Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Sacha Pouget

Sacha Pouget

J'ai une expérience de 10 ans en salle de marchés chez BNP Paribas, Royal Bank of Canada et Crédit Agricole Cheuvreux. Je me focalise uniquement sur les société de Biotechnologie, qui disposent des plus forts catalyseurs de hausse sur le marché en un minimum de temps. Je m'intéresse plus particulièrement aux sociétés qui disposent d'un Momentum avec un calendrier favorable pour leurs publications d'études cliniques.

Je tire ma performance de ma stratégie de trading parfaitement adaptée aux sociétés de biotechnologie (la stratégie PRE-CATALYSTE), qui m'a permis de multiplier mon capital par plus de 3 en 3 ans (mes clients en sont témoins) tout en ayant un risque maîtrisé. Auteur d'un Livre sur les investissements dans le secteur de la Santé, j'ai développé des méthodes d'analyse et de sélection de valeurs propres à mon secteur. 

Mes modèles d'inspiration sont Paul Tudor Jones et Jean-Marie Eveillard pour l'aspect Gestion – Money management, et les livres de Mike Havrilla "The Ultimate Guide to Biotech Stocks" et de Tony Pelz "The Biotech Trader Handbook" pour l'aspect trading. Mon site internet : http://sachapouget.com/

Mes PDF gratuits

ebooksachapouget

- Comment je travaille ?

- Quels courtiers, quels tarifs pour acheter les valeurs du secteur santé biotech ?

- Mon journal de bord intégral lors de ma performance de +41% au T3 2012

Cliquez ici pour recevoir les liens pour télécharger ces infos

promospeciale

Mes conseils pour Gagner en bourse avec le secteur Santé – La notion de Risk Reward et l' Expérience en Trading

Audience de l'article : 3559 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

En matière d’investissement dans la Santé, les Biotechnologies sont à coup sûre le moyen le plus dynamique d’engranger de gros bénéfices en un minimum de temps. Il suffit simplement de prendre position au bon moment, et de se formaliser à quelques notions simples.

 

Pour ce qui est de l'anticipation, nous sommes choyés avec les sociétés de Biotechnologie. On dispose d'une visibilité, avec le Newsflow (qui est le calendrier prévisionnel des publications de résultats cliniques). C'est une part très importante qui permet de définir un et de Plan de trading en diminuant le risque associé.
 
 
 
Ensuite, pour aller vers la route du succès en Trading dans ce domaine, il est question de maîtriser deux notions:
 
 
 
-le « Risk Reward »: maîtriser le risque tout en maximisant les profits est aussi délicat que primordial. J'apporte ici ma manière de faire, appliquée au secteur Santé. 
 
-l'expérience: comme dans tous les domaines, cela vient avec le temps. J'apporte en fin d'article mon retour d'expérience pour sélectionner les meilleurs dossiers.
 
 
 
La notion de Risk Reward

 
 
J’aborde cette notion de Risk Reward dans mon Livre dans le Chapitre 5 (page 79). Tel que je l’évoque, la «Meilleure» stratégie est celle qui vous ressemble le plus. Pour être clair, tout dépend de votre acceptation face à la notion d’exposition au risque et de votre profil d’investisseur. Il faut à chaque fois être en mesure de répondre à deux questions essentielles:
 
 
-« qu’est ce que je risque en achetant ce titre ? »
-et « qu’est ce que je peux gagner ? ».
 
 
Concrètement, cela vous aidera à établir un scénario d’entrée et de sortie de votre trade en vous fixant un objectif de cours, mais aussi de placer un stop loss. Dans mon livre, j'utilise un exemple concret.
 
 
Ce qu'il faut retenir, c'est que lorsque vous cherchez à anticiper un événement à venir sur un titre, votre gain dépendra de votre Aptitude (connaissance/expérience) et de votre Sensibilité (tolérance). Une fois ces deux éléments connus, qui dépendent encore une fois de vous, c'est alors que vous allez pouvoir placer votre curseur sur échelle du Risque, qui sera établi en fonction à la fois de la retombée que vous attendez et de la perte maximale que vous pouvez prendre. Autant dire qu'il faut ici s'en tenir à un Objectif de cours (Gain) et à un stop loss (perte maximale). C’est ensuite à partir de ces conditions que vous allez pouvoir établir un scénario de sortie de votre position en ayant au préalable.
 
 
Exemple: supposons que vous êtes prêts à risquer une perte maximum de -25%. Dans le même temps, le gain maximum que vous estimez est de +100%. Dès lors, votre ratio Risk/Reward sera de 1:4 (100/25). Pour information, le ratio le plus commun est 1:3. Sur les marchés, le stop loss est généralement posé aux alentours de -7%. Ensuite, rien ne vous empêche de faire évoluer votre ratio au grès des nouvelles perspectives que vous anticipez et de l'analyse technique.
 
