux Etats Unis !!

Je peux avoir tort, mais me concernant, J’EN SUIS INTIMEMENT CONVAINCU !!!! Je ne vois rien d’autre. C’est ce que j’ai écrit à maintes reprises à mes clients.

Une sorte de fuite en avant qui nous permettrait de gagner plusieurs années.

L’objectif de cette mesure serait de restaurer la confiance, de redonner (aux entreprises puis aux particuliers) le goût d’investir et de favoriser l’emploi.

Ainsi, la création de richesse permettrait aux Etats de faire plus de recettes et je l’espère réduire le déficit. Les taux d’emprunts rebaisseraient et le cercle vertueux se remettrait en place.

C'est-à-dire le triptyque « Investissement – Consommation – Emploi ».

 

Les bourses mondiales connaitraient une embellie durable cette fois ci !

Il faudrait :

-          Investir en actions quand elles se seront effondrées ;

-          Choisir des entreprises peu endêttées avec un bon rendement ;

-          Acheter un peu d’Or et des MP’s ;

-          Et délaisser les fonds en Euros en assurance vie car leur rendement sera de plus en plus faible.

 

Cela aurait pour conséquence in fine d’éviter un Krach Obligataire en contenant la hausse des taux longs .

 

 L’Or quant à lui devrait continuer à avoir ainsi de beaux jours devant lui.

Charles Sannat est celui qui ici devrait (à mon avis) probablement en parler mieux que quiconque.

 

J’espère juste que ce n’est pas la stagflation qui nous attend type 70’s et encore moins le scénario à la Japonaise !

 

Hummm, très Keynésien tout cela me direz vous ! Oui,….mais on ne connait pas autre chose ! Non ? Je me trompe ?

Joseph Pietri

Poster un commentaire

9 commentaires

  • Lien vers le commentaire balthazar mardi, 08 novembre 2011 01:11 Posté par balthazar

    @Joseph
    Vous avez répondu, merci :)



  • Lien vers le commentaire Joseph Pietri mardi, 08 novembre 2011 01:08 Posté par Joseph Pietri

    Bonsoir Fredo,

    1. Merci pour les conseils de mise en page mais j'ai un peu de mal lors de la mise en ligne!
    Sur Word , c'est nickel pourtant, donc oui à l'avenir plus de couleurs!

    2. Je ne dis rien de différent à ce que vous écrivez.

    3. Croyez vous que le client lambda est apte à comprendre totalement la complexité du système?

    4. Je suis ouvert à la discussion, et aux critiques constructives destinées à améliorer mes écrits, mais ce n'est pas la peine d'être agressif!!!

    5. Pour les irritations, je ne peux rien faire!

  • Lien vers le commentaire Joseph Pietri lundi, 07 novembre 2011 19:50 Posté par Joseph Pietri

    Bonsoir Balthazar,
    nous sommes en phase totale!
    Je dis bien dans mon texte "Cela se ferait massivement en Europe comme aux Etats Unis !! "
    En effet j'aurai pu rajouter comme je le mentionne par écrit à mes clients que toutes les BC monétiseront.

    Concernant le fait de choisir "des sociétés peu endêtées":
    Je dis celà étant donné le déleveraging et la déflation passagère à laquelle je crois.
    Mon message est essentiellement destiné à ceux qui rechercheraient du rendement via titres vifs, SICAV rendement, obligations d'entreprises.
    Je pense toujours que les fonds en euros vont survivre mais avec un rendement de plus en plus faible.
    Par conséquent, ceux voulant avoir du rendement, supérieur aux fonds euros devront privilégier les valeurs de rendement et donc, les entreprises ayant du cash et ayant peu besoin d'avoir recours au crédit/l'emprunt. Ama détenir des entreprises bien sélectionnées pourrait être plus sûr et plus rentable que les obligations d'Etat! J'évoque celà dans une politique de diversification d'investissement.
    Le crédit devrait se tarrir, donc il faudra être sélectif en premier lieu si déleveraging il y a(éviter les valeurs de croissance). Ce que je ne sais pas c'est combien de temps la période de déflation pourrait durer. Après quoi, il faudra scuter les premiers signes d'inflation lié aux politiques budgétaires!

    J'espère avoir répondu a+

  • Lien vers le commentaire balthazar lundi, 07 novembre 2011 19:09 Posté par balthazar

    Il me semble que fondamentalement, ce que les gouvernants cherchent derriere tout ce blabla et ces tergiversations, c'est de sauver les états et les personnes surrendettées et les banques surleveragées, au détriment des investisseurs qui tésorisent (en bonds , en livrets, etc ..)

  • Lien vers le commentaire balthazar lundi, 07 novembre 2011 19:03 Posté par balthazar

    Je suis assez d'accord globalement mais si on vous suit bien il y aura monétisation de la dette.
    Et à mon avis ce sera mondial car c'est le cas en Chine, ça commence à l'être aux USA et ça va finir par l'être en Europe à moins qu'on se mette vraiment à rembourser les dettes émises ce dont je doute profondément. Donc à terme de l'inflation (sens contemporain). Et même sans augmentation de masse monétaire on aura une inflation importée car les autres pays en inflation vont vouloir se protéger ce qui augmentera la recherche des biens et donc les prix, comme par exemple actuellement en Suisse ( qui, à terme, devra ensuite gérer le désintérêt du Franc Suisse lorsque tout ira mieux ...).

    Or qui dit inflation (sens contemporain), dit montée des prix en tirant à terme également les dividendes et les salaires (mais probablement moins fortement ce qui occasionnera une baisse du niveau de vie général). Avoir emprunté à taux fixe sera alors un sacré avantage et ceux qui auront emprunté sur longue durée ne chercheront plus à rembourser de façon anticipée, au contraire. Les entreprises endettées seront ainsi moins pénalisées qu'elles n'auraient du l'être par rapport aux autres sans inflation.

    Or vous dites qu'il faut " Choisir des entreprises peu endêttées". Pourquoi ?

  • Lien vers le commentaire Joseph Pietri lundi, 07 novembre 2011 18:59 Posté par Joseph Pietri

    Ceux qui ne se préparent pas à la période qui arrive vont se prendre une enclume sur la tête.
    Pour les autres, ca peut être une période fantastique d'opportunités de créativité et d'investissements.
    Il est temps de se retrousser les manches et de faire bosser la matière grise.
    On a cru trop longtemps que l'Etat pouvait tout faire!
    Il l'a bien voulu d'ailleurs le faire croire et ça l'arrangait bien!!!
    Ca va pas être simple d'inverser les mentalités...

  • Lien vers le commentaire jymesnil lundi, 07 novembre 2011 18:28 Posté par jymesnil

    notre gouvernement vient de choisir : hausse des prix et stagnation des pensions et allocations....bienvenue en pauvreté ?!