Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Sannat

Charles Sannat

Charles Sannat est diplômé de l’École Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d’Études Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information (secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Économique d'AuCoffre.com en 2011. Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Charles-Sannat

promospeciale

« Vous êtes des gros crétins indignes de voter ! »

Audience de l'article : 1393 lectures
Nombre de commentaires : 3 réactions
Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Je ne sais pas si je vous l’ai dit mes chers amis mais nous sommes des gros cons ! Je dis bien « nous » et je m’englobe volontiers dans le lot car je ne suis pas un mamamouchi et, par définition, tous ceux qui comme moi ne sont pas des mamamouchis sont des cons, des crétins indignes du droit de vote !

Le pire c’est que j’ai toujours pensé, ou en tout cas très tôt, que les mamamouchis méprisaient en réalité profondément le « peuple », cette espèce de bête immonde risquant à tout moment de raccourcir quelques têtes de la classe dirigeante. Une espèce de méfiance innée d’une caste dite supérieure et très peu nombreuse envers les masses laborieuses que nous sommes. Historiquement, nous sommes de la simple piétaille uniquement bonne à irriguer de notre sang les tranchées et désormais le vulgus pecum dont la seule utilité sociale est d’être un consommateur lobotomisé et décérébré servant uniquement à l’enrichissement d’une caste infime.

Certains Bisounours m’expliqueront vraisemblablement qu’il s’agit-là d’une vision bien simpliste qui confine aux « tous pourris », slogan « rance » et rempli de « violence » confinant sans doute au « fascisme » et précurseur d’une « violence » de ma part… propos tenus par une drôate ignoble et monstrueuse… beurk caca boudin crotte !

Sauf que parfois, n’y résistant plus, certaines langues fourchent, des failles apparaissent dans la matrice, bien vite corrigée soit dit en passant par des médias complaisants qui souvent « oublient » avec bienveillance de relayer ces informations afin que les peuples ne sachent pas trop en quelle estime on les tient ! Cette estime étant assez proche du zéro absolu (qui, pour un mémoire, est chiffre largement négatif) !

« Les Zanglais sont trop ignorants pour un référendum sur l’Europe » !

La presse anglaise étant un peu moins fayote que la nôtre sans pour autant être parfaite, c’est un journal anglais qui a vendu la mèche et rapporté les propos édifiants de Viviane Reding, vice-présidente de la Commission européenne !

Pour elle, les « Britanniques sont trop ignorants de l’Europe pour être appelés à voter lors d’un référendum sur ce sujet ».

Pour elle, « le débat britannique sur l’Europe a été si déformé que les gens ne pouvaient pas faire une opinion éclairée quant à savoir s’il fallait ou pas rester dans l’UE ».

Vous êtes donc, si nous résumons la pensée de cette dame, de sombres cons indignes du droit de vote puisque vous pourriez avoir l’outrecuidance de penser autrement, de préférer d’autres solutions, d’envisager d’autres hypothèses ou un autre avenir pour vous, pour vos enfants ! Et une telle pensée est un crime contre l’Europe, un crime contre l’idée d’Europe que portent ces europathes de plus en plus fous et, disons-le, fascistes !

Qui est cette charmante personne ?

Viviane est une femme charmante pour qui l’Europe est une religion et comme tous les extrémistes religieux la doctrine et la foi européenne ne peuvent pas être remises en cause. L’Europe est un dogme et Viviane n’aura aucun problème pour préparer des bûchers pour brûler les hérétiques dont je fais évidemment partie. Je crois en Dieu et je suis un hérétique de l’Europe, ce qui ne signifie pas que la France n’a pas une vocation européenne ou encore que l’Europe ne doit pas avoir une forme d’existence… mais pas l’Europe de la misère, de la mondialisation que l’on nous impose actuellement.

« En septembre 2010, elle compare implicitement la politique de la France à l’égard des camps de Roms à celle de l’Allemagne durant la Seconde Guerre mondiale, suscitant l’ire de Paris. » Haaa brave fifille.

