Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Bruno Napoli

Bruno Napoli

Tout jeune quinquagénaire, originaire du sud de la France, ayant grandi en Afrique de l’Ouest entre 1977 et 1987 (Mali, Gabon, Sénégal et Côte d’Ivoire), titulaire d’un BEP et CAP en Electromécanique (2 ans après la 3ème), ayant passé 25 ans à Paris, pas mal voyagé en Amérique du nord, et récemment expatrié à Hong Kong depuis la Fin 2018. Je bosse actuellement dans l’industrie de la lumière.
Je suis passionné de nouvelles technologies, surtout dans le monde de la HiFi, la vidéo, le Home Cinéma et depuis 10 ans maintenant la Domotique. Ces dernières années je me suis beaucoup intéressé aux implications des smart technologies avec les assurances, la cybersécurité et la géopolitique. J’écris depuis 5 ans dans plusieurs revues et blogs professionnel Français, Américain et Asiatiques sur le sujet.J’ai presque toujours été entrepreneur dans ma vie, j’ai monté plein de petites et moyennes boites et projets en France qui se sont toutes cassées la gueule. J’ai donc mon diplôme universitaire de “Tombe, relève-toiaméliore-toi et recommence”.
Je suis connu pour ne pas avoir ma langue dans ma poche, mais ouvert d’esprit et toujours prêt à reconsidérer mes pensées. A travers mes articles je vais tenter de vous faire partager mes analyses et vous faire comprendre les opportunités qu’il pourrait y avoir dans cette industrie.
Je vous souhaite une bonne lecture.

promospeciale

Discussion avec un fournisseur Français…

Audience de l'article : 1085 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction
Dans la société où je travaille à Hong Kong les équipes qui sont censées voyager de chantier en chantier sont clouées au sol depuis des mois. Du coup ils essayent d’utiliser leur temps libre pour réfléchir à diversifier nos activités. On a trouvé une gamme de produits consommables techniques à importer à Hong Kong dans un marché en pleine expansion. Il n’y a pas de grossistes spécialisés et dans ce secteur où tout le monde essaye dans son coin de vendre en même temps machines, consommables et services relatifs à cette industrie sans que personne ne fasse réellement les choses à fond.

Maintenant ce type de consommables est aussi fabriqué en masse en Chine à des prix défiants toutes concurrence mais les produits ne sont pas de très bonne qualité. Comme on aimerai importer des bons consommables, on essaye de chercher des fabricants en Europe et aux USA. J’ai donc contacté quelques fabricants en France, et l’un d’eux m’a dit la chose suivante : "Si vous arrivez à vendre du XXXXX français et européen en Chine, je vous tire mon chapeau !".

C’est là que j’ai réalisé que cette personne n’avais pas compris quelque chose d’important à propos de la Chine… Même s’ils ont le patriotisme chevillé au corps, même s’ils vous diront qu’ils ont les meilleurs produits du monde, les Chinois sont parfaitement conscients de la qualité et des conditions de production de leurs produits. Ils savent très bien faire la différence entre leurs produits locaux et les produits d’import, c’est pour ça d’ailleurs qu’ils essayent autant que leur budget le leur permet d’acheter des produits venant de l’extérieur. Vous n’imaginez pas à quel point les Chinois n’ont qu’une relative confiance dans leur propre production de fruits, de légumes et de viande tant la corruption, les contrefaçons les pesticides, la pollution et les empoisonnements alimentaires sont légions en Chine. Il y a des contrefaçons de tout, de partout et tous les stratagèmes même les plus débiles et les plus courtermistes sont bons pour faire des profits. La contrefaçon d’alcool est un très gros business en Chine, et quand on achète une canette de bière dans un petit magasin au coin de la rue on ne sait jamais si c'est une vraie ou pas avant de l'avoir goutée. Je suis sûr qu’il se vend en Chine bien plus de Cognac ou d’armagnac que la France en produit, et un des YouTubeur auxquel je suis abonné en Chine disait qu'une enquête a montré qu’il se vendait en boutique genre deux ou trois fois plus de viande Australienne que cette dernière n’en importait officiellement sur le maché Chinois. Il y a donc des tonnes de viandes contrefaites. L’alimentaire est un exemple, mais il y en a pour à peu près tous les secteurs d’activité y compris dans le secteur qui nous intéresse. En conclusion, pour un Chinois, tout ce qui viens de l’extérieur est un gage de qualité et ils n’achètent local que parce qu’ils n’ont pas tous le budget nécessaire. Ici à Hong Kong par exemple il y a des JHC à tous les coins de rue. Ces Japan Home Center ne vendent que des produits Japonais, du cuiseur vapeur aux pinces à linge, et si c’est Japonais alors dans l’esprit des Hongkongais c’est forcément de bien meilleure qualité, même pour des choses aussi insignifiantes qu’un rideau de douche. On achète local ou Chinois que si on n’a vraiment pas le choix.

