Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
promospeciale

Voiture de luxe - 400% de hausse en dix ans - le nouveau placement qui cartonne !

Audience de l'article : 15293 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction
Le marché des voitures de collection voit sa côte grandir chaque année.

Une information qui nous provient du Financial Times confirme ce phénomène. Les chiffres sont là ! Depuis environ 10 ans, le marché des voitures de collection poursuit une hausse fulgurante. Elle peut même atteindre jusqu'à 400% d'augmentation selon le journal.

Le résultat : ce marché est numéro un sans contestation possible ! Il distance de loin le marché de l'art et sa progression de 195% ou celui des grands crus en hausse de 166%.


Pourquoi en est on arrivé là ?

Les acheteurs de véhicules anciens voient en leur acquisition un double intérêt. Tout d'abord il y a l'aspect valeur refuge et la fiscalité avantageuse qui rentre en ligne de mire.
Les voitures de collection sont soumises au même régime que celui des œuvres d'art, les véhicules ne sont pas pris en compte dans le calcul de l'ISF. Seulement une taxe sur les plus-values à la revente est prélevée.

Ensuite nos investisseurs trouvent qu'il est plus fun d'acheter un objet formidable dont on peut profiter pleinement ! Partir en famille l'espace d'un week-end, réaliser un voyage exceptionnel à travers le temps. Rien de mieux !

Moralité ! Voici un excellent placement dont on peut jouir physiquement !

Une passion sans frontière qui impacte sur les prix

En France, on compte de plus en plus d'acheteurs, venus des pays de l'Est, du Moyen-Orient, ou des Etats-Unis. Cela explique, en partie, le boom des ventes.
Cependant, la montée des prix qui s'est effectuée sur de nombreux modèles, n'a pas été le cas pour d'autres.

Un marché de passionné est un marché capricieux et exigent !

ll y a des voitures difficiles à vendre. Par exemple, beaucoup de véhicules d'avant guerre n'intéressent plus les nouveaux collectionneurs. Pour cause notamment, le coût élevé de l'entretien, et le savoir faire pointu en terme de mécanique, des réparations difficiles.

Parmi, des envolées remarquables niveau tarif, citons la Ferrari GTO. En 1977 elle s'estimait aux alentours des 30 000 €. Aujourd'hui, elle s'approche des 15 millions d'euros.



Globalement les modèles italiens, Ferrari et Maserati, ont enregistré des hausses de prix très importantes.

Les modèles français suivent aussi la même tendance :

Quelques exemples significatifs, avec une 2CV qui s'est vendue 70 000 euros, une Citroën SM restaurée cotée 160 000 euros, ou encore une DS 23 berline (image ci dessous) qui est partie à 185 000 euros.



Au sein des automobiles françaises, les modèles rares de voitures populaires parfaitement restaurées se vendent comme des petits pains, et cela à des prix largement au-delà des cotes établies !
Il faut savoir une chose. La clientèle internationale désire fortement ces automobiles et n'est pas regardante sur les prix.

La Facel-Vega HK 2 a vu ainsi ses prix explosés en 3 ans : elle est passée de 80 000 euros à 240 000 euros.



Quelle voiture de collection choisir ?

Il faut premièrement se poser les bonnes questions : quelle époque m’intéresse ? quelle catégorie ? quel est mon budget ?


Où acheter une voiture ancienne ?

Oubliez les concessionnaires classiques
et rendez-vous plutôt chez un spécialiste. Certains se consacrent à une marque en particulier, d’autre à une époque, mais tous vous parleront en expert. Leurs prix sont souvent plus élevés que ceux du marché.

Les ventes aux enchères peuvent être le lieu de bonnes affaires. Seul inconvénient : vous ne pourrez pas essayer le modèle avant achat. Le moteur est démarré devant vous, mais la voiture reste immobile.

La vente entre particuliers, via les petites annonces dans les revues spécialisées, dans les journaux ou sur internet, est une autre piste. Vous y trouverez de tout, donc soyez préparés à faire un gros travail de recherche. Ne vous précipitez pas à l'achat : vérifiez les prix et comparez-les à ceux du marché. 

Les salons spécialisés comme le salon Rétro Mobile de début février 2015 à la porte de Versailles à Paris sont une autre alternative.


Pour vous éclairer voici les recommandations de Pierre Novikoff, un spécialiste dans le milieu des voitures de collection.

