Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Benjamin Sicard

Benjamin Sicard

Bonjour,
Nouvel arrivant sur Objectif Eco aprés des années de lecture des articles et spectateur des vidéos du site sur Youtube.
Un ancien lecteur de Tropical Bear (pour les plus anciens...), la crise de 2008 tout un programme.

Ingénieur qui gére des projets et du business le jour, mais associal avant tout, qui passe ses nuits à suivre l'économie, la politique, l'histoire ou tout autre sujet de curiosité.

Portefeuille Malthus, Schumpeter et Ricardo pour battre le S&P 5OO

Audience de l'article : 1611 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction
Portefeuille Malthus, Schumpeter, Ricardo pour battre le S&P 5OO

Chers lecteurs,

Au cours de recherches sur la 'surperformance' des leaders sectoriels autrement dit 'la prime à la part de marché' en bourse. Il m'est venu une idée, que je partage avec vous sans aucune prétention.

Unir trois théoriciens de l'économie que tout oppose, autour d'une idée simple pour battre le SP 500.

Malthus, Schumpeter et Ricardo représentent pour beaucoup les divers stades de l'économie.

Schumpeter, père de la destruction créatrice, l'innovation détruit l'existant laissant place au progrès et au développement.
Ricardo, incarne la mondialisation, la spécialisation de chaque pays en optimisant ses avantages relatifs, la croissance par les échanges avec risque de surproduction dans certains cas.
Et pour finir Malthus, l'économie de la pénurie, du manque.

Ces trois économistes sont à première vue incompatible, voir opposé. Prenons trois actions qui représentent ces trois économistes, mettons-les dans un portefeuille et regardons ce qu'il se passe.
Vous pouvez prendre d'autres valeurs à votre convenance.

  • Une valeur d'innovation : Microsoft.
  • La mondialisation : Coca-cola (symbole de la mondialisation).
  • La pénurie : Exxon, une valeur adossée à une ressource 'limitée'.

Et comparons avec le S&P 500.



Sur 26 ans, nous obtenons une surperformance annuelle de 50% par rapport à celle du S&P 500.

Même en investissant au pire moment (2000).


En ces temps d'inflation, de shortage, l'actif 'pénurie' joue son rôle de compensation.



Au final, vous aurez 3 fois plus de capital qu'en investissant sur le S&P 500 avec un portefeuille Malthus, Schumpeter, Ricardo. Avec une performance annuelle de 15% et un drawdown inferieur à celui du S&P 500.

La bourse, c'est facile, Malthus, Schumpeter et Ricardo ont déjà tout fait.

Bon trading à tous.

Benjamin.

Le portefeuille est loin d'être parfait, sans aucun doute facilement contestable et n'a peut-être aucun sens ... Pour y réfléchir.
Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire Laurent Thomas vendredi, 03 juin 2022 21:19 Posté par Laurent Thomas

    vous avez choisi aujourd'hui 3 bonnes valeurs

    il y a 25 ans, le leader était probablement IBM sur le secteur innovation

    Si on choisi 3 bonnes valeurs parmi les 500, on surperforme l'indice