Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Sannat

Charles Sannat

Charles Sannat est diplômé de l’École Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d’Études Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information (secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Économique d'AuCoffre.com en 2011. Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Charles-Sannat

promospeciale

Allemagne: des migrants logés dans le camp de Buchenwald

Audience de l'article : 1836 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction
Encore une fois, la politique des bons sentiments est désastreuse. C’est donc cela le résultat de la « solidarité » européenne ou de notre « générosité »… Nous logeons donc les migrants dans ce qui fût un camp de concentration et cela finalement ne choque pas grand-monde…

C’est vrai, il y a de la place…

Oui c’est vaste Buchenwald… enfin Dachau et les autres aussi.

Imaginez maintenant le sort qui attend ces milliers de migrants cet hiver en Allemagne et dans le reste de l’Europe. Après les noyés, nous aurons une belle séquence d’émotion sur les migrants qui meurent de froid… car le climat européen est nettement plus rude que le sud de la méditerranée!

Charles SANNAT

Buchenwald
© Flickr/ Lars K Jensen

Les autorités allemandes indiquent qu’elles n’avaient pas le choix, suite au manque de fonds nécessaires pour offrir aux demandeurs d’asile une autre forme d’hébergement.

L’ancien camp de concentration nazi de Buchenwald, où des milliers de personnes ont été exterminées lors de Seconde Guerre mondiale, sert de logement à 21 réfugiés du Proche-Orient et d’Afrique en attente d’examen de leur demande d’asile, rapporte le journal britannique Daily Mail.

D’après l’édition, les hommes résident dans des baraques disposant de commodités minimales depuis plusieurs mois. Chaque mois, ils reçoivent 135 euros pour acheter de la nourriture et autres biens de première nécessité.

«C’est une solution d’urgence, mais c’est inévitable», a expliqué Christian Hanke, maire du quartier berlinois de Mitte, en précisant qu’ «il y a beaucoup de place dans les hangars».

En réalité, les résidents eux-mêmes partagent un tel avis.

Abdurahman Massa, un réfugié originaire d’Erythrée âgé de 20 ans, a raconté que la vocation passée de ces lieux lui est complètement égale, «c’est bien pour moi», a-t-il rajouté.

Son voisin, l’Algérien Diaoyre, estime également que c’est «bien ici», précisant que «beaucoup d’autres n’ont même pas ça».

De funeste renommée, Buchenwald est des plus grands camps de concentration nazis sur le sol allemand de l’époque de la Seconde Guerre mondiale; près de 250.000 personnes y ont été détenues entre 1937 et 1945. Environ 56.000 personnes y sont mortes. Le camp est célèbre pour les expériences qui y étaient menées sur les détenus. Ainsi, les autorités SS ont inoculé le typhus et le choléra sur les prisonniers afin de tester différents vaccins.

Actuellement, l’Allemagne est débordée face à l’afflux massif des réfugiés. Depuis seulement une semaine, 50.000 migrants en provenance du Proche-Orient et d’Afrique sont arrivés en Allemagne. Le nombre total de réfugiés de janvier à septembre a atteint 350.000 personnes. Selon la Commission européenne, la crise migratoire actuelle est la pire depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.


Source Sputnik ici
Poster un commentaire

1 Commentaire