Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
popaldebaran

popaldebaran

Tous les commentaires de ce membre (28 publications)
Sans vouloir être méchant, "ayant bénéficier de l’école gratuite quand j'étais en France, etc." - j'observe que non seulement elle n'est pas gratuite puisqu'elle coûte 137,4 milliards d'euros par an (soit 4356 euros par seconde qui sont dépensés pour l'éducation en France !), mais qu'elle ne vous a pas appris la différence entre un participe passé et un infinitif.

Les poncifs communistes où tout est gratuit du moment où c'est juste payé par les autres (i.e. les parents, les gens solvables, ...) sont le reflet de la grave maladie française.

Pour le reste, je vous souhaite sincèrement bonne chance quand même.
Bonjour Guillaume,
J'ai réagi au quart de tour car quand ma fille aînée était en cinquième année d'école de commerce il y a déja bien logntemps, elle était revenue avec une de ses amies, qui m'avait doctement déclaré sans sourciller "mais la sécurité sociale, c'est gratuit !". J'étais resté interdit, estomaqué, abasourdi. Le machin communiste qui nous ruine (mis en place par le CNR à la libération, i.e. les communistes) et qui sont des régimes *obligatoires* nous coûtent juste 441 milliards d'euros par an, car évidemment la gratuité n'est qu'une illusion entretenue par la force et la violence. Pour mémoire, Claude Recihman qui a essayé de se battre contre l'affiliation forcée obligatoire vient d'être condamné à 10 mois de prison avec sursis. Circulez, la liberté c'est juste un slogan dans la devise de l'Etat français. En pratique c'est: impôts, taxes, contributions, cotisations, droits, accises, j'en passe et des meilleures, le tout de force. Mais les français totalement abrutis de socialisme par l'EN en redemandent. Bonne chance à vous Guillaume, mais par pitié ne me dites plus que ce qui nous ruine est gratuit :-). Je vous suggère la lecture de "Capitalisme et Liberté" de Milton Friedman, prescription d'un chapitre par semaine, à relire autant que de nécessaire jusqu'à la guérison complète.
https://www.lequotidiendumedecin.fr/actus-medicales/peut-quitter-la-secu-non-reaffirme-la-justice-qui-condamne-le-dr-reichman-fer-de-lance-de-la

Bonjour Charles,

Deux valeureux combattants contre la thèse infondée du réchauffement climatique anthropique sont hélas récemment décédés. Ils laissent des écrits qui feront date (entre autres), quand les cycles solaires en diminution (Valentina Zharkova) auront confirmé l'hypothèse de Swensmark. Il s'agit de Istvan Marko (Juillet 2017) et de Jacques Duran (Oct 2018). Le site de Jacques reste très instructif: http://www.pensee-unique.fr/
https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Duran

Les réfutations alambiquées de l'article Wikipedia traduisent tout l'embarras des idéologues: https://fr.wikipedia.org/wiki/Istv%C3%A1n_Mark%C3%B3

https://www.researchgate.net/profile/Valentina_Zharkova
https://www.researchgate.net/scientific-contributions/20374958_Henrik_Svensmark



Un peu de science, la vraie, pas les fumisteries des escrologistes:
http://www.pensee-unique.fr/

Jacques Duran est l'auteur du site (qui n'est hélas plus mis à jour depuis 2016), il est DR1, Directeur de Recherche de première classe du CNRS en retraite depuis 2004, ancien Directeur des Etudes (1996-2003, maintenant Honoraire) de l'Ecole Supérieure de Physique et Chimie de Paris (ESPCI), auprès de Pierre-Gilles de Gennes, et ancien Vice-Président, Chargé de la Recherche, de l'Université Pierre et Marie Curie (1986-1992).

et un CV 10 fois plus long...
Pour information, le site http://www.pensee-unique.fr/
n'est plus mis à jour car Jacques Duran est mort le 26/10/2018

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Duran

Un brillant scientifique qui s'est battu jusqu'au bout de ses forces contre l'escrologie totalitaire.

