Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
promospeciale

Lettre ouverte : retour sur les notions de PPA et les devises

Audience de l'article : 601 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Lettre ouverte

Bonsoir Charles,


As-tu trouvé la réponse à ta question ?

Besoin de vous sur un souci de monnaie et de PPA que je n'arrive pas à résoudre

Mise en ligne le : lundi, 15 janvier 2018 12:35Audience de l'article : 4217 lecturesNombre de commentaires : 14 réactions

https://www.objectifeco.com/riche-rentier/argent/senrichir/besoin-de-vous-sur-un-souci-de-monnaie-et-de-ppa-que-je-n-arrive-pas-a-resoudre.html


Je prétends ne plus rien connaître. Mais, les cons, ça ose tout et c'est même à cela qu'on les reconnaît. Surtout, ce sera peut-être l'occasion d'un atelier de cerveau collectif, si quelqun de plus costaud avait l'idée d'ajouter sa contribution pour approcher une vérité.

Donc, je me lance.

Sur la période qui a couru à partir de septembre 2020, le ZAR, le KRW, le RUB, le NZL ensuite, et l'AUD et le RMB se sont détachés du lot, plus récemment, le CAD. Le KRW et l'INR remontent.

Faire du change avec des frais de 0.2%x2 pour un aller-retour, suppose de gagner au moins 0.4% sur le change.

Mais, l'objectif est de placer la somme dans la monnaie locale pendant cet espace temps.

Je trouve deux possibilités, la question des taux et de l'obligataire (carry trade) et d'autres formes de placements notamment actions. Sur ce dernier point, je différencie l'immobilier (REITS et actions nationales) et d'autre part les exportatrices.

Deux éléments me semblent à considérer :

1- Lequel des deux placements est à privilégier, une fois la devise sélectionnée au doigt plus ou moins mouillé (très aléatoire à long terme). ?

Le ZAR a pris beaucoup fin 2020. Pourtant, l'indice boursier national n'a pas suivi. J'en conclus que les opérateurs ont préféré jouer la rémunération (taux de la banque centrale) sur cette devise.
Plus ou moins pendant, la même période, Le KRW a monté et l'indice koréen a augmenté davantage. J'en conclus, que les opérateurs ont préféré un placement action à un placement obligataire sur la devise coréenne.

Je suppose que l'opinion sur la compétitivité des entreprises nationales, relativement à l'intérêt servi, détermine la stratégie. L'économie coréenne semblait plus prometteuse que la bourse de Johannesburg sur la période. Avec effet autoréalisateur.

Le point de basculement, peut être envisagé au doigt mouillé en comparant sur un même graphique les évolutions des ETF sur indices nationaux majeurs exprimés en USD et les paires de devises exprimées en USD.

A chacun de réagir, compléter ou d'expliquer plus clairement, ce que j'essaie de vous proposer.




2- Surveiller comme le lait sur le feu, les brusques revirements de devises. La RUB a décallé fortement suite à une déclaration de l'équipe Biden, l'INR a décallé plus récemment avec l'épidémie de Covid. LEs indices exprimés en USD ont suivi mécaniquement.



Pour partage

Dans l'attente d'en savoir davantage auprès de la communauté

Bonne soirée

Plus j'en sais, moins j'en sais

Ohibo Christain
















Poster un commentaire