Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Startup

Startup

Que font les autres ?

Les expériences des entrepreneurs.

Les français qui lancent leur startup.

Les tendances dans les autres pays à adapter en France.

Les idées de produits et de services.

Comment développer les entreprises, leur faire vendre plus...

promospeciale

Le business de la Food tech - 7 initiatives américaines à copier pour la France

Audience de l'article : 4379 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Une véritable tendance autour de la nourriture s’est développée aux Etats-Unis. Une vague d’entreprises s’est investi dans l’alimentaire, en défrayant les tendances actuelles. La mode de la Junk Food a laissé place à des sociétés innovantes qui ont le souci du détail et de la qualité. Le business de la foodtech a bouleversé les équilibres, et les initiatives qui rencontrent un succès croissant se multiplient sur le sol américain.

food tech


Cela peut être une bonne source d’inspiration pour le marché français, déjà sensible à la gastronomie et le fait de bien manger.

Voici 7 entreprises qui cartonnent aux Etats-Unis et qui pourrait faire de même en France.


1. LocoL

locoj

Si on dispose d’un budget limité, on peut trouver beaucoup de repas bon marché au restaurant, et dans les grandes chaînes de restauration rapide. Cependant, il est difficile d’y intégrer la qualité.

En Californie, deux chefs ont décidé de parer à cette contrainte, prix / qualité. Daniel Patterson et Roy Choi ont lancé un concept basé qui propose de la nourriture de qualité à un tarif réduit.

Le mois dernier, un nouveau restaurant a ouvert ses portes à Los Angeles. Les fondateurs pensent qu’une restauration rapide animée par une philosophie différente permettra de mieux rassembler les gens et renforcer les communautés et le lien social. Le contraire de ce que prônent les différentes multinationales de l’alimentaire et des fast food à travers le monde pendant des décennies entières.


2. The Perennial

Perennial


Ce restaurant qui a juste ouvert à San Francisco s’est engagé dans l’alimentation saine, mais sa philosophie va au-delà de cela. Il veut transmettre une expérience culinaire complète. Anthony Myint, Karen Leibowitz et Chris Kiyuna sont entièrement consacrés à cette cause.

The Perennial exploite une serre de 2000 m² à Oakland pour semer et cultiver ses propres ingrédients qu’il utilise dans ces plats. Ils ont notamment expérimenté de nouvelles graines pour remplacer le blé conventionnel du pain. Les fondateurs privilégient l’agriculture et l’élevage durable qui emploie des nouvelles techniques, pâturages, conditions de vie du bétail.


3. Eatsa

eatsa


Tim Young et Scott Drummond ont fait le pari sur des aliments frais et nutritifs à moindre coût. Chaque bol de quinoa protéiné emballé que vend Eatsa ne coûte que 6,95 $. Le processus est automatisé. On peut commander à partir d’Internet ou d’un iPad et sélectionner ses propres ingrédients. Pour le moment, des humains cuisinent et préparent les menus, mais la société espère pouvoir robotiser ce procédé également.

Cela permettra au restaurant de fonctionner avec un minimum de personnel afin qu'il puisse maintenir des frais opérationnels de fonctionnement faibles.


4. Blue Hill at Stone Barns

BLUE HILL

Blue Hill at Stone Barns est un restaurant élégant et chic. En plus d’un menu de qualité, on a le choix entre 3 options, Grazing, Rooting ou Pecking. Un plat est ensuite préparé à partir des ingrédients frais du jour.

Quand vous mangez au restaurant, il y a souvent des déchets lors de la phase de préparation. L’idée de ce restaurant est de tout réutilisé ce qui est employable au maximum.

Lutter contre le gaspillage est un des crédos de Blue Hill at Stone Barns.


5. Edenworks

EDENWORKS

Edenworks  propose un service de livraison alimentaire dans les grandes villes des Etats-Unis. La société a conçu un système de culture au sein d’anciens bâtiments commerciaux. Grâce à un système d’irrigation performant, ce processus permet de faire pousser des herbes aromatiques. L’entreprise mène aussi une activité dans l’aquaculture avec un élevage de tilapias.

L’avantage est de pouvoir contrôler entièrement les produits, de leur production à leur expédition.


6. Imperfect Produce

IMPERFECT PRODUCE

Les légumes et les fruits qui présentent des défauts ou qui sont abîmés se vendent moins que d’autres en meilleur état. Environ un consommateur sur cinq éviterait des produits imparfaits, où souvent l’esthétique laisse à désirer ! Cela se fait au détriment du petit producteur qui perd beaucoup d’argent dans l’histoire.

Ben Simon et Ben Chesler récupèrent ces produits dont personne ne voulait, et les revendent à prix cassés, souvent 30 à 50% moins chers.


7. Daily Table

DAILY TABLE


Voici un supermarché qui revend de la nourriture dont la date de péremption a expiré. Cette nourriture provient principalement de supermarchés et de grandes enseignes.

Daily Table s’est établi dans un quartier de classe moyenne américaine, plutôt défavorisé, dans le Massachussetts. Les revenus des consommateurs sont faibles, mais le magasin revend la nourriture à des prix bien inférieurs à celles de ses concurrents situés dans la même zone.

William Finck
lead-enrichir-25000
Poster un commentaire