Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Thibault Doidy de Kerguelen

Thibault Doidy de Kerguelen

Je suis président de la Compagnie Financière et Patrimoniale de Normandie. Vous pouvez me suivre sur mon site http://maviemonargent.info/

promospeciale

L’Europe critique la réforme territoriale française

Audience de l'article : 857 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

Non mais, de quoi se mêlent les fonctionnaires de L’Europe? Voici que « la réforme territoriale entrée en vigueur le 1er janvier en France inquiète le Conseil de l’Europe »…

Une « commission de contrôle » statue sur l’organisation interne de la France

Et si le FN et les autres souverainistes avaient raison? Et si la France n’existait plus? Voici maintenant que les instances bruxelloises étudient l’organisation interne de la France et émettent un premier rapport sur « l’état de la démocratie locale en France »! Figurez vous que les rapporteurs de la commission de contrôle, un organe du Conseil de l’Europe, « se montrent préoccupés par l’absence de véritable consultation des collectivités locales avant le vote de la loi » portant sur la Nouvelle organisation territoriale de la République… Qu’ils se déclarent aussi préoccupés par le « déséquilibre financier entre les collectivités territoriales » dû à « un système inadapté de péréquation » et à « une recentralisation au niveau national des décisions fiscales locales ».

Ces doctes fonctionnaires recommandent aux autorités françaises de « revoir le processus de consultation des représentants directs des collectivités locales pour toutes les décisions les concernant », notamment « celles ayant trait à leurs frontières territoriales ». Incroyable, non, ce sont ceux qui contestent aux peuples et aux nations le droit de défendre leurs frontières nationales qui s’inquiètent du processus décisionnel concernant les frontières entre collectivités locales!!! De quoi j’me mêle?

L’Europe fait ses « recommandations » aux élus du peuple

Au niveau fiscal, toujours concernant la loi sur la Nouvelle Organisation Territoriale de la République, les auteurs du rapport demandent à la France de « revoir son système de péréquation afin de le rendre plus équitable », de « décentraliser » les décisions relatives aux assiettes d’impositions locales, mais aussi de « clarifier les provenances des ressources financières des collectivités locales ».

Ils appellent aussi le gouvernement français à « clarifier la répartition des compétences » entre les différents niveaux d’autorités locales pour « éviter tout chevauchement » mais aussi à « poursuivre l’augmentation de la part des ressources propres dans le budget des collectivités locales ».

Incroyable, non? Les élus français ne sont plus aux ordres du peuple de France mais à ceux des fonctionnaires de Bruxelles. Et ce, pas seulement dans les domaines qui impliquent nos partenaires européens, mais dans l’organisation même du territoire qui fut « national ». Terrifiant, non? Et après, on s’étonne du résultat électoral de certaines formations… 
Poster un commentaire