Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Sannat

Charles Sannat

Charles Sannat est diplômé de l’École Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d’Études Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information (secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Économique d'AuCoffre.com en 2011. Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Charles-Sannat

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
conquerirlabourse

« Votre avenir : gaz de schiste et OGM… »

Audience de l'article : 1110 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Il faut rendre à Sarkozy ce qui est à Sarkozy ! On peut ne pas aimer ce type mais on peut au moins lui reconnaître une grande franchise. Il ose au moins dire tout haut la manière dont il compte s’y prendre pour vous tarter et pour servir au mieux non pas la cause du peuple de France dans toute sa diversité mais celle des mondialistes et des multinationales.

Petite réflexion avant toute chose. Vous savez quel est le point commun entre un jeune « beur » musulman des banlieues et un paysan catholique de la France profonde ? Vous pourriez me dire aucun point commun, que tout les oppose ! Pourtant, ils sont en réalité, tous les deux, victimes de la mondialisation et du totalitarisme marchand. Je vous laisse méditer cette réalité et ses éventuelles implications politiques !

Revenons à l’information du jour qui m’a le plus sidéré.

C’est cette sortie d’une immense franchise de Luc Chatel devant un Sarkozy attablé et affalé sur le côté qui écoute son acolyte expliquer le plus sérieusement du monde à la France que François Hollande est nul, ce que l’on savait déjà, qu’il n’avait aucune vision, constat que je partage sans réserve et qu’à cela il fallait répondre par le fait que le parti Les Républicains devait devenir le parti du réel et de l’innovation plus que de la précaution.

Afficher l'image d'originePour Luc Chatel, LR doit être “le parti du gaz de schiste, des OGM et des biotech”

« Cette ligne a été maintenue et affinée ce dimanche 14 février lors du Conseil national des Républicains par son nouveau président Luc Chatel, comme le relaye Public Sénat. “Les Républicains doivent être le parti du principe d’innovation plus que du principe de précaution, le parti du gaz de schiste, des OGM, des biotechs”, a déclaré le député de la Haute-Marne ».

Si vous relisez attentivement ce programme, il contient tout le programme « néoconservateur » américain dans toute sa splendeur et surtout dans toute son horreur !

Le parti des gaz de schiste

Le gaz de schiste est une horreur environnementale qui déstabilise jusqu’à la croûte terrestre et provoque des tremblements de terre là où avant rien ne bougeait ! C’est un véritable massacre environnemental et une gabegie financière alors que l’extraction n’est même plus rentable aux États-Unis et qu’une immense bulle menace d’exploser… vouloir devenir le parti du gaz de schiste est au mieux une ineptie totale au pire de la trahison.

Le parti des OGM !

Sans les OGM on ne pourra pas nourrir la planète ! C’est l’un des plus grands mensonges modernes ! C’est faux, les OGM sont une abomination et en rentrant dans les génomes du vivant on prend des risques que nous sommes incapables de mesurer. Des risques en cascade que l’on ne peut pas maîtriser puisque les modifications génétiques vont en entraîner d’autres puis encore d’autres sans que nous soyons capables évidemment de les modéliser.
Alors comment nourrir la planète ? Il existe des techniques ancestrales dites de permaculture qui ont de surcroît su intégrer les progrès et les connaissances modernes en agronomie pour obtenir une efficacité redoutable. Il est prouvé par l’INRA que l’on peut produire autant sur 1 000m² à la main et sans pesticides que sur un 1 hectare avec tracteur et produits phytosanitaires ! Devenir le parti des OGM c’est devenir le parti des profits de quelques grandes multinationales qui ne créeront jamais un seul emploi ou de façon marginale, c’est devenir aussi le parti de ceux qui veulent pouvoir breveter le vivant pour privatiser la nature et les semences. C’est devenir le parti de la mise en esclavage des peuples.

Afficher l'image d'origineLe parti des biotechs !

L’idée peut sembler belle, sauf que derrière les biotechs se trouve un projet qui n’est rien d’autre que le transhumanisme (l’amélioration de l’homme par la technique), qui n’est rien d’autre que le mythe du surhomme moderne, qui n’est rien d’autre que la poursuite de l’idéal nazi par d’autres moyens sans que cela n’émeuve en rien toutes nos bonnes âmes qui n’ont toujours rien compris des dangers de cette idéologie portée par toutes les grandes firmes de la high tech US comme Microsoft ou Google qui sont les fers de lance de ce mouvement mortifère et destructeur pour l’âme humaine.

Les Républicains… le parti du côté obscur de la Force ?

Reprenons donc l’immense vision de Luc chatel. Devenir le parti qui détruira le sous sol français alors que les gaz de schistes sont en train de créer une nouvelle crise financière tout en polluant tous nos sous-sols et nappes phréatiques.

Puis continuer à prendre soin de nous en jouant au docteur fol-amour en bidouillant dans le génome des plantes, en les rendant stériles en brevetant les plantes et en nous rendant dépendants des semenciers et autres gentilles entreprises voulant que notre bien et pas notre argent évidemment !

Enfin, on achève ce qu’il reste de l’homme en le transformant, on se lance dans l’eugénisme car à la fin c’est bien d’eugénisme dont nous parlons, et nous améliorons l’homme, nous créons des castes de surhommes et… les autres.

C’est donc un avenir non pas radieux que vient d’esquisser Luc Chatel, mais un avenir qui ressemble à nos pires cauchemars. Le pire c’est que cela se fait dans un silence assourdissant, le pire c’est que personne ne comprend les dangers, le pire c’est que tout le monde s’en fout, abruti par les programmes TV du jour, captivé par The Voice; ils ont tous abdiqué leur rôle de citoyens et portent au pouvoir dans la joie ceux-là mêmes qui les conduiront à leur perte. Vous trouverez ci-dessous la vidéo de Luc Chatel révélant son terrible programme pour notre peuple et notre nation.

Funeste perspective.

Afficher l'image d'origine

En ce qui me concerne et comme le montre cette image à titre personnel je tenterai de transmettre à nos enfants une partie de terre dont on aura pris soin tel un trésor à préserver, parce qu’un autre monde est parfaitement possible et que nous pouvons collectivement choisir un monde ou nous serons des milliers à cultiver dans des micro-fermes aux très forts rendements plutôt que quelques centaines d’exploitations énormes !

Les budgets des agriculteurs pour l’achat de semences, de pesticides et d’engrais se comptent par centaines de milliers d’euros pour les très grosses exploitations. Cela n’a aucun sens. Aucun. Nous brûlons notre terre.

En attendant mes chers amis, préparez-vous, il est déjà trop tard !

Charles SANNAT
Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire Sebastien mardi, 16 février 2016 16:29 Posté par imhotep

    Bonjour,

    Vous dites : "Il est prouvé par l’INRA que l’on peut produire autant sur 1 000m² à la main et sans pesticides que sur un 1 hectare avec tracteur et produits phytosanitaires !"

    Auriez-vous SVP une référence à nous soumettre d'une étude de l'INRA prouvant cela ? Cela m'intéresse fortement.

    idem pour "Le gaz de schiste est une horreur environnementale qui déstabilise jusqu’à la croûte terrestre et provoque des tremblements de terre là où avant rien ne bougeait !"

    A priori il me semble que cela est environnementalement sale, mais je ne sais pas y apporter de preuve. Si j'en trouve avec des références, j'en serais tres heureux.

    Enfin, pour le transhumanisme que vous associez avec rapidité directement aux nazis, j'attendais de votre part quelques arguments moins bas de gamme que la culpabilisation par association. Atteindre le point Godwin aussi rapidement (une seule phrase !), c'est fort !