Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Gilles Lerat

Gilles Lerat

Ingénieur de formation, j’ai sauté dans le bain de la création d’entreprises dès ma sortie de l’école. Je me suis spécialisé dans la sécurité informatique. Après avoir revendu ma société à un groupe informatique, je me suis dirigé vers le cinéma, ce qui n’est peut-être pas la meilleure option, compte tenu de l’environnement économique actuel.

Je suis à la fois émerveillé en permanence par les prouesses technologiques actuelles et extrêmement inquiet des défis qui nous attendent sur les plans énergétiques, économiques, et surtout sur le plan démographique.

promospeciale

S’enrichir en suivant les WallStreetBets : acheter du métal argent

Audience de l'article : 1696 lectures


******************   Ceci n’est pas un conseil financier ******************



Tout ceux qui suivent un peu les marchés ont entendu parler de ce mouvement né sur Reddit, les WallStreetBets (WSB).

Ceux-ci ont entrepris avec un certain succès, il faut bien le dire de soutenir le cours de certaines actions sur lesquelles les « hedges funds » ont des positions vendeuses.

Voici ce que cela donne, par exemple pour l’action Gamestop, un distributeur de jeux vidéos et jusqu’alors, en grande difficulté financière :

Gamestop-stock


Les pertes pour les hedge funds sont massives. On parle d’une perte de 7 milliards de dollars sur le seul mois de Janvier pour Melvin Capital.

Mais bizarrement, je n’ai pas envie de pleurer pour Gabriel Plotkin, le fondateur de ce hedge fund.

Je ne crois pas beaucoup à ces actions de « short squeeze » sur des actions plus ou moins pourries. En fait, je n’y crois pas du tout.

Ils ont peut-être gagné une bataille, mais rien ne dit qu’ils gagneront la guerre.

Par contre, il y a une autre action, dont l’un des membres des WallStreetBets qui est en cours et qui pourrait s’avérer particulièrement percutante : acheter du métal argent pour infliger des pertes potentiellement gigantesques, aux établissements financiers :

https://www.reddit.com/r/wallstreetbets/comments/l6novm/the_real_dd_on_slv_the_worlds_biggest_short/

Si vous avez besoin d’un historique sur les raisons pour lesquelles toutes les grandes banques, à commencer par JP Morgan sont (ou plutôt étaient dans le cas de JPM) « short » sur l’argent métal, dirigez-vous vers votre moteur de recherche favori.

Allez, je vous aide un peu. Vous pouvez par exemple consulter cet article, écrit en 2017, et reposé récemment : https://www.zerohedge.com/news/2021-01-30/repost-silver-abuse-1990s

Voyons maintenant pourquoi ce « short squeeze » serait possible ou souhaitable, et là je ne fais que reprendre, en les adaptant un peu, les arguments développés par l’un des WallStreetBets :

Biggest-Short-Squeeze


1)     D’abord, le ratio or sur argent reste assez élevé

J’avais fait un article sur ce site : en Mars 2020, le ratio était passé à plus de 100, ce qui était sans précédent.

A l’heure où ces lignes sont écrites, il est au-dessus de 68, ce qui est un peu au-dessus de la moyenne.
Gold-Silver-Ratio-30Y

Cela impliquerait que soit l’or baisse, soit l’argent remonte pour revenir à un ratio plus ordinaire.


2)     Le métal argent, contrairement à l’or, est surtout un métal industriel, utilisé dans un grand nombre de sujets d’avenir : panneaux solaires, véhicules électriques.

Le Silver Institute a réalisé une étude concernant l’usage du métal dans l’industrie automobile qui vaut le détour.

Consultez également ce lien de l’excellent site, Visual Capitalist : https://www.visualcapitalist.com/silver-series-new-energy-in-solar-and-ev/

3)     La valorisation du métal argent est encore loin de celle qu’elle avait il y a moins d’une dizaine d’années, entre 2010 et 2013. Elle est même largement inférieure (en dollars courants !) à ce qui s’est produit en 1980 lors du corner des Frères Hunt, que l’on appelé le Jeudi de l’argent.

Silver-Chart


4)     Le sens moral : les actions combinées des banques et des banques centrales pour maintenir l’argent sous des niveaux de valorisation raisonnables sont maintenant largement établis. Ils ont donné lieu à un certain nombre de condamnations, par exemple sur la banque JP Morgan en 2020.


