Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Sannat

Charles Sannat

Charles Sannat est diplômé de l’École Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d’Études Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information (secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Économique d'AuCoffre.com en 2011. Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Charles-Sannat

promospeciale

Etats-Unis: la consommation d’essence au détail a chuté de plus de 55 % depuis le début de la crise

Audience de l'article : 1571 lectures
Voilà encore une preuve supplémentaire de la force de la croissance et de la reprise américaine.

On me dira que les Américains achètent des voitures qui consomment moins. C’est vrai, ils achètent par exemple des Volkswagen… je sais je fais du mauvais esprit! Mais le parc automobile US n’a pas diminué sa consommation de 55%, c’est un chiffre colossal… surtout que si la consommation par voiture baisse, le nombre de voitures en circulation lui augmente.

On me dira qu’il y a les TESLA électriques…certes, mais à 100 000 dollars vous conviendrez qu’il ne s’agit pas là de la voiture de Mister et Miss normal…

Donc, la seule explication c’est qu’il y aurait moins de gens qui roulent, ce qui est logique, vu que quand on regarde la tête des chiffres du chômage (en détail) et que l’on voit qu’il y a plus de 102 millions d’Américains qui ne travaillent pas… et bien nous avons 102 millions d’automobilistes en moins qui n’ont pas besoin de carburant pour rouler jusqu’au travail.

CQFD.

Charles SANNAT

oil-suicideSelon l’Agence d’information sur l’énergie (Energy Information Administration ou EIA), créée par le Congrès des États-Unis en 1977 et qui est l’agence indépendante de la statistique au sein du ministère de l’énergie des États-Unis,le volume des ventes d’essence au détail a chuté de plus de 55 % depuis de la début de la crise.

En juillet 2015, la consommation d’essence était de 26.304,6 gallons par jour alors qu’en Juillet 2007 date où la crise des subprimes avait éclaté, la consommation d’essence était de 58.806.7 gallons par jour ce qui équivaut à une chute de la consommation de plus de 55 %.

La consommation américaine d’essence « officielle » s’est contractée de plus de 60% depuis son sommet absolu en juillet 1998.

Nouvelle bizarrerie de la fameuse reprise américaine !

consommation-essence

http://www.businessbourse.com/2015/10/29/etats-unis-la-consommation-dessence-au-detail-a-chute-de-plus-de-55-depuis-le-debut-de-la-crise/

Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire RP69 vendredi, 30 octobre 2015 17:31 Posté par rp69

    Bonjour.
    Vos articles sont souvent intéressant mais je ne les lis plus (ce qui était le cas avant).
    Motif : Overdose.
    Comment faites vous pour écrire autant d'articles ?
    N'avez vous pas le sentiment que moins d'écrits de votre part "captera" plus de lecteurs.
    Ceci n'est point une agression, juste une remarque.
    Lorsque j'arrive sur le site "objectif eco", je ce que j'aime c'est globalement la diversité des intervenants (quasimment tous)...trés souvent dans les derniers articles, je ne vois que du "Charles Sannat"...Overdose me concernant et encore une fois, certains de vos articles sont excellents.
    Cela renvoi à une question qui nous intéresse tous : "la rareté" conduit-elle a plus d'envie" ? vaste sujet.
    Bien a vous