Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Startup

Startup

Que font les autres ?

Les expériences des entrepreneurs.

Les français qui lancent leur startup.

Les tendances dans les autres pays à adapter en France.

Les idées de produits et de services.

Comment développer les entreprises, leur faire vendre plus...

promospeciale

9 fintech anglaises capables de dépasser le milliard de valorisation - le Royaume Uni confirme son statut de leader européen en startups

Audience de l'article : 3996 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
La technologie financière - aussi connue sous le diminutif de fintech - est l'un des secteurs les plus chauds bouillants dans le monde de l'investissement d’aujourd’hui. Avec le développement de ses nouveaux modèles disruptifs, l’expansion de la fintech a de quoi effrayer banques traditionnelles.

Beaucoup de sociétés de services financiers perdent des marchés face à des startups plus innovantes et axées sur la clientèle, qui offrent des services en ligne, moins chers et plus rapides.

En Europe, c’est Londres qui ouvre la voie, avec deux startups fintech qui ont atteint le statut convoité de « unicorn ». Dans le jargon techno-financier anglo-saxon, ces « licornes » désignent des startups qui ont atteint ou dépassé 1 milliard de dollars de valorisation. Et les Britanniques comptent dans leurs rangs deux startups fintech qui ont accédé à ce prestigieux club des « unicorns » : TransferWise, une société de services de transferts d’argent internationaux et Funding Circle, une entreprise de peer-to-peer lending (P2P),  c’est-à-dire de prêts entre particuliers.

Au Royaume-Uni, on a demandé à des capital-risqueurs quelles prochaines startups ils voyaient dans le club des fintechs à 1 milliard de dollars de capitalisation. Voici les startups qu’ils ont choisies :


MarketInvoice permet aux entreprises d'emprunter en vendant leurs impayés en ligne

MarketInvoice co-founders Anil Stocker left and Ilya Kondrashov
Anil Stocker et Ilya Kondrashov, les fondateurs de MarketInvoice


Année de fondation : 2011

Fondateurs : Anil Stocker et Ilya Kondrashov

Siège : Holborn, Londres

Levée de fonds : 6,6 millions de £ (10,4 millions de $)

Effectifs : 60

Cette plateforme de prêts en peer-to-peer permet aux entreprises d'emprunter en revendant leurs factures impayées en ligne. Déjà 400 millions de £, soit 612 millions $, ont été prêtées depuis son lancement, et les volumes de prêts sont en croissance d’en moyenne 30% chaque mois. 

Un des fondateurs, Anil Stocker, a travaillé chez Lehman Brothers avant son effondrement, tandis que l’autre fondateur, Ilya Kondrashov, est un ancien de chez Goldman Sachs.


Zopa un pionnier dans les prêts en peer-to-peer

zopa
Une partie du team de Zopa.

Année de fondation : 2005

Fondateurs : James Alexander, Richard Duvall, David Nicholson, Giles Andrews

Siège : Farringdon, Londres

Levée de fonds : Plus de 35 millions de £ (55 millions $)

Effectifs : 100

Zopa a été un pionnier dans les prêts en peer-to-peer au Royaume-Uni. La société permet des prêts d'argent entre particuliers, et plus de 850 millions de £ (1,3 milliard de $) ont été prêtées sur sa plateforme.

Avant de lancer Zopa, les fondateurs avaient lancé, dans les années 1990, la banque en ligne Egg au Royaume-Uni.

Zopa a récemment noué un partenariat avec Metro Bank pour offrir un service de prêts aux consommateurs sur sa plateforme.


WorldRemit des transferts de fonds vers les marchés émergents

WorldRemit
Ismail Ahmed, fondateur de WorldRemit.

Année de fondation : 2009

Fondateurs : Ismail Ahmed

Siège : Hammersmith, Londres

Levée de fonds : 96 millions de £ (147,7 millions $)

Effectifs : 200

Comme TransferWise, WorldRemit offre des services de transferts d'argent internationaux moins chers que ses rivaux traditionnels. La société se concentre sur les transferts de fonds à destination des marchés émergents, comme l'Afrique et l'Asie.

Le fondateur d'origine somalienne, Ismail Ahmed, a aidé l'ONU à lutter contre le blanchiment d'argent avant le lancement de l'entreprise.

WorldRemit a été valorisée à 500 millions de $, après avoir levé un dernier financement de 100 millions de $ lors d’un tour d’un récent tour de table.


RateSetter permet aux gens de prêter leurs épargnes à des particuliers

RateSetter
Les fondateurs de RateSetter, Rhydian Lewis et Peter Behrens

Année de fondation : 2009

Fondateurs : Rhydian Lewis, Peter Behrens

Siège : Southwark, Londres

Levée de fonds : 30 millions de £ (10,4 millions $)

Effectifs : 100

RateSetter est un prêteur en peer-to-peer comme Zopa. RateSetter permet aux particuliers de prêter leurs épargnes à des emprunteurs individuels. L'année dernière, Ratesetter a été le plus grand prêteur en P2P du Royaume-Uni en volume, avec de 292 millions de £ de prêts (447 millions de $). L'entreprise est déjà rentable.

Avant Ratesetter, son fondateur Rhydian Lewis a travaillé pour la banque d'investissement Lazard. Peter Behrens, l'autre co-fondateur, était un banquier chez la Royal Bank of Scotland.


eToro suivre les meilleurs traders et copier automatiquement les trades qu'ils font

eToro founders Yoni Assia and Ronen Assia
Les fondateurs d’eToro, Yoni et Ronen Assia.