Quoi que vous produisiez en France, vous pourrez le vendre en Chine dans des quantités que vous n’espérez pas même dans vos rêves les plus fous. Pourquoi 99% de ceux qui ont essayés se sont plantés ? Premièrement parce qu’il faut un budget colossal pour pénétrer le marché Chinois. On ne parle pas de communiquer avec 60 millions de Français ou 450 millions d’Européens. On parle d’un budget pour 1.4 Milliard de personnes disséminées dans des dizaines de provinces, chacune avec des cultures différentes. Il faut donc investir beaucoup d’argent pour espérer faire prendre la mayonnaise, et si ça fonctionne alors c’est le jackpot, mais tant que vous n’aurez pas dépensé un certain montant, tout ce que vous investirez sera perdu. Deuxièmement parce que la façon de vendre en Chine est complètement différente. Il faut oublier absolument toutes les stratégies de communication, de marketing et de vente que vous avez héritée de vos grands-mères. Les Chinois sont partis de zéro il y a très peu de temps et ont adopté les technologies mobiles bien plus rapidement que nous. Leurs stratégies de communications sont adaptées à ces nouvelles technologies et elles ont juste 10 ans d’avance sur ce que nous avons sur le vieux continent. L’exemple de WeChat est le plus frappant. Si vous souhaitez comprendre comment fonctionne la Chine, je vous conseille de suivre Ashley Galina sur les réseaux sociaux.

Souvenez-vous que le dernier à rentrer sur le marché n’a pas à se trainer tout un background, des codes, des traditions, une bienpensance formatée et un héritage qui va le ralentir. Le dernier qui rentre sur le marché adopte  les nouvelles technologies sans à priori alors que ceux qui sont là depuis des années en sont encore à se demander si c’est politiquement correct. Je ne suis pas en train de dire que l’un ou l’autre est mieux ou plus sain. Je fais juste un constat.

La Chine est fascinante et je vous engage vivement à vous intéresser à ce qui se fait chez eux pour voir ce qui va arriver chez nous…

PS : Dans le même esprit de celui qui ne part de rien et qui entre en dernier sur le marché, je pense à l’Afrique pour laquelle très peu de gens ont un compte en banque. En revanche ils ont absolument tous au moins un mobile. Il est me semble évident que les systèmes de payement tel Apple, Samsung ou Google pay mais surtout les systèmes de payement en Crypto comme le Zynecoin vont littéralement exploser en Afrique dans les années à venir.
 

Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire zoulou2 jeudi, 05 novembre 2020 08:26 Posté par zoulou2

    Salut,

    La Chine change et nous montre ce que le commerce pourrait etre:

    Le 18 avril 2018, j'avais ecrit sur les reseaux sociaux, que des nouveaux petits magasins arrivaient en Chine, et qu'ils allaient niquer toutes les grandes surfaces: 
    https://i.ibb.co/YL8Y1Sh/gd.png

    Carrefour, Tesco, ont deja vendu leurs magasins en Chine, le mois dernier, c'etais Auchan qui vendait ses 384 magasins.

    Voici ce qui se poursuit avec cette galerie photo :https://postimg.cc/gallery/bZNZmnC



    La 1ere photo c'est Haier, un fabriquant d'electromenager qui ouvre chez moi, dans quelques jours.
    La 2eme et la 3eme sont des magasins qui vendent une seule marque de Lait, leur marque.
    La 4eme, c'est un magasin qui vends sa marque d'eau en bouteille.
    Le 5eme, encore Haier l'electromenager.
    Le 6 eme c'est un distributeur automatique d'eau monomarque
    Les 6 autres photos sont des produits destocker, parce que ca se vends pas (les produits occidentaux finissent souvent comme cela, trop cher, ou pas aux gouts des chinois)
    La 13eme c'est un appareil qui permet d'accepter toutes transactions, wechat et alipay
    La 14 eme du Nutella en destock, j'ai meme photographie le numero de serie (en 1 mois la grande surface n'avait meme pas vendu un pot).
    Les 2 dernieres encore des vendeurs d'eau monomarque.

    Qu'est ce qui se passe, quand vous allez chez Darty acheter un frigo, il y a quelques modeles de chaque marque, vous savez pas quelle marque acheter ? vous allez certainement acheter, celle que le vendeur va vous conseiller. Dans ces grandes surface, la puissance de la marque est diluée, la marque est oblige de faire des campagnes de pub pour se vendre.

    Les Chinois ont choisit au contraire de renforcer le pouvoir de leurs marques en ayant des magasins de proximite partout, avec toutes les references.

    Le magasin qui vends du Lait et des yahourts a sa marque, est en bas des immeubles, il peut meme vous livrer du lait frais le matin devant votre porte.

    Et il se passe la meme chose pour les articles de sports, il y a 4-5 marques chinoises qui rivalisent avec Nike ou adidas, ils ont des magasins partout, alors que les marques occidentales ouvrent quelques espaces geant de vente, les chinois ouvrent partout, dans les petites villes de province.

    Et ca marche avec tout, les Chinois veulent augmenter le pouvoir de leur marque comme l'a fait Huawei.