 
Maintenant, voyons comment appliquer cette notion de Risk Reward en matière d’investissement dans la Biotechnologie.
 
 
En fait il faut intégrer les spécificités de ce secteur. Il y en a peu. Mais elles sont indispensables. Dans le domaine scientifique, tout est question de succès d’étape. La chose la plus importante que vous devez savoir est sans aucun doute le processus réglementaire et le process de Développement.
 
 
 
 
C’est simple: plus un programme se rapproche d’une approbation (AMM = Autorisation de Mise sur le Marché), plus le programme sera « pricé ». Mécaniquement, si des annonces positives sont annoncées, alors le cours de bourse de la société grimpera. Aborder un Biotech, c'est prendre en considération son Pipeline et son stade de développement. C'est comme lorsqu'un entraîneur établit sa feuille de match, et qu'il passe en revue ses joueurs. Vous aussi, vous devez passer au crible la société Biotech pour mieux aborder les prochaines étapes. C'est votre feuille de route.
 
 
Voici un tableau récapitulatif sur le développement clinique des sociétés de Biotechnologie, en intégrant la Notion de Risk/Reward:
 
 
Source: www.SachaPouget.com - Lettre du 7 Janvier 2012
 
Exemple: une Biotech a 84% de chances de passer d’une Phase I à une Phase II

 
Lorsqu’on décide d’investir sur un titre de la Santé, on intervient car on va miser sur des événements très précis. L’erreur à ne pas commettre, et que beaucoup d’investisseurs font, c’est qu’ils investissent sur une société sur un coup de tête en se disant qu'ils ont flair le bon coup (du type : « cette société me paraît intéressante car elle développe un programme dans Alzheimer »). C’est typiquement ce qu’il faut éviter de faire.
 
 
Par expérience, il faut chercher à intervenir sur des titres qui vont bénéficier de catalyseurs à Court terme. C'est la stratégie PRE-CATALYSTE.
 
 
 
 
 
L'expérience en Trading
 
 
 
Pour gagner en bourse avec les sociétés spécialisées du secteur Santé, mon expèrience m'a montré que:
 
 
-le marché ne commencera à pricer véritablement un médicament qu’à partir de la publication des résultats de la Phase 2: c'est un point très important dans ma stratégie de trading. Je reviendrai sur ce point dans un prochain article;
 
 
-il est préférable d'éviter les sociétés qu'on qualifie d' 'Early Stage': ce type de société de découverte est à un stade précoce de développement, avec uniquement des programmes précliniques ou en Phase 1 qui mettront du temps avant d'arriver sur le marché avec des risques d'échec importants);
 
 
-la dernière étape des résultats cliniques est très risquée: les échecs en Phase 3 peuvent entraîner une baisse supérieure à -50% en une seule séance. Mieux vaut les éviter lorsqu'on attend des résultats cliniques;
 
 
-l’ autonomie financière (Trésorerie) doit être suffisante pour éviter tout risque d' augmentation de Capital;
 
 
-mieux vaut chercher à investir dans des sociétés qui disposent d’un pipeline diversifié (plutôt que des sociétés ‘monoproduit’);
 
 
-il est préférable de choisir des sociétés qui ont une valorisation de type Small et Mid Caps;
 
 
-concernant les approbations, les statistiques nous montrent qu’un médicament dispose d’ une chance sur deux pour recevoir un avis favorable d’AMM. Autant dire que c'est le Casino. En revanche, on observe souvent une Phase de spéculation dans les 10 semaines qui précédent l'annonce des Agences du médicament (FDA aux US, EMEA en Europe). Ce sont donc des dossiers à jouer, mais en prenant soin d'éviter de tenir une position jusqu'au jour de l'annonce;
 
 
-se porter à l'achat de sociétés américaines: c'est sur le Nasdaq qu'on trouve les titres de Biotechnologie qui ont le plus de potentiel. Cela s'explique par une plus grande sensibilité des investisseurs à la création de valeur dans ce domaine. On trouve aussi de multiples opportunités: plus de 200 sociétés spécialisées y sont cotées (contre 15 à Paris). Mon Portefeuille ne comporte ainsi que 10 à 20% de titres européens;
 
 
-Vendre sur des Objectifs: c'est comme ça que je procède. Dès que j'achète un titre: je me donne un Objectif. Et je vends sur cet Objectif. A chaque fois.
 
 
 
A suivre prochainement: un article sur les raisons qui me poussent à privilégier les investissements sur des sociétés de Biotechnologie qui ont des Programmes cliniques en développement en Phase 2.
 
 
Sacha Pouget
 

 

Poster un commentaire