Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Joseph Pietri

Joseph Pietri

Titulaire notamment d'un IUP Management et Gestion des Entreprises à Sophia Antipolis, je fais mes premiers pas au sein du réseau AssurFinance des AGF (Allianz). Animé par l'esprit d'entreprendre, j'ouvre dès 2004 mon cabinet de Conseil en Gestion de Patrimoine Indépendant à taille humaine en Haute-Corse. Je considère l'Analyse Technique comme étant un outil incontournable à la prise de décisions en matière d'Investissements.
Par ailleurs, la musique est ma passion. Elle m'aide à trouver un certain équilibre...
Vous trouverez sur YouTube quelques unes de mes compositions personnelles de "Dream - Trance" sous le pseudo de "Mike Hypson". Elles vous délivreront une facette de ma personnalité.
Créer et partager est source de richesse.
C'est la base de tout en société.


Inflation ou Déflation ?……Pourquoi ça « les » préoccupe tant ?

Audience de l'article : 3819 lectures
Nombre de commentaires : 15 réactions

Graphiquement voici l’état de l’indice Grec :

Une chute de plus de 80% depuis le top de 2007 ! Une paille.

Oups ! Au passage la configuration ressemble étrangement à un indice qui nous est familier et dont la cotation assistée est en continue !

Souhaitons que la similitude s’arrête au stade de la simple comparaison !

A quoi pourrait ressembler l'avenir en fonction de l'un ou de l'autre des scénarios?

Si c’est la déflation sur la durée, graphiquement on a un exemple proche:

En cas d’inflation, on pourrait avoir celà :

Il faudrait probablement que la Grèce sorte de la zone Euro ou qu’elle y reste ce qui impliquerait une baisse significative de la monnaie. Ca veut dire qu’on accepte aussi de tirer un trait sur la dette (pas seulement celle Grecque peut-être) et surtout de passer par une période de Récession afin de purger les excès !

Donc on « Reboot » le tout et on repart à ZERO! Mais c’est vrai que sur le papier c’est toujours simple.

Dans tous les cas de figures, la potion pour monsieur tout le monde risque d’être en première main, quelque peu amère. Il va falloir s’adapter rapidement !

Et en dernière main, jetons un d’œil sur l’état de santé de notre douce France :

On accuse les Grecs de se la couler douce au soleil, mais je crois qu’on a intérêt à se bouger, car j’ai bien peur que les choses avancent à vitesse grand « V » !!!

Nos dirigeants devraient arrêter de nous bassiner à longueur de journée avec des discours bienfaiteurs et propos rassurants, divers et  « a » variés .

Ils feraient mieux d’imprimer dans leur tête que le marché a TOUJOURS raison !

Que cherchent-ils à sauver ?  « Les Intérêts du Peuple, ……..ou autre chose » ?

- Est – ce qu’on va encore demander à ceux qui font des efforts de se saigner encore plus, au profit de ceux qui usent et abusent d’un système à bout de souffle ?

- Est – ce qu’on va enfin se donner les moyens d’une vision d’avenir (industrielle, financière, fiscale,…) ou va-t-on encore tenter de privilégier le court terme et les intérêts de quelques privilégiés ?

- Les choses sont – elles finalement inéluctables ? Je ne crois pas en la fatalité !

- Enfin, pourquoi ne pas dire la vérité une bonne fois pour toute comme le fait Angela Merkel, même si elle ne fait pas l’unanimité ?

A croire que De Funès incarnant « Pivert » dans « Rabbi Jacob » avait raison en répliquant à « Claude Giraud alias Slimane » (ayant tous deux une vision différente de la politique) :

« [Pivert] Mais alors, tout le monde est contre vous !
[Slimane] Non, le peuple est avec moi ! Et on ne peut pas mentir éternellement au peuple !
[Pivert] Mais si, on peut ! On peut très bien ! Moi, à mon usine, je lui mens toute la journée, au peuple ! Hé ! Mais il aime qu'on lui mente, le peuple ! Le peuple ! »

ftp://downloads.fufuworld.com/gqeqhzbs/fufuworld/sounds/rabbi-jacob/rabbi-jacob-10-minister.mp3

Question :

Puisque nous sommes très probablement à un tournant de taille concernant nos Economies, si « VOUS » deviez choisir une pente d’avenir, en toute sincérité, laquelle choisiriez – vous ?

 

Joseph Pietri

Poster un commentaire

15 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Joseph Pietri lundi, 21 novembre 2011 09:00 Posté par Joseph Pietri

    Bonjour Yakuza, c'est une idée intéressante en effet :).
    Réduire à sa plus simple expression tout ce qui dépasse donc!

