Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Sacha Pouget

Sacha Pouget

J'ai une expérience de 10 ans en salle de marchés chez BNP Paribas, Royal Bank of Canada et Crédit Agricole Cheuvreux. Je me focalise uniquement sur les société de Biotechnologie, qui disposent des plus forts catalyseurs de hausse sur le marché en un minimum de temps. Je m'intéresse plus particulièrement aux sociétés qui disposent d'un Momentum avec un calendrier favorable pour leurs publications d'études cliniques.

Je tire ma performance de ma stratégie de trading parfaitement adaptée aux sociétés de biotechnologie (la stratégie PRE-CATALYSTE), qui m'a permis de multiplier mon capital par plus de 3 en 3 ans (mes clients en sont témoins) tout en ayant un risque maîtrisé. Auteur d'un Livre sur les investissements dans le secteur de la Santé, j'ai développé des méthodes d'analyse et de sélection de valeurs propres à mon secteur. 

Mes modèles d'inspiration sont Paul Tudor Jones et Jean-Marie Eveillard pour l'aspect Gestion – Money management, et les livres de Mike Havrilla "The Ultimate Guide to Biotech Stocks" et de Tony Pelz "The Biotech Trader Handbook" pour l'aspect trading. Mon site internet : http://sachapouget.com/

Mes PDF gratuits

ebooksachapouget

- Comment je travaille ?

- Quels courtiers, quels tarifs pour acheter les valeurs du secteur santé biotech ?

- Mon journal de bord intégral lors de ma performance de +41% au T3 2012

Cliquez ici pour recevoir les liens pour télécharger ces infos

promospeciale

Investir dans les Cellules Souches - un secteur qui va rapporter gros (Partie 3 : le nom des sociétés cotées)

Audience de l'article : 4736 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

Présentation de 16 sociétés de notre Univers « STEM CELL » 

 

ADVANCED CELL TECHNOLOGY (ACTC) : Nul besoin de choisir entre les cellules souches embryonnaires et adultes (voir ma première partie) – la solution d’Advanced Cell Technology (ACT) est compatible avec le développement de thérapies cellulaires destinées à régénérer les tissus humains. La société a développé trois plateformes de produits basés sur la technologie des cellules souches. Ils développent une thérapie de l’épithélium pigmentaire (RPE) pour le traitement des maladies rétiniennes dégénératives ; la thérapie des cellules souches myoblastes pour traiter l’insuffisance cardiaque chronique et d’autres problèmes cardiaques, et la plate-forme hémangioblaste (HG) pour le traitement des maladies du sang et cardiovasculaires. Bien que la société se concentre sur le développement des technologies au stade clinique, elle mène aussi des recherches pour des traitements de médecine régénérative.

 

PLURISTEM (PSTI) : Pluristem Therapeutics (anciennement Pluristem Life Systems) emploie une technologie brevetée pour cultiver artificiellement des cellules souches stromales et les cellules T du sang du cordon ombilical, qui produit des quantités suffisantes pour être utilisées dans des thérapies cellulaires et des greffes de moelle osseuse. Son système PluriX de bioréacteur, une plate-forme technologique d’expansion de cellules souches, est en cours d’élaboration avec l’espoir de produire et de vendre des produits de thérapie cellulaire pour les maladies dégénératives, y compris les troubles du système cardio-vasculaire et immunitaire.

 

CURIS (CRIS) : Curis étudie les voies de signalisation « hedgehog » pour trouver des traitements contre le cancer, les maladies neurologiques et les maladies cardiovasculaires. Ces voies de signalisation régulant la croissance et la réparation tissulaire, l’entreprise est à la recherche des moyens pour les stimuler ou l’autre ou les ralentir de manière à traiter une maladie. Curis collabore avec Genentech pour développer des médicaments anticancéreux en utilisant les voies de signalisation « hedgehog ». La société a également des programmes de développement interne pour le traitement du cancer en utilisant d’autres voies de signalisation.

