Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Placements

Placements

La recherche de rendement pour nos patrimoines financiers est de plus en plus compliquée à concrétiser.

Les banques centrales ont lancé une énorme guerre au cash et à la rente. En clair, plus rien ne rapporte.

Il faut désormais prendre des risques et souvent travailler pour réaliser du rendement avec ses capitaux.

Objectifeco passe en revue toutes les possibilités offertes de placements et les idées d'investissement par rapport à cette problématique

promospeciale

Business des noms de domaine : le palmarès des meilleures ventes 2015

Audience de l'article : 6141 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Les noms de domaine sont l'immobilier de l'Internet. Une fois achetés, ils sont détenus pour de bon. 

Enfin presque. Car l’achat d’un nom de domaine s’apparente à la signature d’un bail emphytéotique où l’acquéreur est titulaire du domaine pendant une durée déterminée. Et ce primo-titulaire est prioritaire et peut prolonger son titre de propriété. C’est uniquement quand le détenteur décide de vendre son nom de domaine qu'il peut être à nouveau proposé au public. Le titulaire peut également avoir laissé expirer son renouvellement d’inscription auprès desregistrars. Ces bureaux d'enregistrement, ou registraires en français, sont des sociétés ou des associations chargées de gérer la réservation et l’enregistrement des noms de domaine.

Cependant, même si le nom de domaine a expiré, il est généralement d'abord capté par l'un des grands acteurs du marché de la revente des noms de domaines, qui peut le mettre aux enchères ou tout simplement le retenir jusqu'à ce qu'un acheteur avec un budget conséquent soit prêt à débourser une coquette somme.

Alors que les des noms de domaine génériques en « .com » sont quasiment tous déjà pris et qu’Internet poursuit sa croissance, la valeur de ces noms de domaine continue à croitre avec lui. Que ce soit par des ventes privées, des courtiers indépendants, des enchères en ligne ou même sur le marché de la revente, des milliers de noms de domaine sont achetés et vendus chaque semaine.

Verisign-Internet-296-Million-Domain-Names-Q2-2015

Des millions de nouveaux noms de domaines sont également déposés chaque année. D’après les chiffres de VeriSign, un des leaders des noms de domaine et de la sécurité Internet, deux millions de noms de domaine ont été ajoutés à Internet rien que pour le deuxième trimestre 2015, ce qui porte le nombre total des noms de domaine enregistrés à 296 millions dans le monde entier pour tous les domaines de premier niveau
(ou TLD,  de l'anglais top-level domain). 

TOP 10 LARGEST TLDS BY ZONE SIZE

Dans le même temps, de nouveaux TLD sont libérés pour aider les nouveaux propriétaires de sites et les marques à mettre la main sur un nom de domaine pertinent pour leurs activités, puisque la plupart domaines génériques en « .com », « .net » et « .org » sont déjà pris.

growth of .com and .net

Oui, le business des noms de domaine est assez lucratif. Mais ce n’est pas tous les jours que vous trouvez des domaines qui se vendent des centaines de milliers, voire des millions de dollars. 

Pour illustrer ceux qui ont scoré cette année, le site Blogging.org a mis les données du DNJournal.com sous forme d’infographie.

Mais l’année 2015 a réservé une surprise - avec la vente de « 360.com » - qui est venue chambouler le classement et s’est permis de mettre quelques wagons à ses poursuivants. Cette vente est cependant passée inaperçue chez beaucoup de spécialistes. Le business des noms de domaine est un monde secret et certaines ventes se déroulent dans le noir complet. Néanmoins, plusieurs sources confirment que « 360.com » a été vendu par Vodafone au chinois Qihoo au prix vertigineux de 17 000 000 de dollars.

360.com 17 M

Une sacré somme : 17 millions de $, c’est le double du prix d’achat du 2èmedu classement 2015 des meilleurs ventes de noms de domaine. « 360.com » se paie même le luxe d'entrer de le top 10 des meilleures ventes de tous les temps (voir plus bas).

Le second de cette promo 2015 est « Porno.com ». Sa vente a tout de même atteint l’étonnante somme de 8 888 888 $.

Une autre belle vente a été celle de « Give.com », qui a été cédée à Brent Oxley, fondateur de HostGator (une société d’herbagement web). Preuve que Brent Oxley a sans doute l’intention de lancer un site et un service basé sur la charité autour de ce nom de domaine.

Même si l’infographie est passer à côté de « 360.com », elle permet de voir des informations interessantes : où et comment chacune de ces ventes de domaine a eu lieu. Alors que « Porno.com » était une vente privée et un « all cash deal », la majorité des autres domaines se sont vendus par le biais des plateformes de courtage de noms de domaine, comme SedoNameJetMostWantedDomains et d'autres.

Quand il s’agit de mettre une valeur sur un nom de domaine, le vrai sujet c’est de trouver un acquéreur qui le veut. Alors que certains domaines se sont vendus à des millions de dollars, la plupart vont vendre leur nom de domaine plusieurs milliers de dollars. Cela fait toujours une sacrée plus-value. Un superbe retour sur investissement quand on sait que les frais d’enregistrement sont d’environ10 $ par ans !

Biggest-Domain-Sales-of-2015-1

Le plus excitant, c’est que nous avons encore quelques mois avant la fin de l'année. De quoi mettre des noms de domaines sous le sapin pour Noël, ou de dénicher une pépite à fort potentiel sur une plateforme d’enchères. A moins que l’année réserve encore une méga transaction surprise, comme pour « 360.com »

En attendant, un petit bonus qui mêle sexe, assurances et jets privés : le palmarès des 15 meilleures ventes de tous les temps :

TOP 250 DOMAIN NAME SALES PRICELIST :

1.   CarInsurance.com            $49,700,000           (w/content-2010)

2.   Insurance.com                  $35,600,000          (2010)

3.   VacationRentals.com         $35,000,000         (2007)

4.   PrivateJet.com                   $30,180,000         (2012)

5.   Internet.com                       $18 million            (2009)

6.   360.com                             $17 million            (2015)

7.   Insure.com                         $16 million            (2009)

8.   Sex.com                             $13 million            (2010)

9.   IRS.com                             $12,500,000          (2007)

10.  Hotels.com                        $11,000,000          (2001)

11.   Fund.com                         $9,999,950            (2008)

12.   Porn.com                          $9,500,000            (2007)

13.   Porno.com                        $8,888,888           (2015)

14.   FB.com                             $8,500,000           (2010)

15.   RealEstate.com                $8,250,000  
lead-enrichir-25000
Poster un commentaire