  • Lien vers le commentaire Joseph Pietri vendredi, 18 novembre 2011 15:17 Posté par Joseph Pietri

    Bonjour Jt O,
    Tout d'abord merci pour la contribution.
    En effet, vous avez raison de dire que les situations ne sont pas comparables mais c'est l'exemple le plus concret que j'ai sous la main.
    le but de l'opération est essentiellement de montrer que les choix de politiques provoquent des réactions diamétralement opposées avec l'ensemble de leurs conséquences positives et négatives à la fois. Dans le cas de l'Argentine après le défaut, il y a eu une récession très forte, donc accompagnée d'un taux de chômage élevé et d'une inflation forte. Mais l'investissement est reparti et les plus forts ont sû tirer leur épingle du jeu.
    Selon les quelques informations que j'ai lu sur le net, l'inflation est toujours élevée, mais la croissance est là.
    http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20110817trib000642890/la-sante-insolente-de-l-economie-argentine-propulse-cristina-kirchner-vers-la-reelection.html
    http://www.liberation.fr/monde/01012370154-argentine-resurrection-economique

    Concernant les politiques vous n'êtes pas extrêmiste je trouve mais factuel! Les marchés ont commencé leur grand ménage, ils ont intérêt je crois cette fois à ne pas décevoir! C'est ce qui me laisse un brin d'espoir. Mais sinon je suis d'accord avec vous. D'ailleurs qu'ont ils retenus de leurs mesures d'austérités? Juste de quoi obliger le peuple à se serrer toujours plus la ceinture et eux????...Rien!
    l'exemple aurait dû être une diminution immédiate de 30%, 40%, 50%??? de leurs revenus!
    Ca ça aurait donné un signal convaincant pour la population afin d'engager de vraies réformes pour le Long Terme.
    On n'y est pas encore, en effet.

  • Lien vers le commentaire Joseph Pietri vendredi, 18 novembre 2011 14:07 Posté par Joseph Pietri

    Concernant l'inflation j'ai entendu hier qu'en INDE, ils restreignent les entrées de capitaux.
    Non pas via des mesures de taxations, mais plutôt par le biais de quotas.
    Ca les inquiète c'est certain!
    Je crois toujours qu'on va attendre un reflux du prix des MP's avant de lancer la monétisation!
    il faudra bien un motif. J'espère simplement qu'ils ne vont pas appuyer sur le bouton et s'endormir dessus.
    Espérons encore un peu... Il nous reste au moins ça!

  • Lien vers le commentaire Joseph Pietri vendredi, 18 novembre 2011 14:03 Posté par Joseph Pietri

    Bonjour Balthazar,

    Concernant le Merval, les seules données antérieures que j'ai pu trouver sont matérialisées sur le graphe.
    Avant crise le graphe oscille autour des 500 points.
    Concernant le Nikkei 225 les données les plus ancienne que j'ai trouvé démarre en 1983 autour des 6800 points dont vous pourrez trouver une succinte analyse içi http://www.objectifeco.com/bourse/conseils-analyses/article/joseph-pietri-nikkei-225-un-rapide-tour-d-horizon-technique
    Merci pour vos critiques constructives.

  • Lien vers le commentaire balthazar vendredi, 18 novembre 2011 13:59 Posté par balthazar

    Moi aussi j'ai cru au scénario de déflation, surtout en 2007. J'avoue que j'y crois de moins en moins.

    Je pense que l'Europe faible va monétiser commes les USA. Ce sera d'autant plus facile qu'on pourra dire que les USA l'on fait alors donc c'est que c'est bien (regardez comme Trichet s'est fait insulter, alors qu'il gérait plutot pas trop mal, vu le merdier).

  • Lien vers le commentaire balthazar vendredi, 18 novembre 2011 13:57 Posté par balthazar

    Bon article je trouve

    La comparaison des graph Argentine et Japon est intéressante et montre que deux routes sont possibles.

    Il faudrait montrer les graphs en amont, c'est à dire avant crise. Car c'est à mon avis déterminant.

    Pour le Japon on devine une hausse phénoménale (on le voit un peu sur le graph)
    Pour l'argentine, pas de données

  • Lien vers le commentaire Joseph Pietri vendredi, 18 novembre 2011 13:25 Posté par Joseph Pietri

    Ce qui me préoccupe c'est la mauvaise inflation qui aurait au final un caractère déflationniste car elle serait destructrice de valeur!
    Je reste dans mon idée générale qu'on passera d'abord par une période de déflation. Que les BC mettront en place des politiques de reflation qui pourraient nous permettre de gagner du temps. J'espère qu'à partir de là on fera les réformes nécessaires et qu'on accepte que les choses soient moins simples que par le passé!
    Ensuite il faudra une véritable révolution industrielle (mais je ne vois rien à part la voiture électrique et c'est bien mince).
    Je crains que ça ne soit long à se résorber tout ça!
    Et quand je vois les divergences d'opinions sur la façon de s'en sortir, je me dis que ça ne va pas être simple!
    Mais mon tempérament positif (peut être encore naïf)me laisse encore une lueur d'espoir! J'espère que le processus de destruction créatrice de Schumpeter (dans lequel nous serions) tient toujours.

    PS : désolé pour le doublon "en première main/en dernière main", j'avais fait le correctif, j'ai dû faire une fausse manip, il n'a pas été pris en compte!