La vérité vaincra comme toujours en science. Patience.
Bonjour Loïc,

Si je reprends le graphe de Kolanovic et que j'observe de plus près la situation de l'an 2000, i.e. "Dot com bubble" et que j'utilise l'indice que tu cites "IWN" je constate en partant du 12/11/2000 (IWN n'est pas coté avant) que:
12/11/2000 IWN=35 et SP500=1366
12/03/2003 IWN=34,5 et SP500=830
J'en déduis donc que la dernière fois où un tel écart entre la valeur et la croissance/faible volat s'est produit, la valeur est sortie indemne (IWM est au même niveau) mais que les grosses capis du SP500 ont perdu 39,23%. Il n'y a évidemment pas deux marchés baissiers qui se ressemblent complètement, mais je note.

Ensuite les deux cas de sociétés que tu cites me semblent très différents; en effet le secteur bancaire européen est sinistré car les marchés sont hantés par le fantome de la Deutsche Bank et de plus s'attendent à une rupture de la zone euro avec une explosion du système Target II, donc SG cristallise toutes ces inquiétudes et même moins cher ne m'attirerait pas. J'observe aussi que certains secteurs sont sinistrés, même pour des grosses valeurs, et URW a perdu 50% et paie 8,5% de dividendes avec un portefeuille - certes en europe - d'actifs immobiliers de premier plan.

Merci de tes posts et vidéos, c'est toujours un plaisir de les regarder.

My two morning cents,

Patrice.
Merci Loïc pour cette mise à jour sur la situation des marchés.

Toutefois je ne pense pas que Google fasse partie des entreprises qui soient directement exposées à une rétorsion. Ce n'est évidemment pas le cas de QCOM ou MU, lesquelles dans la logique que tu décris sont directement concernées. Il est clair que les Chinois verront un intérêt stratégique à ne pas dépendre des composants américains et feront tout pour ne pas se remettre dans cette situation de risque de rupture d'approvisionnement.

Pour info:
https://seekingalpha.com/article/4266098-consequences-huaweis-ban-qualcomm?source=all_articles_title
https://seekingalpha.com/article/4265273-micron-likely-face-retaliation-trade-tensions-china-escalate?source=all_articles_title


Un petit coup de méthode Coué pourra faire du bien à l'auteur (on le lui souhaite), mais il y a tout à perdre en France; d'abord son énergie et son temps, ensuite pour ceux qui insisteront, leur patrimoine quand ils en ont un ou qu'il leur reste encore quelque chose avant que les rapetouts ne finissent par ruiner défintivement ce qui fut un beau pays. Le pauvre Henri Dumas le confirme dans chacun de ses articles (re-lire le dernier si besoin). Charles à bien expliqué tout cela et même si j'ai parfois quelques divergences avec lui, je suis sur les grandes lignes 100% d'accord avec lui. Restez investis en europe en euros et dormez bien en attendant la ruine. Je pense que Guillaume Oliveres se trompe de site, même si je lui souhaite d'être heureux à Menton.
Cher Monsieur Dumas,

Sur la forme, je vous prie de bien vouloir prendre note d'une petite erreur dans votre texte (infinitif malheureux):
"Il a été maire, député, conseiller général et départemental, il eut été ministre si Juppé s’y opposant avec son air de premier communiant intelligent si trompeur n’avait pas tout simplement *supprimer* le Ministère de la Mer à l’époque pour l’évincer."

Sur le fond, il me paraît difficile de reproduire le "billet" d'un auteur sans le nommer ni avoir son accord pour cela.

Pour le reste, et comme 99% du temps, je rejoins votre pensée et vos analyses, sans que hélas cela ne n'apporte de solution :-)

Bien cordialement,




«DébutPrécédent123SuivantFin»