 

CRYO-CEL (CCEL) : La société recueille et stock le sang du cordon ombilical des cellules souches en le cryogénisant, donnant aux futurs parents une assurance en cas de maladies (comme le diabète, les maladies cardiaques ou accident vasculaire cérébral). Les échantillons prélevés aux États-Unis sont traités et stockés à l’usine de Cryo-Cell à Oldsmar, en Floride. La société offre également des services à travers des filiales dans certains pays en Asie, en Europe, en Amérique latine et au Moyen-Orient. Ses services s’adressent directement aux consommateurs en ligne grâce à son site Web et en fournissant des informations et d’éducation pour les obstétriciens, les pédiatres, les sages femmes, et d’autres professionnels de santé.

 

INTERN. STEM CELL (ISCO) : Cette société développe une nouvelle technologie sur les cellules souches appelée "parthénogenèse" (parthenogenesis) qui pourrait faire progresser considérablement le domaine de la médecine régénératrice en s’attaquant à l’important problème du rejet du système immunitaire. La parthénogenèse utilise des oeufs non fertilisés humains pour créer des " cellules souches parthénogénétiques (hpSC) qui peuvent être considèré comme " le système immunitaire qui correspond "à des millions de personnes et de sexes différents de toute origine raciale. Un nombre relativement restreint de lignes hpSC pourrait fournir suffisamment de cellules immunitaires pour couvrir une grande partie de la population mondiale. CITP est entrain de créer une banque hpSC (UniStemCell ™) pour servir toutes les populations à travers le monde.

Les cellules souches parthénogénétiques ont un grand potentiel thérapeutique, mais ne nécessitent pas des embryons humains viables, évitant ainsi les problèmes éthiques. Les scientifiques de CITP sont concentrés sur l’utilisation du hpSC pour traiter des maladies graves de l’œil, du système nerveux et du foie, où la thérapie cellulaire a été prouvée cliniquement mais qui est encore limitée.

 

AASTROM (ASTM) : Aastrom Biosciences apporte une nouvelle vie aux tissus qui meurent. Sa propriété de réparation tissulaire cellulaire (TRC) utilise les propres cellules du patient (récoltée dans la moelle osseuse) pour la fabrication de traitements pour un certain nombre de maladies chroniques. Les nouvelles cellules, créées grâce à un processus stérile automatisé, sont ensuite utilisés dans les thérapies de régénération des tissus. Les activités en cours sont principalement axées sur l’application de la technologie CRT dans les applications cardiovasculaires, y compris la cardiomyopathie (faiblesse du muscle cardiaque) et l’ischémie critique des membres inférieurs (obstruction sévère des artères).

 

BIOTIME (BTX) : BioTime travaille sur des solutions à base d’eau pour éviter la perte de sang massive après une blessure traumatique, pour préserver les organes pour la transplantation, et remplacer le sang au cours des procédures comme le pontage cardiaque. Son Produit « Hextend » a reçu l’approbation de la FDA pour maintenir le volume sanguin pendant la chirurgie. La firme est également en développement pour son PentaLyte, une version du produit de remplacement du volume sanguin qui métabolise plus rapidement, et pour HetaCool, destiné à remplacer le volume sanguin en cryochirurgie et pour préserver les dons d’organes. Hospira distribue Hextend aux États-Unis et au Canada, et son partenaire CJ le distribue en Corée du Sud.

 

OPEXA THER. (OPXA) : Opexa Therapeutics développe des médicaments pour les maladies chroniques. Spécialisé dans les traitements autologues (qui utilisent les propres tissus du patient et les cellules), Opexa développe Tovaxin, un vaccin à cellules T utilisé pour le traitement de la sclérose en plaques, qui est causée lorsque le système immunitaire de l’organisme (cellules T) attaque le système nerveux. À l’heure actuelle à un stade avancé de développement, Tovaxin agit en réduisant les niveaux de nuisibles des cellules-T de l’organisme. Opexa avait aussi un programme de recherche dans le but de développer des traitements pour le diabète et d’autres maladies chroniques, mais il a vendu les droits de la technologie (qui porte sur des cellules souches adultes) à Novartis en 2009.