5)     Le précédent que constitue l’action des frères Hunt en 1980, évoqué plus haut et qui laisse à penser qu’une action plus forte pourrait réussir. Précisons d’ailleurs qu’il n’y a rien de repréhensible à acheter physiquement de l’argent. Les frères Hunt, dans leur gourmandise, ont voulu spéculer en achetant des contrats futurs, et c’est principalement ce qui a causé leur perte.

 
6)     Il est de notoriété publique que le marché physique de l’argent métal n’est rien, ou pas grand chose, par rapport au marché papier sur ce même métal.

Le raisonnement des WSB est qu’une demande de livraison physique aboutira à un problème, ou pour le dire en anglais « the mother of all short squeeze ».


Il y a bien sûr un certain nombre d’autres explications selon lesquelles une hausse du métal argent serait justifiée. Le compte Twitter @TheLastDegree en a indiqué un certain nombre :

TheLastDegree-Silver-Squeeze
 

Et d’ailleurs, on pourrait même s’autoriser à penser (si l’on faisait partie des milieux autorisés) que l’administration aux manettes en ce moment à Washington, n’est pas tant préoccupée par la montée du métal argent que par le désir, peut-être inconscient, de couler le pouvoir d’achat du dollar US.
 Tweet-Stephanie-Kelton

7)     L’obligation pour les teneurs de marché s’ils ne peuvent pas fournir le métal physique de payer l’équivalent en dollars ainsi qu’une prime de dédomagement.
Je dois dire que je n’ai pas vérifié ce point là.


8)     La « backwardation » qui s’est produite l’année dernière, lorsqu’en plein milieu d’une difficulté à livrer, les prix futurs étaient malgré tout en dessous du prix spot.

Par exemple, si vous allez sur le site de Godot et Fils, ils vous expliquent ce genre de trucs :

Godot-Fils-Délai

Selon, les auteurs sur le channel WSB, l’augmentation de la backwardation rend le « short squeeze » plus rentable.

 
9)     L’inelasticité de l’offre en face de la demande. Contrairement à une société côtée en Bourse qui peut toujours émettre de nouvelles actions, la mise en place d’une mine consacrée aux métaux précieux prend en général plusieurs années.
C’est l’une des raisons pour lesquelles le milliardaire Thomas Kaplan est devenu très optimiste sur ce secteur.

 

10)  Le fait que la banque JP Morgan, du fait des pénalités déjà encourues et des amendes déjà payées ne puisse plus trop se permettre de « shorter » les marchés.

Cet article de Ted Butler explicite bien cela et en particulier pourquoi JP Morgan ne se risquera à priori plus, à se lancer dans des activités délictueuses.


11)  L’auteur de la page sur Reddit partage les liens d’un grand nombre d’analyses techniques qui semblent indiquer que du point de vue chartiste, le moment d’acheter du « silver » est favorable.

Bien entendu, une partie de la hausse a déjà eu lieu il y a quelques semaines. Mais les prix des métaux précieux restent encore, comme on l’a vu plus haut, largement dans les clous des normes.

A cette heure, dimanche soir en France, les disponibilités physiques des métaux précieux s’annoncent un peu plus ... conditionnelles.
Supply-Sunday


Ce ne sont peut-être que des indisponibilités temporaires. Peut-être...


La manière d’investir fait débat. Beaucoup de fils d’information recommandent de ne pas investir sur SLV, qui ne serait pas forcément un reflet fidèle de la quantité physique de métal disponible, mais plutôt un indicateur papier. Le fonds PSLV serait lui véritablement adossé à de l’argent physique.

Beaucoup d’options sont de toute façon disponibles : par exemple acheter et conserver le métal sur un certain nombre de services spécialisés (Bullionvault, GoldMoney,...) ou bien encore acheter des minières côtées.

L’une des plus connues de ces minières, First Majestic (NYSE: AG) a récemment annoncé un dividende trimestriel.



Ce qui est intéressant au-delà du sujet, c’est que, comme le dit Charles dans un de ses articles, on observe un certain nombre de comportements qui semblent indiquer que les consommateurs décident de reprendre collectivement le pouvoir, comme on l’a vu avec les migrations vers Telegram et Signal.

Je cite : «  Nous avons le pouvoir de foutre la merde dans les banques, les ETATS, les entreprises en fonction de nos actes. Nous pouvons à chaque instant dire NON. »




Je n’ai fait dans cet article que reporter les opérations de la communauté WallStreetBets, appelée communément, la « Reddit Army ».

Je n’ai pas souhaité exprimer mon opinion propre, pour un certain nombre de raisons.

Faites-vous votre propre opinion et agissez en conséquence.



******************   Ceci n’est pas un conseil financier ******************


Poster un commentaire

3 Commentaires