Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Joseph Pietri

Joseph Pietri

Titulaire notamment d'un IUP Management et Gestion des Entreprises à Sophia Antipolis, je fais mes premiers pas au sein du réseau AssurFinance des AGF (Allianz). Animé par l'esprit d'entreprendre, j'ouvre dès 2004 mon cabinet de Conseil en Gestion de Patrimoine Indépendant à taille humaine en Haute-Corse. Je considère l'Analyse Technique comme étant un outil incontournable à la prise de décisions en matière d'Investissements.
Par ailleurs, la musique est ma passion. Elle m'aide à trouver un certain équilibre...
Vous trouverez sur YouTube quelques unes de mes compositions personnelles de "Dream - Trance" sous le pseudo de "Mike Hypson". Elles vous délivreront une facette de ma personnalité.
Créer et partager est source de richesse.
C'est la base de tout en société.


promospeciale

L’Economie en France comme en Zone Euro se dégrade encore…

Audience de l'article : 2524 lectures
Nombre de commentaires : 6 réactions
Voici quelques tableaux qui vous fourniront une lecture rapide et objective de ce qui se passe autour de nous !
 
 
 
alt

alt




alt



alt



Rien de bien réjouissant n’est ce pas !

L’Allemagne accuse le coup du ralentissement mieux que nous, mais pour combien de temps encore ?

Je ne sais pas si notre gouvernement a un véritable plan d’attaque « choc » pour nous sortir petit à petit de ce mauvais pas, mais ce ne sont pas en tout cas les mesures confiscatoires via la multiplication des impôts qui vont arranger les choses.

Franchement, plus le temps passe, plus je me demande comment nos élites réfléchissent.

A ce sujet, certains haut-placés devraient peut – être regarder du côté de la courbe de LAFFER.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Courbe_de_Laffer


alt


Ce n’est pas si sorcier de comprendre qu’à un certain niveau d’impôt, la fiscalité devient telle, que ça décourage l’investissement et la motivation de travailler plus.

L’impôt est alors clairement considéré comme dissuasif à toute initiative entrepreneuriale aux yeux des agents économiques.

Nous nous retrouvons dans une situation particulière où pour réduire la dette il faut puiser là où se trouve l’argent. Mais plus on ponctionne la population et plus le pouvoir d’achat diminue.

Ainsi, les recettes se tarissent et il faut encore augmenter la pression fiscale.

Quand on aura vidé le pays de l’ensemble de ses ressources vives, que restera t-il ?

Je ne suis pas le mieux placé pour dire ce qu’il faudrait faire ou ne pas faire, mais je pense qu’avec un peu de bon sens nous pourrions peut-être éviter quelques écueils.

En attendant, je ne sais pas vraiment où nous allons, mais une chose est sûre c’est que nous y allons…


Bonne semaine à toutes et à tous.

Cordialement,

Joseph Pietri



Poster un commentaire

6 commentaires

  • Lien vers le commentaire Yves lundi, 08 octobre 2012 15:08 Posté par yves

    Il faut que TOUT soit compliqué en France pour occuper des abrutis à Bercy pour que l'utilisateur ne s'y retrouve pas ... Un bulletin de paie fait minimum 20 lignes et des centaines de règles de calcul concernant les exonération de ceci ou cela, une taxe foncière ou d'habitation resemble à un tableau de bord d'un A380 et même une facture d'électricité nécessite minimum Bac+5 pour finalement comprendre le moment total des taxes (TVA, commune, dept, etc). Bref, la bureaucratie est PARTOUT.

  • Lien vers le commentaire Joseph Pietri lundi, 08 octobre 2012 13:53 Posté par Joseph Pietri

    Bonjour Yves,
    c'est une bonne question! Je vais dès que possible chercher l'information.
    Si je la trouve je la posterai içi au sein des commentaires.
    Quoiqu'il en soit, en France, un climat de défiance s'installe et ce n'est pas bon pour le business. Il semblerait qu'à ce jour ce soit l'ensemble des mesures qui hypothèquent l'envie d'entreprendre.
    Les chefs d'entreprises sont frileux aussi quant à l'instabilité et la démultiplication des taxes et impôts divers.
    Ce jour, il semblerait qu'on ait pondu une surtaxe concernant la consommation électrique, laquelle varie en fonction de la région plus ou moins ensoleillée où l'on se situe.
    A quand un impôt sur le nombre de fois où l'on a besoin d'aller au petit coin???


    Je reviens vers vous dès que possible! 

  • Lien vers le commentaire Yves lundi, 08 octobre 2012 09:34 Posté par yves

    Sur la courbe de Laffer, avez-vous connaissance d'études objectives hors de toute idéologie indiquant le t* et Tmax pour chaque pays ? Je pense que la Grèce nous a déjà offert des éléments de réponses mais je souhaiterais des infos factuelles sur la France.

  • Lien vers le commentaire zoulou2 lundi, 08 octobre 2012 04:22 Posté par zoulou2

    J'attends que la bulle immobiliere eclate pour acheter cash !

    Mais en France on peut se faire tondre par le gouvernement communiste, donc j'acheterais ailleurs.

  • Lien vers le commentaire Joseph Pietri dimanche, 07 octobre 2012 18:31 Posté par Joseph Pietri

    Bonsoir Antoine,
    j'en ai bien peur en effet!
    Bonne soirée

  • Lien vers le commentaire antoine12 dimanche, 07 octobre 2012 18:20 Posté par antoinecr

    regardez l espagne et la grece et vous aurez la destination..