« Elle recevra à cette occasion le soutien du Premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker. En conséquence, la France a dû adapter sa législation nationale aux exigences de la directive européenne de 2004 sur la libre circulation. » Haaa merci Viviane… même Edith Cresson, gentille ancienne première femme à avoir été « première ministresse », ne supporte plus de voir les « rhums » pisser dans le parc privé de son château, ce qui me fait doucement rigoler sur les bons sentiments cucul-gnangnan que nos gentils Bisounours socialistes veulent nous imposer mais uniquement à nous… Pour eux, ce sera château, parc et sans « rhum », je vous indique un petit lien en annexe tant je trouve que la réaction de cette bonne âme socialiste illustre à merveille le côté faux-cul de nos gôchistes bien-pensants, nettement plus écoles privées et rive gauche (ce qui est sans doute finalement logique) que Seine-Saint-Denis !

« En juin 2011, Viviane Reding, répondant à une question de la députée européenne Sylvie Guillaume, remarque que la campagne en Hongrie encourageant les couples à l’adoption plutôt que de recourir à l’avortement en cas de grossesse non-désirée, campagne en partie financée par le programme Progress, un programme de l’Union Européenne pour l’emploi et la solidarité sociale, n’est pas conforme à la proposition de projet soumise aux services de la Commission. » Eh oui… L’Europe veut que les femmes avortent, et oser dire que l’avortement doit être un ultime recours, dire que dans un pays comme la France qui connaît 220 000 avortements chaque année il y a un problème au moins d’information sur la contraception ou sur l’éducation sexuelle (mais ce n’est pas utile de faire l’apologie de la sexualité en maternelle, je rappelle à notre gouvernement qu’une fillette de 4 ans ne risque pas la grosse… mais plutôt la pédophilie). Dire que l’on est en droit de penser mais sans imposer que mieux vaut abandonner et adopter plutôt que d’avorter n’est pas en soi critiquable. C’est une pensée qui doit avoir le droit de s’exprimer en particulier si cela ne s’accompagne pas d’une remise en cause du « drôat » à l’avortement.

Bref, pour Viviane, point de salut sans une politique massive d’avortement… Du coup, elle demande le remboursement des financements et invite la Hongrie à stopper immédiatement la campagne et à retirer les affiches.

Pourquoi prendre de tels exemples ? Pour montrer que cette gentille européenne convaincue ne suit que la logique mortifère d’un programme visant à réduire chaque citoyen européen à un état uniquement de consommateur, sans famille, sans nation, sans appartenance, sans morale, sans foi si ce n’est celle d’un idéal absurde d’une Europe dont plus personne ne veut plus.

Le droit britannique, c’est le droit européen…

Et c’est valable également pour la France et tous les autres pays membres de l’Europe. Nous avons abandonné à l’Europe tout notre pouvoir législatif ou presque et l’essentiel des domaines importants sont désormais bien du ressort d’une Europe qui est tout… sauf une démocratie.

S’exprimant à Londres, notre très charmante Viviane a donc cru bon de préciser que « les gens doivent savoir que 70 pour cent des lois du Royaume-Uni sont maintenant fabriqués à Bruxelles » !

Il n’y a donc personne pour expliquer à Viviane et toute sa bande d’europathes qu’effectivement les cons que nous sommes l’ont parfaitement compris, et que précisément… nous n’en voulons plus ! Je ne veux pas de cette Europe qui décide pour moi de mon destin sans aucune légitimité, sans aucune représentativité et qui se comporte clairement et indéniablement comme l’URSS…

L’Europe est une dictature que nous devons combattre et dénoncer sans relâche !

J’aime l’idée d’Europe. Je ne souhaite pas la guerre avec nos voisins européens mais je constate car, c’est un fait, que notre Europe vend les peuples et les plonge dans la misère avec le consentement actif et passif de l’ensemble des classes dirigeantes dans chaque pays.

L’Europe leur permet en réalité, en passant par un échelon supranational, de dépasser la démocratie nationale. « Ce n’est pas nous, c’est l’Europe » et c’est ainsi qu’en toute opacité nos politiciens nous ont volé notre liberté et notre capacité citoyenne à peser sur les décisions qui impactent notre quotidien.

Cette Europe est la négation même de la liberté et de la démocratie, elle porte en elle, génétiquement, tous les attributs pour être l’un des régimes les plus totalitaires et les plus efficaces jamais conçu.

