Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Sannat

Charles Sannat

Charles Sannat est diplômé de l’École Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d’Études Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information (secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Économique d'AuCoffre.com en 2011. Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Charles-Sannat

L'Italie sous surveillance du FMI, le début de la fin?

Audience de l'article : 3054 lectures
Nombre de commentaires : 6 réactions

L'Italie sous surveillance du FMI, le début de la fin?

Nous avons encore franchi une nouvelle étape aujourd'hui avec le G20 qui n'a rien décidé ou presque. Nos grands dirigeants sont bien d'accord tenez lisez un petit passage du communiqué final du sommet du G20:

"Les pays développés s'engagent à adopter des politiques de nature à renforcer la confiance et à soutenir la croissance, et à mettre en œuvre des mesures claires, crédibles et ciblées pour rééquilibrer leurs finances publiques".

Inutile de tout vous mettre. Ce communiqué est une liste de vœux pieux et de principes généraux sans aucune mesure concrète.

La principale information du jour est donc bien la mise sous surveillance de l'Italie qui bascule inexorablement du coté... grec. Les taux Italiens ont dépassé aujourd'hui les 6.3% ce qui signifie que le cout de la dette Italienne devient tellement élevé que chaque réduction de dépense obtenu par de difficiles plans de rigueur sera annulé par l'augmentation des taux d'intérêt.

Le cercle vicieux est désormais engagé pour l'Italie. La solution miracle pour tenter de sauver le monde? La mise sous surveillance de l'Italie par le FMI. Est-ce que cela sera efficace?

Encore une fois bien sur que non. Mettre un policier devant un incendie n'a jamais éteint un feu. C'est donc encore une fois une tentative pour gagner du temps. Il faudra rapidement parler des vraies solutions. Quelles sont-elles?

Plusieurs pistes.

Doit-on maintenir la zone euro en l'état ou certains pays doivent-il sortir?

Doit-on créer deux euros?

Doit-on faire fonctionner la planche à billet et monétiser les dettes comme le font tous les pays sauf la zone euro bloquée par le refus allemand?

Doit-on nationaliser les banques?

Doit-on revoir cette mondialisation dont nous touchons évidemment les limites économiques?

Ces questions devront recevoir des réponses. Certainement beaucoup plus vite que nos hommes politiques l'auraient espéré.

Comme le récemment disait notre Président "des temps difficiles s'annoncent".

Pour lire le communiqué final du G20: http://www.elysee.fr/president/les-actualites/communiques-de-presse/2011/sommet-des-chefs-d-etat-et-de-gouvernement-du-g20.12369.html

Charles SANNAT

Directeur des Etudes Economiques Aucoffre.com 

www.aucoffre.com

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Poster un commentaire

6 commentaires

  • Lien vers le commentaire ursus35 samedi, 05 novembre 2011 22:18 Posté par ursus35

    Merci Charles pour ce billet qui permet de lire entre les lignes.

    Et ne faites pas attention aux crétins qui sévissent de temps à autre sur les forums.

  • Lien vers le commentaire stifler samedi, 05 novembre 2011 13:15 Posté par stifler

    Pascal,

    C'est vous qui n'avez pas votre place sur ce forum. L'analyse de Charles est bien plus aboutie que ce que vous pouvez lire dans le parisien (votre journal préféré).
    N'oubliez surtout pas de regarder secret story ou la star academy, de belles analyses de votre niveau vous seront faites.

    PS : Merci Charles pour ces billets.

  • Lien vers le commentaire pascal samedi, 05 novembre 2011 12:45 Posté par pascal

    pour dire de telles banalités, allez au café de la gare, vous n'avez pas votre place sur ce forum.