Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Sacha Pouget

Sacha Pouget

J'ai une expérience de 10 ans en salle de marchés chez BNP Paribas, Royal Bank of Canada et Crédit Agricole Cheuvreux. Je me focalise uniquement sur les société de Biotechnologie, qui disposent des plus forts catalyseurs de hausse sur le marché en un minimum de temps. Je m'intéresse plus particulièrement aux sociétés qui disposent d'un Momentum avec un calendrier favorable pour leurs publications d'études cliniques.

Je tire ma performance de ma stratégie de trading parfaitement adaptée aux sociétés de biotechnologie (la stratégie PRE-CATALYSTE), qui m'a permis de multiplier mon capital par plus de 3 en 3 ans (mes clients en sont témoins) tout en ayant un risque maîtrisé. Auteur d'un Livre sur les investissements dans le secteur de la Santé, j'ai développé des méthodes d'analyse et de sélection de valeurs propres à mon secteur. 

Mes modèles d'inspiration sont Paul Tudor Jones et Jean-Marie Eveillard pour l'aspect Gestion – Money management, et les livres de Mike Havrilla "The Ultimate Guide to Biotech Stocks" et de Tony Pelz "The Biotech Trader Handbook" pour l'aspect trading. Mon site internet : http://sachapouget.com/

Mes PDF gratuits

ebooksachapouget

- Comment je travaille ?

- Quels courtiers, quels tarifs pour acheter les valeurs du secteur santé biotech ?

- Mon journal de bord intégral lors de ma performance de +41% au T3 2012

Cliquez ici pour recevoir les liens pour télécharger ces infos

promospeciale

Présentation du ratio PEG, un indicateur pertinent adapté aux Valeurs de croissance

Audience de l'article : 9319 lectures

Le ratio PEG a été popularisé par Peter Lynch, qui l'a évoqué dans son Best seller de 1989, intitulé "One Up on Wall Street". Il expliquait alors que "le PER (le nombre de fois les bénéfices d'une société) de toute entreprise doit justifier d'un taux de croissance similaire".

 
Définition: le ratio PEG (pour "Price / Earnings to Growth") permet de déterminer la relation qu'il existe entre le prix d'une action, le bénéfice par action (BPA) et la croissance attendue des bénéfices d'une entreprise cotée en bourse.
 
 
Utilité: pour valoriser une société et vérifier si elle est "chère", les investisseurs utilisent le PER. Or, le PER d'une société qui a un taux de croissance important est plus élevé si bien que lorsqu'on utilise ce ratio pour une valeur de croissance, on a des entreprises qui apparaissent surévaluées par rapport aux autres entreprises mais qui se justifie par une croissance très soutenue de ses Résultats (et c'est ce qui implique qu'elles soient à première vue "trop chères" si on utilise le PER).
 
 
Ainsi, tout l'interêt du PEG réside dans le fait qu'il intègre le taux de croissance des bénéfices, qu'on va comparer au PER. Dans les faits, une société correctement valorisée aura un PEG égal à 1. Pour trouver le bon placement, il conviendra de choisir les entreprises disposant d'un PEG inférieur à 1 ce qui caractérisera une sous-évaluation de l’action.

 
Voici comment on calcul le ratio PEG:
 
 
PEG = (Cours de l'action / Bénéfice Par action) / taux de Croissance annuel du bénéfice par action 
 
Ce qui peut aussi nous donner : PEG = PER / taux de Croissance annuel du bénéfice par action
 
 
Le résultat (PEG) exprime ce que vaut le prix d'une action par rapport à ses performances bénéficiaires.
 
 
Un ratio PEG > à 1 signifie:
 
-que les attentes du marché sur la croissance des bénéfices sont supérieures aux estimations du consensus ;

-que le titre est actuellement surévalué.

 
 
Un ratio PEG < à 1 signifie:
 

-que le marché sous-estime la croissance des bénéfices ;

-que le consensus des estimations des analystes est actuellement trop bas ;

-que le titre est sous-évalué.

 
Voyons maintenant 3 méthodes qui sont utilisées pour calculer ce ratio:
 
 

1-La méthode basée sur le taux de croissance des bénéfices futurs (à venir)

 

La première consiste à utiliser le taux de croissance futur d'une entreprise. Ce chiffre est un taux de croissance annualisé (pourcentage de croissance des bénéfices par an), couvrant généralement une période maximale de 5 ans.

Exemple: s'il est prévu qu’une société avec un PER de 16 augmente ses bénéfices futurs de 20% par an, son ratio PEG est alors de 0,8 (= 16 / 10). Cela nous indique que le titre est sous- valorisé, aux vues de la croissance future des bénéfices.

 

2-La méthode basée sur la croissance des bénéfices historiques (déjà réalisés)


L'autre méthode prend en compte les chiffres actuels de la croissance des bénéfices. On utilise le taux de croissance observé en tenant compte généralement des chiffres de la dernière année, mais cela peut aussi être les 5 dernières années.

Exemple: si une société avec un PER de 20 a augmenté ses bénéfices de 20% par an, son ratio PEG est alors de 1 (= 20 / 20). Cela nous indique que le titre est correctement valorisé, aux vues de la croissance réalisée.