 

CYTORI THER. (CYTX) : L’entreprise est en développement pour des thérapies régénératives en utilisant des cellules souches adultes dérivées du tissu adipeux. La technologie Celution de Cytori est un système d’extraction du tissu adipeux qui est commercialisé en Europe et en Asie à des fins de chirurgie reconstructive et esthétique. La société vend aussi son système PureGraft aux États-Unis. Elle est en développement sur des thérapies basées sur le système Celution destiné à traiter les maladies cardiovasculaires, la colonne vertébrale et les blessures orthopédiques, les maladies liées au bassin, et aux troubles gastro-intestinaux. Cytori a aussi une coentreprise avec Olympus Corporation pour développer des produits à partir de son système Celution.

 

NEOSTEM (NBS) : NEOSTEM est engagé dans le développement de thérapies à base de cellules souches et travaille pour la construction d’un réseau de centres de collecte de souches adultes de cellules aux Etats-Unis et en Chine qui visent à permettre aux individus de donner et de stocker leurs propres cellules souches (autologue) pour leur usage personnel en cas de futur besoin médical personnel. La Société est également titulaire de diverses technologies sur les cellules souches, y compris une licence mondiale exclusive pour la technologie VSELTM qui utilise très peu de cellules souches embryonnaires, qui dispose de plusieurs caractéristiques physiques qui sont généralement trouvées dans les cellules souches embryonnaires, et poursuit l’octroi de licences d’autres technologies pour une utilisation thérapeutique. NEOSTEM a la majorité de contrôle d’une filiale chinoise, Suzhou Erye, qui fabrique et distribue des antibiotiques génériques en Chine.

 

OSIRIS (OSIR) : Osiris Therapeutics met au point deux médicaments candidats. Son principal candidat, le Prochymal, est en essais cliniques pour le traitement de la maladie de Crohn. Ce médicament est également à l’étude pour une utilisation dans la production d’insuline et rétablir la fonction cardiaque après une crise cardiaque. Le deuxième candidat médicament, le Chondrogen, est en essai clinique pour traiter l’arthrose du genou. Le PDG, Peter Friedli, détient plus de 40% des actions de la société.

 

STEM CELLS (STEM) : La société mène des recherches sur des thérapies à base de cellules pour traiter les maladies du système nerveux central (SNC), comme la paralysie cérébrale et la dégénérescence maculaire, ainsi que les lésions de la moelle épinière. Elle travaille sur les cellules souches et les cellules progénitrices (« progentor cells » : ce sont des cellules qui se sont développées à partir de cellules souches) pour réparer les tissus nerveux endommagés par des maladies et les blessures, et a découvert des marqueurs de cellules souches du SNC pour les reproduire (leur objectif final est la transplantation). Son candidat pourrait traiter la maladie de Batten, un déficit enzymatique génétique mortel. En plus de sa recherche dans le SNC, StemCells étudie également les cellules du foie, dans l’espoir de trouver des traitements pour des maladies comme l’hépatite et le cancer du foie.

 

NEURALSTEM (CUR) : La technologie brevetée de Neuralstem a la capacité de produire des cellules souches du cerveau humain et de la moelle épinière en quantités commerciales, et a la capacité de contrôler la différenciation de ces cellules de façon constitutive et physiologiquement pertinente des neurones humains et des cellules gliales. Neuralstem est dans un essai de phase I de sécurité pour la sclérose latérale amyotrophique (SLA), souvent appelée maladie de Lou Gehrig. La société cible aussi les principales maladies du système nerveux central, en plus de la SLA, y compris les lésions de la moelle épinière traumatique, une paraplégie spastique ischémique, et la maladie de Huntington. La société a également présenté une demande d’IND auprès de la FDA pour un essai de phase I dans les lésions de la moelle épinière chronique.
Grâce à sa technologie exclusive de dépistage, Neuralstem a découvert et breveté des composés qui peuvent stimuler la capacité du cerveau et générer de nouveaux neurones, qui pourra peut-être inverser les pathologies de certaines conditions du système nerveux central. La société prévoit de lancer des essais cliniques pour traiter la maladie d’Alzheimer et la dépression majeure avec son produit phare, ainsi que de poursuivre ces recherches dans des indications supplémentaires, y compris le traumatisme crânien, le syndrome de stress post-traumatique, l’accident vasculaire cérébral et la schizophrénie.