Année de fondation : 2006

Fondateurs : Yoni Assia, Ronen Assia, David Anneau

Sièges : Canary Wharf, Londres et Tel Aviv, Israël

Levée de fonds : 47,5 millions de £ (72,9 millions $)

Effectifs : 200

Cette plateforme déclare être le « plus grand réseau d'investissement social au monde » et permet d’investir intelligemment en copiant automatiquement les principaux traders de la communauté.

La société a récemment levé 39 millions de $ afin de pénétrer des pays comme la Russie et la Chine. Elle dispose actuellement de bureaux au Royaume-Uni, en Israël, en Russie, à Chypre et en Australie, et prévoit d'en ouvrir bientôt plus à l'étranger.

La société vient de signer cette semaine un contrat de sponsoring de trois ans avec l'équipe de football londonienne de Premier League, West Ham.


Crowdcube une plateforme éthique de crowdfunding par la vente de titres en ligne

Crowdcube co-founders Luke Lang and Darren Westlake
Les fondateurs de Crowdcube, Luke Lang et Darren Westlake.

Année de fondation : 2011

Fondateurs : Darren Westlake, Luc Lang

Siège : campus de l’université d'Exeter, Exeter

Levée de fonds : 7 millions de £ (10,6 millions $)

Effectifs : 67

Crowdcube est une plateforme de crowdfunding éthique qui permet aux entreprises de lever des fonds en vendant des titres en ligne. L’entreprise Camden Town Brewery, de Londres, et la startup JustPark ont réussi à lever 80 millions de £ combinées (122,5 millions $) sur la plateforme. 


Nutmeg des services de gestion de placements pour le commun des mortels

Nutmeg Nick Hungerford
Le fondateur de Nutmeg, Nick Hungerford.

Année de fondation : 2011

Fondateurs : Nick Hungerford, William Todd

Siège : Vauxhall, Londres

Levée de fonds : 24 millions de £ (37,3 millions $)

Effectifs : 75

Cette startup rend les services de gestion de placements - habituellement réservés aux personnes fortunées - disponibles pour tout un chacun, avec des services de gestions en ligne pour des sommes aussi basses que 1 000 £ (1 530 $). Les (petits) épargnants peuvent fixer des objectifs, comme l'achat d'une maison ou le paiement de frais d’université, et les gestionnaires de fonds de Nutmeg vont placer l’argent en conséquence.

Les investisseurs dans la société comprennent le fondateur d’ICAP, Michael Spencer, le fondateur de Carphone Warehouse, Sir Charles Dunstone, et la société de gestion d'actifs cotée au FTSE 100, Schroders.

Le fondateur Nick Hungerford est un autre entrepreneur du secteur fintech qui a décidé de fuir la City, où il travaillait auparavant comme courtier en valeurs mobilières chez Brewin Dolphin et gestionnaire de fortune chez Barclays.


GoCardless facilite les paiements et les prélèvements pour les petites entreprises

GoCardless L2.jpg-pwrt3
Tom Blomfield, Hiroki Takeuchi et Matt Robinson, les fondateurs de GoCardless.

Année de fondation : 2011

Fondateurs : Matt Robinson, Hiroki Takeuchi et Tom Blomfield 

Siège : Islington, Londres

Levée de fonds : 7,7 millions de £ (11,8 millions $)

Effectifs : 60

Cette entreprise utilise la techno pour rendre beaucoup plus facile pour les entreprises le processus de validation et de paiements de ses débits et de ses prélèvements automatiques. La startup permet aux petites entreprises, comme aux particuliers, de valider des débits directs et autres prélèvements automatiques en agrégeant les paiements pour les rendre abordables.

GoCardless a commencé sa vie dans le légendaire incubateur de la Silicon Valley, Y Combinator, et a récemment passé le cap des 500 millions de £ (765 millions de $) de prélèvements traités. L'entreprise compte actuellement environ 11 000 clients, dont TripAdvisor, The Guardian et le Financial Times. GoCardless se concentre actuellement sur son expansion à travers l'Europe.

Les fondateurs, Matt Robinson et Hiroki Takeuchi, sont deux diplômés d'Oxford qui se sont rencontrés en travaillant comme consultants chez McKinsey. 


Algomi un réseau social pour le marché obligataire

Algomi Stu Taylor
Le PDG d’Algomi, Stu Taylor.

Année de fondation : 2012

Fondateurs : Stu Taylor, Usman Khan, Robert Howes, Michael Schmidt

Siège : Fenchurch Street, London

Levée de fonds : 7,7 millions de £ (11,8 millions $)

Effectifs : 130

Fondée par d'anciens banquiers d'UBS, Algomi a créé un réseau social pour le marché obligataire qui relie ceux qui veulent vendre avec ceux qui veulent acheter.

Avant Algomi, les mises en relations se faisaient par des appels téléphoniques très chronophages. Le service d’Algomi est actuellement utilisé par neuf banques, dont certaines sont parmi les plus importantes au monde.

Fondée en 2012, la société dispose de bureaux à New York, Hong Kong, San Francisco et Chicago, et prévoit un effort de déploiement important aux États-Unis.

lead-enrichir-25000
Poster un commentaire