Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Sannat

Charles Sannat

Charles Sannat est diplômé de l’École Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d’Études Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information (secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Économique d'AuCoffre.com en 2011. Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Charles-Sannat

«Le retour du Mark officiellement demandé… !»

Audience de l'article : 2089 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction

Mes chères contrariées, mes chers contrariens !

Une journée de répit

Voilà, la journée s’est terminée sur une note plutôt encourageante. Le grand cataclysme n’a pas eu lieu. Le pétrole s’est stabilisé et est reparti très légèrement à la hausse, de même que les marchés actions américain, sans oublier l’or. L’or repart pour des raisons essentiellement techniques là aussi puisque certains « zinvestisseurs » qui ont vendu le marché ont préféré prendre leurs bénéfices. Pour cela il faut racheter de l’or lorsqu’on l’a vendu à découvert. Il en résulte une hausse, assez faible au demeurant, ce qui laisse présager une reprise en tout cas à court terme du mouvement baissier.

Pour tous ceux qui sont en moins-values ce qui n'est jamais une position confortable quand bien même elle n'est que temporaire, vous pourrez vous rassurer à peu de frais avec les pertes de Paulson à qui cette petite plaisanterie baissière coûte tout de même 1 milliard de dollars. Alors même si le dollar ne vaudra bientôt plus grand chose, avouez que 1 milliard de perte tout de même "ça pique" et ça me permet de relativiser nos pertes somme toutes très modestes en comparaison!!

Mais parlons un peu d’autre chose, de plus léger, comme par exemple le patrimoine de nos ministres.

Des ministres pauvres comme un « sans job »

Je suis assez sidéré de la piètre qualité de gestionnaire de nos mamamouchis pour leur finances personnelles c’est assez étonnant. Entre la garde des sottes (féminin de garde des sceaux, elle ne nous en voudra pas on a trouvé que ça) qui déclare son vélo decathlon et finalement la « belle-kacem » qui passe de 25 000 euros à environ 100 000 euros en banque mais déclare son scooter d’occasion, on nage en plein délire.

Contrôler ne veut pas dire dévoiler !

Comme 1,2 million de mes compatriotes je me suis donc précipité sur le portail internet du gouvernement pour regarder un peu qui avait quoi. Evidemment c’est purement, totalement et tout simplement du voyeurisme. Rien de plus. On peut en tirer des enseignements économiques mais en aucun cas cela ne permettra de moraliser quoi que ce soit. Tout le monde le sait très bien, mais on aime dans notre pays répondre toujours à la question qui n’est pas posée en faisant croire que c’est la bonne réponse.

Les députés sont vent debout contre le projet de loi du gouvernement et je les comprends. Ce qui regarde le citoyen c’est de savoir si des juges contrôlent les finances, les conflits d’intérêt et si les élus, comme certains fonctionnaires qui peuvent avoir de grands pouvoir en terme de dépenses, sont bien épargnés par la corruption. Savoir si tel ou tel ministre est riche ou pas ne me regarde pas. Cela relève clairement de la vie privée.

Mais le gouvernement qui panique, fait à peu près tout et n’importe quoi. En tout cas je vous engage à aller perdre un peu de temps pour consulter les déclarations de nos ministres.

Ce qui est super dans tout cette affaire, c’est comme le dit si bien mon papa : « quand je me regarde ce n’est pas terrible mais quand je me compare c’est nettement mieux ! ».

Vous vous souvenez de Bolkestein ?

C’est un ancien commissaire européen. Il avait pondu un projet de directive européenne qui avait été vite surnommé en France la directive du plombier polonais. C’était il y a une éternité ! Bref, on peut dire qu’il fait partie de la caste supérieure des mamamouchis.

Notre Bolkestein, enfin le leur, veut une monnaie parallèle à l'euro… Rien que ça, mais c’est sans doute parce que la crise de l’Euro est terminée et que le la monnaie unique est sauvée.

Il a donc déclaré « qu’une monnaie parallèle à l'euro pour les pays solvables comme les Pays-Bas et l'Allemagne doit voir le jour », en prenant le soin (ce dont je le remercie chaleureusement en tant que français) de préciser que bien sûr « la France ne peut être concernée par cette monnaie parallèle car elle est pratiquement en faillite et mal dirigée ».

Remarquez il a tout à fait raison sur le fonds. Nous sommes en faillite, et nous sommes mal dirigés ceci expliquant sans doute cela.

Cette nouvelle monnaie pour riches bien gérés du nord de l’Europe devrait s’appeler le « Mark » (surprenant non ?) et devrait venir de la banque centrale allemande.

Pour lui « il est grand temps de mettre de l'ordre dans le chaos ».

