Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Placements

Placements

La recherche de rendement pour nos patrimoines financiers est de plus en plus compliquée à concrétiser.

Les banques centrales ont lancé une énorme guerre au cash et à la rente. En clair, plus rien ne rapporte.

Il faut désormais prendre des risques et souvent travailler pour réaliser du rendement avec ses capitaux.

Objectifeco passe en revue toutes les possibilités offertes de placements et les idées d'investissement par rapport à cette problématique

promospeciale

Warren Buffett explique qu'il n'y pas de bulle immobilière aux USA

Audience de l'article : 2258 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Warren Buffett ne pense pas qu’il y a une bulle immobilière aux Etats-Unis actuellement. Il est par ailleurs convaincu, que l’immobilier ne causera pas le déclenchement de la prochaine crise financière.

Il pense même que c’est un timing idéal pour acquérir un logement, cependant l’opération se relève moins intéressante qu’il y a 4 ans.

Buffett affirme que les chances de voir les prix de l’immobilier s’effondrer restent très faibles. Il a tenu mot pour mot, les propos suivants, « Je ne vois pas une bulle à l’échelle nationale, en ce qui concerne l’immobilier dans la période actuelle ».

Lors du meeting annuel de son fonds d’investissement, le Berkshire Hathaway, qui a eu lieu samedi dernier à Omaha, il a déclaré, « En Omaha et dans d’autres parties du pays, les gens qui achètent de l’immobilier ne le paient pas aux prix constatés lors des phases de bulle ».

houses pricing


Il est en revanche beaucoup plus inquiet, sur l’état de santé des banques, qui représente selon lui, « une véritable bombe à retardement ». Au niveau des prêts immobiliers, il juge que la situation n’est pas alarmante. En aucun cas, il envisage un remake de 2008 ; il ne pense pas que soit à nouveau le catalyseur de turbulences qui pourraient mettre à mal le système financier.

Dans la lettre annuelle aux investisseurs de 2012, Buffets recommandait à ses clients de se tourner vers l’immobilier. A cette époque là, il considérait la pierre comme un actif nettement sous-évalué. Aujourd’hui, même s’il estime que nous ne sommes pas dans un contexte de bulle, il avoue que personnellement,  il n’investirait pas dans l’immobilier en 2016. Selon lui, les prix ont déjà trop augmenté ! Le rebond a été important et positionne les prix de l’immobilier à de hauts niveaux de valorisations, proches de ceux enregistrés en 2007. La question est de savoir maintenant s’ils vont redescendre. Certains analystes ont déjà averti de la possibilité d’une correction sévère des prix des logements à venir.

lead-enrichir-25000
Poster un commentaire