 
3-La méthode Mixte
 

Dans les faits, il faut savoir que bien souvent les analystes utilisent un Mix des deux PEG présentés, qu’ils calculent alors comme suit :

 

PEG = (PER N+1) / (BNA N=>N-5)

 

A noter que le PER N+ 1 désigne le PER de l’année prochaine, et le BNA N=>N-5 désigne la moyenne annualisée du Bénéfice par action des 5 dernières années. Les analystes prennent souvent en considération ce calcul car la formule utilise à la fois des données inconnues (à savoir le PER N+ 1) et des données inconnues (le BNA N=>N-5)

 
 
Ce qu’il faut retenir des 3 méthodes : si le PER est supérieur au taux de croissance des bénéfices (le ratio PEG est donc dans ce cas > à 1), cela signifie que les Bénéfices de la société devront croître de manière plus importante sinon son Cours devrait baisser. A l’inverse, si le PER est inférieur au taux de croissance des bénéfices (le ratio PEG est donc dans ce cas < à 1), cela signifie que la société est sous-valorisée et que son Cours aura tendance à monter.
 
 
Quelle est la meilleure méthode?
 
 
Ces approches sont aussi valables l'une que l'autre. Ces méthodes fournissent simplement des informations différentes. Les investisseurs cherchent souvent à voir ce qu'ils paient pour un titre par rapport à la croissance qui sera réalisée dans l'avenir. Les taux de croissance futurs sont donc très importants.
 
 
Cependant, il est parfois plus aisé d'utiliser les données sur la croissance des bénéfices dèjà réalisés. C'est utile car cela évite de se poser la question sur l'estimation du taux de croissance futur des bénéfices (qui peut être assez aléatoire) puisque la croissance historique enregistrée (sur les 5 dernières années par exemple) est établie à partir de chiffres fiables.

 
Ou trouver le ratio PEG d'un titre?
 
 
En France, on ne peut pas trouver ce ratio dans des sites internet. Mis à part pour les grosses valeurs internationales (comme Sanofi par exemple: lien Ici). Pour la plupart des titres qui cotent à Paris, il faut donc le calculer.
 
 
Aux Etats-Unis, on peut trouver les deux méthodes décrites dans la première partie de l'article aux adresses suivantes:
 
 
-La méthode basée sur le taux de croissance des bénéfices futurs (anticipation pour les 12 prochains mois):

 
On peut trouver les données futures du ratio PEG sur Nasdaq.com
 
 
 
 
-La méthode basée sur la croissance des bénéfices historiques (moyenne sur les 5 prochaines années):
 
 
On peut trouver les données historiques du ratio PEG sur Yahoo.com
 
Exemple avec Apple (ligne "PEG Ratio 5 yr expected"): http://finance.yahoo.com/q/ks?s=AAPL+Key+Statistics
 
 
Exemples de PEG Ratio
 
 
J'ai intégré sur un Model automatisé VBA-Excel les données actualisées de sociétés de Croissance. Le taux de croissance des bénéfces est celui que j'ai qualifié d'Historique (sur 5 ans). Voici un exemple de 40 PEG (valeurs Techno): 
 
 
Source: Sacha Pouget via synchronisation VBA-EXcel ; Toutes les données sont actualisée au 09/12/2011 
 
 
J'ai mis en évidence sur fond Jaune les entreprises qui disposent d'un PEG inférieur à 1, ce qui caractérise une sous-évaluation de l’action (en date arrêtée au 09/12/2011).

 
Conclusion

 
Peu utilisé en France, car la culture n'est pas d'investir dans les valeurs de croissance et que peu de sociétés sont cotées, le ratio PEG permet d'atténuer les inconvénients du PER en tenant compte du taux de croissance des résultats. Bien que cet indicateur soit bien adapté pour les valeurs de croissance que le PER, ça ne doit toutefois pas être le seul critère d’investissement, puisque son calcul repose sur un nombre de données estimées (qui peuvent être incertaines).
 
 
Indépendamment du type de taux de croissance que vous utilisez  dans vos ratios PEG (historique ou futur), ce qui importe le plus c'est que vous appliquiez la même méthode pour tous les titres que vous cherchez à analyser, afin de vous assurer qu'il n'y a pas de décalage pour procéder à des comparaisons entre différentes valeurs.
 
 
Vous devez aussi garder à l'esprit que le ratio PEG varie selon le secteur et le type d'entreprise. Il n'y a donc pas de norme universelle pour les ratios PEG qui puisse permettre de déterminer si un titre est sous-évalué ou sur-évalué. De manière générale, cependant, un ratio PEG inférieur à 1 suggère qu'on a affaire à un bon investissement.
 
 
Enfin, il est important de vérifier la santé financière d'une entreprise lorsque vous avez un faible ratio PEG. Les perspectives futures d'une entreprise doivent être solides : un PEG très faible peut en fait se justifier par le fait que la société puisse aller en faillite ce qui signifie que c'est un titre à éviter absolument.
 
 
Sacha Pouget
Poster un commentaire