Moi qui croyais que tout allait bien.

Ce qui m’a fait vraiment rigoler c’est sa dernière phrase « les pays déficitaires vont résister comme le diable à de l'eau bénite »… bien sûr il parle en particulier de nous et de nos « zélites » qui n’ont toujours rien compris au film qui est en train de jouer… ce qui est plus que logique lorsque l’on voit leur incapacité à créer un patrimoine personnel supérieur à la moyenne nationale avec des revenus 4 fois plus élevés que cette même moyenne.

Et le gouverne-ment qui croit lui aussi que tout va bien !

Franchement ce cas-huzac qui a menti comme un arracheur de dents droit dans les yeux (ce qui semble une circonstance aggravante d’après nos médias, alors que depuis l’âge de 5 ans je mens à mes parents « droit dans les yeux »… sinon j’étais sûr de me faire attraper). Ne soyons pas faux-cul, nous mentons tous « droit dans les yeux ». C’est tellement vrai, que finalement le compte en Suisse du père Cahuzac est certainement le mensonge macro-économique le moins important de son palmarès.

Je vous donne une petite liste non exhaustive des mensonges « droit dans les yeux » que l’on nous a faits ces derniers mois :

« On va tenir l’objectif de 3% de déficit » hahaha !

« La crôassance va revenir au deuxième semestre 2013 » hahaha !

« On va sauver Petroplus, Florange, PSA, Aulnay etc… » hahaha !

« Il n’y aura pas de nouveaux zimpôts en 2014 » hahaha !

« Les retraites ne baisseront pas » hahaha

« Votre argent est en sécurité à la banque » hahaha !

« Chypre est un cas particulier » hahaha

« La Grèce est un cas particulier, et puis l’Espagne, et puis l’Italie etc..» hahaha

Il y en a plein d’autres, et hélas il y en aura encore beaucoup. Mais celui à la « une » ces derniers jours c’est nos éternelles prévisions de crôassance. Le Gouverne-ment ne veut pas les revoir à la baisse ou le moins possible alors que tout le monde sait que la France est déjà en récession, mais ce mot ne doit pas être prononcé.

Les prévisions de crôassance de la France

Selon Bercy, la crôassance sera de 0,1% (du produit intérieur brut) en 2013, de 1,2% en 2014 et 2% par an entre 2015 et 2017 ! Personne ne sait comment l’on va finir l’année, personne ne sait comme sous-entend Bolkestein si l’euro va pouvoir survivre ou pas dans sa forme actuelle (et franchement ça m’étonnerait) mais en 2017 pour la réélection de Normal 1er le taux de crôassance sera de 2%.

C’est un énorme mensonge, certainement collectivement beaucoup plus grave que ceux de Cahuzac. Il faudra peut-être qu’un jour quelqu’un explique à notre Président qu’au rythme où vont les choses il n’atteindra pas la fin de son mandat sans que notre pays ne soit en faillite…

Pendant ce temps, Jérôme Cahuzac se confie dans le confessionnal cathodique sur sa faute morale dramatique dans une espèce de grand-messe à l'américaine.

Entre le suicide auquel pense notre ancien ministre, le voyeurisme légalisé et l’exhibitionnisme patrimonial rendu obligatoire pour ceux qui sont en exercice, c'est un nouveau cap pathétique que vient de franchir notre pays.

Le bon sens, le courage, la force des mots pour ce qu'ils sont (en opposition au politiquement correct destructeur et au gnan-gnantisme ambiant) et la sagesse doivent revenir, car seules ces quatre qualités nous permettront d'affronter les heures sombres qui attendent notre pays.

Pour le moment je contemple une classe médiatico-politico-économique pathétique, dépassée, et qui tout simplement n'est pas à la hauteur de la situation. C'est l'histoire que nous affrontons. Nous n'avons plus besoin de gestionnaires des temps bénis de la croissance et des trente glorieuses.

Tout cela va changer, car l'Histoire s'impose aux hommes.



Charles SANNAT
Editorialiste et rédacteur du Contrarien Matin
Directeur des Études Économiques Aucoffre.com
http://www.lecontrarien.com/



http://www.rtbf.be/info/monde/detail_l-ex-commissaire-europeen-bolkestein-veut-une-monnaie-parallele-a-l-euro?id=7969366







Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire alex6 mercredi, 17 avril 2013 22:00 Posté par alex6

    1 milliard de pertes mais sur quelle taille de portefeuille?
    Si un smicard a investi toutes ses economies dans l'achat d'or a $1900 soit 2000euros il a presque perdu 30% soit $660 euros, ca m'étonnerait que le montant des pertes des autres le console...