Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Crise

Crise

La crise...

Un mot sur toutes les lèvres

La peur est dans la France qui prend doucement conscience qu'elle décline et que son avenir est plus proche de celui de la Grèce que celui de l'Inde...

Crise économique, financière, écologique, démographique, sociale...

Ce mot crise veut aussi dire ADAPTATION, SURVIE ou DISPARITION.

Beaucoup attendent un krach, une redistribution des cartes, la fin du capitalisme (version du peuple) la fin des oligarchies et du socialisme (version des entrepreneurs...)

Chacun voit le monde en fonction de sa situation.

Le système mondial est instable car hyper contrôlé et manipulé.

Avant, nous avions des cycles clairs de croissance et récession. Désormais, nous avons une stagnation avec des crises, des chocs de volatilité. Beaucoup sont perdus.

Cette thématique est majeure dans notre monde moderne. Nous allons produire toutes les infos, analyses et réflexions qu'on peut le faire afin de vous aider à réfléchir.

Nous voudrions juste vous rappeler une chose, une vérité trop souvent oubliée en France : crise ou pas, on peut gagner et réussir individuellement. Peu importe ce que font les autres. La crise ne doit pas devenir une excuse pour justifier un immobilisme destructeur !

promospeciale

Brésil, c'est la crise !

Audience de l'article : 2134 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction
Fini l'âge d'or, rien ne va plus au Brésil !

crise brésil

Mécontentements, protestations sociales, scandales politiques, abus de biens sociaux, corruptions, violences, mais surtout une situation économique désastreuse ! Comment en est-on arrivé là ?

Voici une liste d'éléments macro non exhaustive


Quelle est l'ampleur de la récession ?

ampleur crise brésil

Aujourd'hui la croissance économique du Brésil tousse, elle fait même pire que la Grèce. La Banque centrale brésilienne table d'ores et déjà sur une contraction de 0,5% du PIB pour l'ensemble de l'année 2015. Une estimation bien pire pour les prévisionnistes de Bank of America qui voient eux le PIB du pays chuter de 2.3% !



Quelles sont les causes ?


1. Le pays est victime de la déflation des matières premières au plus bas depuis 20009

deflation bresil

La baisse des prix sur les produits de base impacte directement le Brésil. Les prix du pétrole ont chuté depuis l'année dernière (au plus bas depuis 6 ans) ainsi que ceux des matières premières. Le prix des deux principales exportations de haricots, de sucre et de café au Brésil, sont en baisse respectivement de 34% et de 25% par rapport à 2014.


2. Le ralentissement économique de ses principaux partenaires commerciaux

La Chine, le plus important partenaire commercial du Brésil est en panne. Sa croissance officielle de 7% serait en réalité moindre. Conséquence, les exportations vers la Chine ralentissent. Cela ne présage rien de bon pour le Brésil, qui nécessite des partenaires commerciaux sains.



3. Inflation du real et perte de pouvoir d'achat

En 2014, le réal a plongé de 15% contre le dollar. Il a perdu 24% depuis le début de cette année, et 35% au cours des 12 derniers mois. Le Real est maintenant au plus bas depuis 13 ans !

pouvoir dachat brésil

La banque centrale brésilienne a abaissé les taux d'intérêt en 2011, pour stimuler la croissance. Cela a aussi stimulé l'inflation au Brésil qui a fini en hausse de deux chiffres.

Pour lutter contre cette inflation, la banque centrale a finalement inversé la vapeur et a rehaussé les taux d'intérêt. Ce qui est devenu récessif !


4. Impopularité du gouvernement de Mme Dilma Rousseff, la gauche à la dérive

dilma bresil

Les brésiliens sont habitués à la corruption politique. Mais le scandale qui a concerné Petrobras, compagnie pétrolière appartenant à l'État, a non seulement secoué la nation, mais il a fait trembler aussi l'économie du pays tout entier et il menace désormais la présidente à la destitution pure et simple.

Quelle est l'origine du scandale ?

Pendant des années, les entreprises qui ont été en charge de la construction de plates-formes pétrolières ont donné des commissions occultes à des fonctionnaires de Petrobras. Certains de ces pots de vin alimentaient directement le parti politique de l'actuelle présidente Rousseff, (parti des travailleurs).

Conséquences

La classe politique a pris encore un peu plus du plomb dans l'aile. Plusieurs politiciens du parti ont également été inculpés et jugés.


5. La Bourse de São Paulo décroche

bourse bresil


L'indice boursier perd 18 % en l'espace de 3 mois !



Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire Sebastien mardi, 01 septembre 2015 11:13 Posté par imhotep

    c'est une blague cet article, non ?
    a moins que ce soit écrit par un algorihtme expérimental, sinon je vois pas

    citation :

    Quelles sont les causes ?
    1. Le pays est victime de la déflation

    3. Inflation du real et perte de pouvoir d'achat

    En 2014, le réal a plongé de 15% contre le dollar.
    ...
    Cela a déclenché l'inflation au Brésil qui est en hausse de deux chiffres.