Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
promospeciale

"Tout est relatif !"

Audience de l'article : 2591 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

 

 

 

Avec ses cheveux en bataille et son QI de 160, Albert Einstein (1879-1955) est l'illustration du scientifique un peu fou, mais très doué.

 

Pourtant, il avait "mal" commencé sa carrière,  en échouant au concours d'entrée de l'Ecole Polytechnique Fédérale de Zürich. Pourtant, il fera des découvertes majeures, avec son célèbre E=mc2 et ses nombreuses théories novatrices en physique.

 

Pourtant, dès 1905, ses publications reçoivent pourtant un accueil mitigé. La communauté scientifique de l'époque lui reproche, entre autre, son idée selon laquelle l'expérience constitue la seule source de connaissance réelle.

 

Sa célèbre phrase "tout est relatif" m'a toujours particulièrement plu. En effet, elle est fondamentalement juste.

 

Même Auguste Comte (1798-1857), l'un des pères de la sociologie moderne, affirmait déjà que "Tout est relatif, et cela seul est absolu".

 

 

 

Mais quel rapport avec le trading et l'investissement, me direz-vous  ?

 

Et bien, outre le fait qu'un peu de culture n'a jamais fait de mal à personne, en ce qui me concerne, je perçois cette citation souvent ainsi:

 

- l'échec et la réussite n'ont pas de sens s'ils ne sont pas accompagnés de bohneur

 

- au final, rien n'est très grave, dans l'absolu. Cela ne sert donc à rien de stresser inutilement !

 

- il faut toujours essayer de voir les choses de différentes manières, car ce qu'on voit est toujours relatif au référentiel que l'on utilise (que ce soit un graphique boursier ou un film au cinéma...)

 

Le Forex en est pour moi l'illustration parfaite: si une devise grimpe, c'est toujours relativement à une autre qui baisse. De même, un trade "réussi" ou un trade "raté" n'ont pas de réelle importance, ce qui compte c'est le résultat sur le long terme. Et même la réussite à long terme n'a de sens que si on a "profité" de la vie pendant qu'on en a l'occasion... De même, il faut apprendre à relativiser ses analyses pour essayer de trouver des hypothèses "relativement" justes !

 

De même, les variations extrêmes des indices boursiers, que ce soit dans un sens ou dans l'autre, doivent toujours être analysées en gardant à l'esprit que "tout est relatif"... Donc +10% un jour ou -15% le lendemain, c'est toujours relatif suivant que l'on voit les choses à long ou à court terme...

 

Tenez, par exemple, regardons le CAC 40 en données hebdomadaires sur 10 ans... Puis le même indice en données quotidiennes sur 6 mois... Tout est relatif, n'est-ce pas ?...

 

 

 

 

 

 

Thomas Aurlant

 


Poster un commentaire