Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Henri Dumas

Henri Dumas

Libéral convaincu,  je tire des expériences de ma vie une philosophie et des propositions.
Le tout sans prétention de vérité.
Mon blog : www.temoignagefiscal.com

 
What do you want to do ?
New mail


 
What do you want to do ?
New mail


 
What do you want to do ?
New mail


 
What do you want to do ?
New mail


 
What do you want to do ?
New mail

Rififi à La Cour Européenne (vidéo)

Audience de l'article : 1961 lectures
Nombre de commentaires : 2 réactions
Bonjour,



Bien cordialement. H. Dumas et E. Bolling
Poster un commentaire

2 commentaires

  • Lien vers le commentaire Henri Dumas samedi, 19 juillet 2014 06:19 Posté par Henri Dumas

    Bonjour M. Le Contrôleur,

    Enfin un peu d'intelligence et d'humanité dans ce monde de brutes.

    Nous apprécions à leur juste valeur vos flatteries, soyez en remercié.

    Vous vous doutez que nous allons publier intégralement les pièces de la procédure engagée à la CDJUE, qu'il n'est pas utile de faire mine de nous défier à ce sujet.

    Les responsables de la Loco n'ont jamais nié que leur comptabilité pouvait ne pas être "académique".

    Y alliez-vous jadis pour danser et profiter d'un bon moment dans un lieu propre et de qualité ou pour admirer une comptabilité "académique" ?

    C'est de cela dont il est question en France.

    Vous pourrez vous faire une idée du problème en lisant mon prochain billet, ce dont je ne doute pas.

     Deux choses s'imposent :

     - les responsables de la Loco, absorbés par leur entreprise, ses contraintes humaines et de gestion liées, ont favorisé la bonne tenue de cette dernière et négligé  d'être pointilleux au regard des Services Fiscaux.

     - les Services Fiscaux, employant des méthodes indignes du respect qu'ils devraient avoir pour les entrepreneurs, ont redressé sans preuve La Loco dans des proportions sans commune mesure avec la réalité des reproches qui pouvaient être faits à ses dirigeants.

    C'est de cela dont on parle avec l'affaire fiscale de la Loco.

    C'est cela qui a entraîné la disparition inutile de la Loco et de ses 50 emplois.
    C'est cela qui entraîne journellement la mort de centaines d'entreprises et la disparition de milliers d'emploi.

    C'est cela qui, totalement incontrôlé, répondant à des phantasmes malsains, peut aller jusqu'à redresser, c'est mon cas personnel, des entreprises sans aucun motif autre que l'exercice d'un pouvoir absolu accompagné de la volonté de nuire gratuitement, pour le fun.

    C'est cela qui justifie notre témoignage.

    Cordialement. H. Dumas

  • Lien vers le commentaire PHILIPPE vendredi, 18 juillet 2014 21:28 Posté par MOIMEME

    bonsoir messieurs,


    Comment dire ? j'ai vu toutes vos vidéos et vraiment je me régale. Il y a tout dedans : du technique, de l'humain, du rire, des expressions comme on les aime, de la pédagogie. Vraiment je passe un très bon moment à chaque fois. Sur le fond de l'affaire, j'ai connu la loco pour y être aller danser fin des années 90. Belle boîte, bien tenue, lieu de fête incontournable à l'époque. Seulement voilà, dans une entreprise de ce type, il y a des règles et la conservation exhaustive des justificatfs de caisse en est une (sinon pensez bien que n'importe quel zozo pourrait déclarer n'importe quoi). Il en existe une autre, c que quand bien même vous les auriez conservés in-extenso, encore faut-il qu'ils soient probants : c'est en effet diificile de convaincre l'inspecteur qu'avec 100 bouteilles de sky en stock au début de l'exercice et en en ayant achetées 2000 en cours d'exercice, il n'y en ai plus que 150 en stock à la fin de l'exercice alors que vous en déclarez en avoir vendu 1500.... vous me suivez ??? Cherchez l'erreur !!! ben oui il en manque 450. Où sont donc passées ces maudites bouteilles ??? ben l'inspecteur a tendance a croire que vous les avez vendues. c'est de là que part le rejet de comptabilité avec à la clé une reconstitution du chiffre d'affaires dont vous parlez si bien dans votre vidéo. Essayez tout de même d'expliquer à tous les spectateurs dont je fais parti la chose suivante : Le fisc ne reconstitue pas direct, il reconstitue lorsque la loi le lui donne le droit cad lorsqu'il rejette votre compta parce qu'elle présente de graves irrégularités. Y en avait-il chez vous ? Je n'ai pas vu ce passage dans votre vidéo, bien que j'ignore le fond de l'affaire. Pour le reste, je vous souhaite tout le bonheur à la CJUE. j'aurai aimé que vous postiez les PDF de votre procédure pour se faire une idée objective du dégré d'(in) ou de justice des misères qui ont été les vôtres. Une remarque : la procédure administrative et pénale ne sont pas corrolées. Je pense que vous le savez mais il est de bonne guerre d'utiliser la relaxe pour tenter de démontrer que le fisc ait pu complètement se gourrer, même si sur le fond de l'affaire ce n'est pas forcément le cas.


    Bien cordialement (et de grâce ne me volez dans les plumes parce que j'ai amené un peu de contradiction) car sincèrement j'aime vous lire et vous regarder.