Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Témoignage de MEMBRE OBJECTIFECO

Témoignage de MEMBRE OBJECTIFECO

Nous allons publier vos témoignages. Nous en recevons beaucoup. Nous pensons que l'expérience des autres permet de réfléchir grâce à l'effet miroir. Il arrive souvent que nous soyons confrontés tous à des choix de vie, des choix d'argent ou des choix professionnels sans savoir sur quelle option miser. 

Il y a deux moyens principaux pour s'aider. Consulter l'expérience des autres sur le terrain, dans des configurations similaires. Lire des livres de spécialistes qui ont creusé la problématique.

ObjectifEco souhaite participer en mettant en avant vos expériences heureuses et malheureuses. 
ecrivez nousEcrivez nous par le biais du formulaire de contact présent en bas de chaque page de notre site à gauche !

Vivre à Boston aux USA - enfer ou paradis ?....

Audience de l'article : 18477 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Je n'avais pas fait de liste de pour et de contre depuis mon arrivée à Boston.
C'est vrai que mettre tout cela par ecrit, ca a le merite de creuser la reflexion.


Pour:
-le soleil et le ciel bleu (contrairement, à la France, la grisaille est plutot rare, meme en hiver. J'avais deja remarqué ca au Quebec)
-Le ski, la mer et autre activités de plein air.
-Immobilier abordable, mais les maisons sont plutot moches
-Relative securité
-Relative honneté des habitants ( à part les medecins, dentistes et avocats)
-Salaire actractif


Contre:
-Activités très chères (sport, ski, voyages...)
-Insécurité financiaire (santé, chomage, assurances). Même assuré, vous n'êtes jamais bien surs.
-Dans mon cas, étant sur un Visa (pas de green card), si ma boite me vire, je suis ejectable du pays en 10 jours. Dur de faire des projets de s'investir ou d'investir
-Les americains ne sont pas funs
-Hiver trop long
-Taxes elevées (si, si)
-Système scolaire. Gratuit mais pourri ou payant, mais tres tres cher. Exemple le lycee francais de Boston est à 25000 Dollars par enfant et par an
-3 semaines de congés par an que l'on a tendance à cramer pour aller voir la famille en France
-Mon boulot.


Après avoir fait cette liste, je me suis dit que ca n'aurait pas été mieux à Paris. Et à Aix, ou nous étions avant Hong Kong, pas beaucoup mieux.
En fait, je me suis rendu compte, qu'effectivement, vivre ici n'etait pas un enfer et que l'on n'etait pas à plaindre.
Sauf que mon boulot, lui, est un enfer. Et le probleme, c'est que sans carte verte, il est quasi impossible de trouver un autre boulot.
Et quand bien meme, je ne suis pas sur que d'etre salarié un grand groupe m'excite vraiment.


Si un jour je franchis le pas, je me vois plutot accueillir des gens au Costa Rica (Relocation, tourisme, ferme-auberge...)
On pourrait peut-etre lancer un service d'accueil des candidats francais au depart, basé a San Jose ;-)
Et un site web en francais, à l'image de ce qu'il se fait avec internationalliving.com !
Poster un commentaire