Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Balthazar

Balthazar

Tous les commentaires de ce membre (428 publications)
@banville

je ne vois pas l'interet du Shiller ici
il est une moyenne des PER sur 10 ans (inflation adjusted)
on sait que le PER est bas (14) et on le voit sur le Shiller puisqu'il baisse
et ok il a été haut

mais on s'en fiche car comme le dit Charlers Dereeper, dans l'absolu il est aujourd'hui relativement bas (14)

le Shiller a pour but de "prédir" qu'une moyenne haute va conduire à une cassure

mais ca y est , elle a déjà eu lieu puisque l'indice baisse, et qu'on est déjà a un  PER absolu bas de 14
@banville

ON se fiche du Shiller maintenant

ce qui compte maintenant c'est de dire si le couteau est toujours en train de tomber, ou s'il a rebondi

et c'est pas avec une moyenne que tu le verras (effet retard induit)
@banville

admettons qu'on est dans les années qui viennent une hausse légere, avec un PER en hausse pour  atteindre successivement 15, puis 16 puis 17

Le shiller lui sera toujours en baisse et t'annocera la fin du monde alors qu'elle aura déjà eu lieu
Pas d'accord avec toi sur tout, mais je trouve que ton point de vue est vraiment interessant ..  et juste.
Je pense qu'il ne faut pas conclure trop vite à la disparition du bitcoin (ou des altcoins).
La techno a des qualités interessantes.

Si on jugeait de l'avenir de internet sur sa volatilité dans sa valorisation boursiere en 2001, on aurait pu prédire sa disparition ... et se tromper
Pour moi le phénomène est d'ailleurs tout à fait comparable.

Internet avait un potentiel énorme, alors des milliers de sociétés www.jefaisnimportequoi.com se sont créées, mais à chaque fois il y avait une idée qui pouvait faire rêver, ça a provoqué une bulle (tout comme le bitcoin avec ses 20 000$) , puis elle a dégonflé (c'est en cours sur le bitcoin), des tas de boites on fait faillite (des milliers d'altcoins vont disparaitre également, quand ce n'est pas déjà le cas). Il en est resté les meilleures telles qu'Amazon. Il restera probablement le bitcoin et une dizaine de token/altcoins interessantes avec un véritable avenir à mon avis. Mais c'est bien sûr pas le bon moment d'en acheter dans une vision long terme. Il faut attendre la fin de l'éclatement de la bulle et regarder ce qui aura survecu parmi le tas de cadavres pour commencer à acheter, si on s'y interesse
La dette est une bulle.
Si elle éclate, je ne suis pas sur qu'il y aura tant de report que cela.
Evidemment les obligations d'Etat vont s'effondrer
Mais le reste baissera aussi.
Moins, mais il baissera, car comme dans toute baisse, c'est le besoin de cash qui gouverne tout.
Il n'y aura pas de safe haven .. sauf etre cash
L'urgence ne sera pas de trouver le nouveau bon support (or, bitcoin, ??) mais juste de partir en courant de tout investissement quel qu'il soit.
Il faut s'assurer de pouvoir etre liquide .. dans la bonne monnaie ... et c'est tout.
La bonne monnaie c'est celle dont l'Etat ne sera pas trop endetté (Russie, ...)
Pour l'Euro c'est complexe car les Etats sont vraiment independants entre eux

Assez d'accord sur pas mal de points notamment l'interet de la pierre papier / pierre physique

mais vous faites une erreur à mon avis dans votre argumentation pour affirmer qu'il y a un phénomène de bulle (même si je ne conteste pas forcément que nous soyons dans une bulle)
- le tunnel de Frigit démarre après la 2e guerre . Or c'est une période avec un contexte TRES particulier historiquement. Cela me parait donc stupide de prendre les années 60 comme référent. Par exemple le 19e connait pendant longtemps (plusieurs dixaines  d'années) des valorisations comparables à celle d'aujourdui
-ce qui était vrai hier ne l'est pas forcément demain
Par exemple, Paris, tout comme Londres, deviennent des villes à caractère international mondial. Quel riche américain ou chinois ne veut pas avoir son pied à terre à Paris ?? Ce n'etais pas le cas il y a seulement 50 ans. Cela induit une valorisation differente des autres villes non internationales de France.
- vous ne prenez pas en compte le phénomène d'émission de monnaie par les banques centrales qui clairement faussent la donne. Vous comparez avec des années où le référent monnétaire est l'Or, qui par définition est limité


«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»