Lorsque la vice-présidente de cette Europe m’explique le plus sérieusement du monde que je suis trop con pour avoir une opinion différente d’elle, alors je n’ai envie que d’une chose, lui hurler de toutes mes forces : « Vive la France !! »

Restez à l’écoute.

À demain… si vous le voulez-bien !!

Charles SANNAT

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes »

Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Le Contrarien Matin est un quotidien de décryptage sans concession de l’actualité économique édité par la société AuCOFFRE.com. Article écrit par Charles SANNAT, directeur des études économiques. Merci de visiter notre site. Vous pouvez vous abonner gratuitement www.lecontrarien.com.
La bio de Viviane !

Edith Cresson, bonne âme socialiste qui n’aime pas le rhum…

Article anglais dénonçant les propos de viviane dans un silence médiatique français assourdissant!
Poster un commentaire

3 commentaires

  • Lien vers le commentaire hftrade jeudi, 13 février 2014 08:10 Posté par hftrade

    a lire sur ces enarques :


     


    http://www.ifrap.org/le-dossier-noir-de-l-ENA,241.html


    http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/10/19/la-fabrique-des-enarques_1778198_3232.html


    http://www.liberation.fr/livres/2012/11/02/l-enarque-defroque_857790


    http://www.ifrap.org/L-omnipotence-des-enarques,1020.html


    Or, comme largement développé ailleurs, ils sont incompétents car ils ne comprennent par les données du problème, leur formation les rend d’ailleurs hermétiques à cette compréhension.


     

  • Lien vers le commentaire Sebastien Chaumet mercredi, 12 février 2014 14:47 Posté par imhotep

    @hftrade, et Charles Sannat aussi ;-)


    Vous devriez visionner les analyses de François Asselineau, président de l'UPR.


    Quelques extraits courts ici :


    http://www.youtube.com/channel/UCLjvcnzMtXyat3RsUO-Cmtw/videos


     

     

    Sur le sujet précis de la sortie médiatique de Reding :


    http://www.upr.fr/actualite/europe/selon-la-commissaire-viviane-reding-les-britanniques-sont-trop-ignorants-pour-quon-demande-leur-avis-sur-la-sortie-de-lue


    citation :


    Néanmoins, la sortie de Mme Reding est à marquer d’une pierre noire. Car c’est la première fois, me semble-t-il, qu’un Commissaire européen, c’est-à-dire un fonctionnaire nommé par un gouvernement et élu par personne, se permet de tenir un semblable discours qui revient à s’ériger en Commissaire Politique et à récuser le principe même de la démocratie.


    En affirmant aujourd’hui que les Britanniques sont « trop ignorants » pour qu’on leur demande par référendum s’ils veulent ou non sortir de l’UE, Mme Viviane Reding vient de franchir un nouveau pas dans l’établissement d’une authentique dictature sur le continent européen.


    Ce nouvel élément n’en rend que plus urgent encore le rassemblement de tous les Français auquel convie l’UPR pour faire sortir la France de l’Union européenne. Aucun autre sujet n’est plus capital, pour notre liberté, notre avenir, et celui de nos descendants.


    François Asselineau


    fin de citation

  • Lien vers le commentaire hftrade mercredi, 12 février 2014 12:43 Posté par hftrade

    le propre d'une democratie c'est de pouvoir virer des dirigeants incompetents ou corrompus (ou en tout cas percus comme tel par une grande majorité de la population)


    avec un taux de soutien du gouvernement par moins de 20% du peuple francais, nous sommes dans un tel cas de figure en france. il serait plus que temps de virer ces enarques ou science po et le systeme qui les nourrit, cad la 5e republique .


    je me demande meme si il faudrait pas fermer carrement l'ENA ou la com et le copinage (ils sortent tous de la meme promotion) fait lieu et place de la competence.


     


    Une constituante devra definir un systeme plus adapté aux temps que nous connaissons, et nommer des vrais gestionnaires ayant fait leur preuves (et pas uniquement leur preuves a bercy ou des cabinets ministeriels comme bien trop souvent, d'ou ils sont parachutés)


    quand a l'UE , un vrai politicien n'a pas a sacrifier les interets de la France au nom d'un interet superieur fut-il l'UE ou je ne sais quoi


    c'est dans les epreuves que la France a su se trouver de grand dirigeants qui l'ont refaconnee.