L'achat intelligent consiste à acquérir une voiture en très bon état, même au-dessus de la cote, plutôt qu'une voiture en état moyen. Une automobile est un objet complexe à régler, à faire fonctionner, et cela à un coût. Il ne faut pas acheter à un prix, mais un véhicule en bon état." Quant aux modèles qu'il recommande, dirigez-vous, pour les voitures du début des années 70, vers la Maserati Ghibli, par exemple, qui est le pendant de la Ferrari Daytona et qui reste sous-cotée, offrant de belles sensations de conduite, pour 90 à 120 000 euros.

Une Maserati Ghibli




Ce que les acheteurs demandent principalement, c'est que la voiture soit équipée de son moteur d'origine, sorti d'usine.

Dans les années 80, en éditions limitées, il préconise l'acquisition d'une Ferrari 308 polyester, une voiture de 75-76, le premier modèle des 308 qui a été construite à moins de mille exemplaires. Ou alors une très belle Renault 5 Turbo 1, une voiture originale, représentant le design de son époque, qui a remporté énormément de rallyes. C'est un achat raisonnable procurant un plaisir indicible lors de sa conduite. Elles sont devenues très rares en bon état et valent entre 40 et 60 000 euros.

Une Ferrari 308




Ce que les acheteurs demandent principalement, c'est que la voiture soit équipée de son moteur d'origine, sorti d'usine. Cela s'appelle le matching numbers (sur les Ferrari des années 60, le numéro de châssis était le même que celui du moteur, puis cela a été décliné sur tous les types de voitures). C'est une mode venue des Etats-Unis qui influe sur la revente. Les acheteurs exigent également que la voiture soit de la couleur d'origine, sortie d'usine.

De même, une Aston Martin DBS, du début des années 70, demeure un bon achat. Comme tous les modèles précédents ont extrêmement augmenté, c'est une voiture qui commence à devenir très recherchée mais qui n'est pas encore à son prix. Une DBS, conduite à gauche, coûte entre 70 et 100 000 euros. De même, une Jaguar Type E coupé (image ci dessous), dont le prix est en train de remonter au niveau de celui du cabriolet, est un bon achat. C'est une voiture emblématique à acheter en bon état. Pour un cabriolet comptez 80 à 110 000 euros. A la revente se sera le même prix, voir plus.




Un dernier conseil, achetez une très belle CX Turbo. Il faut qu'elle soit magnifique, avec très peu de kilomètres, sans hésiter à la payer un peu plus chère que la cote. Elle vaut entre 10 et 15 000 euros. Mais les prix vont s'envoler.

Si l'on veut s'offrir une 2CV aujourd'hui, il faut privilégier les derniers modèles très peu kilométrés (20 à 30 000 km), comme une Charleston, ou une 2CV Azelle, ou un modèle avant 1964, pour posséder un collector avec ses fameuses portes suicide (le danger était que le vent s'engouffre dans la voiture par la porte inversée, qui pouvait alors s'ouvrir en grand et être arrachée de la carrosserie). On peut en trouver une jolie entre 6 et 10 000 euros.
 
 
Tendances du marché et perspectives d'avenir

Les "youngtimers", terme inventé par les allemands, sont les modèles de collection de demain. Leur cote est encore basse. Souvent en très bon état d’origine, leurs moteurs demeurent fiables. La Peugeot 205 GTI est la plus recherchée des nostalgiques des années 1980.

Nous assistons d'ailleurs ces dernières années à l'arrivée d'une nouvelle vague d'acheteurs internationaux, principalement des jeunes trentenaires hommes ou femmes.
Le marché est loin d'être arrivé à maturation même s'il s'interroge quant à l'arrivée des Chinois. Pour le moment, ces collectionneurs n'ont pas le droit d'importer de voitures d'occasion.

Une mesure de restriction afin d'obliger les constructeurs occidentaux à produire en Chine...
Le jour où ils pourront importer une voiture de collection pour rouler avec, le marché risque littéralement d'exploser.

William Finck
                                                                                      
Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire Franck LEBLANC vendredi, 21 août 2015 16:25 Posté par Psytrader

    Hi :)

    Fréquenter des forums français ou internationaux ( US / UK ) de collectionneurs / passionés est aussi une BONNE HABITUDE A PRENDRE : plein d'infos spécifiques, d'anecdotes relatives à certains modèles, de photos détaillées, de liens vers des documents rares ou des brochures techniques, etc.... UN MUST qui permet de "cibler" + facilement CE QUI EST INTERESSANT ou ce qui VA LE DEVENIR....