Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Jacques SAPIR

Jacques SAPIR

Diplômé de l'IEPP en 1976, a soutenu un Doctorat de 3ème cycle sur l'organisation du travail en URSS entre 1920 et 1940 (EHESS, 1980) puis un Doctorat d'État en économie, consacré aux cycles d'investissements dans l'économie soviétique (Paris-X, 1986).
A enseigné la macroéconomie et l’économie financière à l'Université de Paris-X Nanterre de 1982 à 1990, et à l'ENSAE (1989-1996) avant d’entrer à l’ École des Hautes Études en Sciences Sociales en 1990. Il y est Directeur d’Études depuis 1996 et dirige le Centre d'Études des Modes d'Industrialisation (CEMI-EHESS). Il a aussi enseigné en Russie au Haut Collège d'Économie (1993-2000) et à l’Ecole d’Économie de Moscou depuis 2005.

Il dirige le groupe de recherche IRSES à la FMSH, et co-organise avec l'Institut de Prévision de l'Economie Nationale (IPEN-ASR) le séminaire Franco-Russe sur les problèmes financiers et monétaires du développement de la Russie.

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
DE GIRO 1

Les Chroniques de Sapir

Audience de l'article : 459 lectures
Votez pour cet article
(1 Vote) - Note : 5.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Radio-Sputnik, la chaîne radio liée à l’agence Sputnik, qui émet sur 93.1 m’a proposé de tenir une chronique économique hebdomadaire de 52 minutes. J’ai accepté cette offre. Désormais, je serai tous les vendredi sur les ondes pour parler d’économie.

img class="aligncenter size-large wp-image-4738" src="https://f.hypotheses.org/wp-content/blogs.dir/981/files/2016/02/A-0011-500x271.jpg" alt="A - 0011" width="500" height="271" srcset="https://f.hypotheses.org/wp-content/blogs.dir/981/files/2016/02/A-0011-768x415.jpg 768w,

La première de ces émissions, consacrée à la question des prix du pétrole, et réalisée avec mes amis « Econoclastes » peut être écoutée sur :

ICI

ou

http://sptnkne.ws/aFyC

La situation actuelle m’a incité à répondre positivement à cette proposition. La situation économique, tout d’abord ; il est désormais évident, même pour les plus obtus des observateurs, que nous allons vers des temps très troublés en ce qui concerne l’économie. J’ai souhaité pouvoir m’exprimer sur ce terrain au-delà de ce que je faits sur ce carnet (que je continuerai d’alimenter) et de l’émission hebdomadaire Intégrale Placements sur BFM-Business ou j’interviens déjà tous les mardi de 11h07 à 11h25. Au-delà de la situation économique, la situation politique de notre pays m’a elle aussi incité à franchir ce pas. L’autocensure à laquelle se livre un certain nombre de médias devient de plus en plus pesante. Telle un étouffoir, elle vise à restreindre le débat public, à cantonner les voix divergentes aux seuls cercles spécialisés. Même à l’université, une insidieuse chasse aux opinions divergentes s’installe. La meilleure manière de lutter contre ces pratiques liberticides est de saisir tous les médias disponibles, d’aider certains d’entre eux à acquérir la crédibilité suffisante, afin que se maintienne un pluralisme d’expression qui est l’une des conditions au maintien de la démocratie. C’est la raison de mon engagement auprès de Radio-Sputnik.

L’accord qui nous lie est clair. Il me laisse entière liberté de traiter des sujets que je trouve important. Cela ne signifie pas que j’approuve nécessairement toutes les émissions de Radio-Sputnik, ni que la direction de Radio-Sputnik approuve nécessairement tout ce que je dirai. Mais, elle me donne la liberté de m’exprimer, et de cela je l’en remercie. Radio-Sputnik contribue ainsi à maintenir le pluralisme dans les médias tout comme la chaîne Russia-Today qui émettra en français sur un canal de la TNT d’ici la fin de l’année.

Les thèmes qui seront abordés dans ces « Chroniques de Jacques Sapir » iront de la question des prix du pétrole à l’état actuel de l’économie russe, en passant par l’économie américaine, les modifications des lois sur le Code du travail, et bien d’autres. Il y aura 40 émissions dans l’année, qu’on se le dise !
Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire zoulou2 lundi, 22 février 2016 09:01 Posté par zoulou2

    Bravo,

    J'ai arrete d'ecouter radio propagande BFM et consoeur, (y'a juste les podcasts de Charles Gave que j'ecoute sur BFM).

    On se sent bien mieux de ne pas ecouter les menssonges des radios francaises

    Sputnik et RT pour les news.