 

GERON (GERN) : La société a divers travaux en cours sur les thérapies pour plusieurs types de maladies. Geron est un chef de file dans la recherche focalisée dans le domaine des « human embryonic stem cell » (hESC). Le GRNOPC1 est un des produits phare de la société pour les lésions de la moelle épinière, qui a été approuvé pour entrer en essais cliniques jusqu’à ce que la FDA ait mis en suspens les essais lorsque l’agence a demandé des données supplémentaires. Geron est également porté sur des anticancéreux avec notamment son GRN163L, qui inhibe la télomérase, une enzyme qui peut prolonger la vie cellulaire et prévient l’apoptose (mort cellulaire programmée). Geron existe depuis 1992 et dispose de filiales en Ecosse et à Hong Kong.

 

ATHERSYS (ATHX) : Athersys est une société biopharmaceutique engagée dans la découverte et le développement de produits candidats thérapeutiques. La société développe MultiStem, une technologie brevetée, provenant de dérivés de cellules souches adultes pour de multiples maladies, y compris les dommages causés par l’ infarctus du myocarde, la greffe de moelle osseuse et le soutien aux traitements en oncologie, accident vasculaire cérébral ischémique et maladies de l’intestin la. La société développe également un portefeuille de programmes thérapeutiques, y compris les actifs par voie orale de candidats de produits pharmaceutiques pour le traitement de troubles métaboliques et du système nerveux central, en utilisant des technologies propriétaires, par l’activation de l’expression génique (technologie RAGE).Athersys a signé plusieurs alliances stratégiques clés et bénéfice de collaborations avec de grandes sociétés pharmaceutiques et biotechnologiques, ainsi que des institutions de recherche de renommée mondiale aux États-Unis et en Europe pour continuer à développer sa plate-forme et ses produits.

 

CELLECTIS (ALCLS) : Pionnier de l’ingénierie des génomes, Cellectis conçoit et commercialise des outils innovants - les méganucléases - permettant d’intervenir de façon ciblée sur l’ADN. Ces méganucléases présentent des applications dans les secteurs de la recherche, de la bioproduction et de l’agriculture biotechnologique, ainsi que dans le domaine thérapeutique. A ce jour, Cellectis a signé plus de 20 partenariats en recherche académique et conclu plus de 50 contrats avec des laboratoires pharmaceutiques, des semenciers et des entreprises de biotechnologies du monde entier. Elle détient des droits exclusifs sur un portefeuille de plus de 260 brevets et demandes de brevet en cours d’examen. Cellectis bioresearch, filiale commerciale de Cellectis (Alternext : ALCLS) créée en juin 2008, propose aux chercheurs en sciences du vivant des outils faciles d’usage et prêts à l’emploi pour la personnalisation des génomes. Ces outils, à base de méganucléases, permettent de créer des cellules aux performances optimisées pour la découverte de médicaments, la production de protéine et l’étude fonctionnelle des gènes. Cellectis est cotée depuis 2007 sur le marché Alternext.

 

Liquidités des valeurs de notre Univers « STEM CELL »

 

 

 

 

Pour finir, voici l’évolution de notre Univers « STEM CELL » par rapport au Plus Bas et au Plus Haut à 52 semaines :

 

 

 

Aux vues des champs d’application qui sont prometteurs, les thérapies à base de cellules souches pourraient très bien réserver le même accueil que les sociétés qui développaient des anticorps monoclonaux. On suivra donc de près ses sociétés, qui pourraient nous rèsever bien des surprises si elles procèdent à des avancées significatives. On l'a vu, leur Capitalisation Boursière. Ce qui nous laisse un potentiel d'appréciation très important.

 

 

 

Sacha Pouget

Cet article fait suite à deux premiers accessibles en cliquant sur les liens ci dessous :

 

http://www.objectifeco.com/bourse-2/conseils-analyses/article/sacha-pouget-investir-dans-le-secteur-sante-dans-des-societes-specialisees-dans-les-cellules

 

http://www.objectifeco.com/bourse-2/conseils-analyses/article/sacha-pouget-investir-dans-les-cellules-souches-un-domaine-prometteur-qui-performe-partie-2-trading

Poster un commentaire