Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Claude Mathy

Claude Mathy

Si je dois résumer en quelques mots mon état d'esprit... je dirais que mon ambition première est de croire à la possibilité de vivre de ses opérations boursières et de son trading. La Bourse est une passion qui permet de s'ouvrir sur le monde, de devenir meilleur. Les indices boursiers représentent l'objectif à battre, ce que 95% des fonds ne parviennent pas à faire à long terme. Enfin, éduquer les autres et transmettre grâce à internet ses connaissances durement acquises, est une belle satisfaction !

Plus d'infos sur moi en visitant mon profil en bas de la page : Le Blog de Claude Mathy 

REUNION DE TOUS LES AUTEURS OBJECTIFECO A BUDAPEST EN MARS 2012

Cédric Froment m'a pris en photo à mon insu en train de réfléchir...

claude2

promospeciale

La bourse ira toujours là ou on l’attend le moins

Audience de l'article : 35155 lectures
Nombre de commentaires : 456 réactions
Bonjour amis lecteurs,

Culture boursière

Voici deux graphiques simples, mais qui devraient vous provoquer un mini choc dans vos certitudes  

Le premier provient de chez « Chart of the day » tous les grands rassemblements des 114 dernières années sur le marché sont tracés sur le graphique pour le tableau d'aujourd'hui, un rassemblement est défini comme une avance qui suit une baisse de 30 % (soit un marché fortement baissier).
chart


Observez maintenant la forte corrélation avec la droite de régression, 13 hausses importantes en 114 ans, soit une manifestation haussière tous les 8.8 ans. Encore plus interpellant, j’ai entouré le rallye actuel qui a débuté en mars 2009. Non seulement il n’est pas un des plus rapides de l’histoire, mais il est encore bien loin des anciens records.  

Le second de chez JP Morgan

Et enfin, cette dernière mise à jour du SP500 depuis 1900 vous conviendrez que le
canal de tendance actuelle ressemble fortement aux cycles 1966/74…
jpm



Encore une fois, l’histoire ne se répète pas tjrs j’en conviens par contre je sais aussi qu’elle a tendance à repasser les mêmes plats. Ceci n’est pas une prédiction de ma part même si cela reste mon scénario privilégié, bien entendu il faudra quelques secouages de cocotiers pour faire lâcher-prise aux mains faibles, mais moi j’y crois à tort ou à raison l’avenir nous le dira

bises à tous


Claude Mathy at4
Poster un commentaire

456 Commentaires

  • Lien vers le commentaire david mardi, 10 août 2021 23:05 Posté par backlash

    MAJ indices août 

    Mon esprit est encore trop connecté aux codes anciens constatés sur le Cac : non, 3172 n’est pas le double sommet de la bulle 3 ; non plus, le premier sommet (3143) n’est pas le sommet le plus haut mais peut être le deuxième top (donc sommet B). Et encore non plus, 3176 n’est pas le deuxième top.

    3180, deuxième top ?
    Le dernier point haut constaté à ce jour est la bougie 3180 (6833.12 pts), soit quatre jours après la bougie que j’escomptais c’est-à-dire 3176 (avec 3178 à 2TD de 3176, et à 6832.96 pts). La variable de deux jours n'est donc pas applicable, puisque 3180 est à + 0.16 pt. que 3178. Donc,  je n'ai pas réussis mon objectif de prévision

    Alors la question est :

    3180 est-il le deuxième point haut ? ou faut-il pousser encore un peu plus loin ? sur une bougie impaire  par exemple ?
    Et alors, à quoi correspondrait 3180 ou une autre ? je ne le sais pas.
    Il n'empêche, je maintiens mon scénario de double top de la bulle en cours (c'est à dire dans les semaines d'août à venir) à cause de la force du cycle long terme sur les indices US qu'on ne peut pas sous-estimer. Surtout pas. Au contraire ...

    A propos des indices US, avez-vous remarqué le dernier point haut du SP500 atteint aujourd'hui le 10 août  ? réponse : 4445.21 points.
    Eh bien prenez le plus bas de 6 mars 2009, donc il y a maintenant 149 mois (et 4 jours) (CF dernière diapo), soit 666.79 pts, et regardez le gain obtenu :

    4445.21 / 666.79 = 6.666
    (L'idéal aurait été : 666.79 X 6.6679 = 4 446.09 pts)

    Un hasard ? ou pas. Les marchés sont tellement artificiels qu'ils peuvent encore monter ...

    Je ne sais pas trop quoi attendre de ce mois d'août, mais je pense qu'il faut s'attendre à quelque chose qui sera "historique", c'est à dire visible sur les indices en vue long terme (donc sur une période de temps mensuel ou trimestiel).

    Errare humanum est .... ?

  • Lien vers le commentaire david vendredi, 30 juillet 2021 22:00 Posté par backlash

    "La bourse est un chaos. Personne ne peut prédire le futur." (Article du jour de Benjamin Sicard)
    https://www.objectifeco.com/bourse/analyse-fondamentale/momentum/analyse-quantitative-boursiere.html

    "La bourse est un chaos" : non, je ne le pense pas, bien au contraire. Pour moi, tout ce qui dépend de conventions humaines est règlé comme du papier à musique (sauf durant certaines périodes de dérapages = révolutions,  guerres etc). La monnaie et la finance sont des conventions humaines, donc organisées. Par définition parce que conventions. On peut imprimer des billets à volonté, mais pas du pétrole ou de la potasse. La difficulté est alors de s'entendre sur ce qu'on comprend par "organisées"; ici, il faudrait des articles et des articles pour évoquer le rôle des médias, des concepts de sociologie (psychologie des foules ...) ou de psychologie ( cupidité ...), les modes de pouvoirs (insitutionnels, économiques ....) en place, l'évolution et l'adaptation du capitalisme etc.

    "Personne ne peut prétendre le futur" : oui à partir du moment où l'on pense que la bourse est un chaos. Mais dans le cas contraire ... je pense que c'est possible ... de là à prévoir le sommet de la bulle de tout (comme certains la dénomment) cinq ans avant sa réalisation serait un exploit sans nom, extraordinaire voire inimaginable ...

    Je réviserai ma position si le CAC fait - à partir de maintenant - et avant de nombreuses années - des plus hauts que les sommets A et B (de juin et juillet) et adhérerai peut être à la théorie dominante ... car des plus hauts potentiels sur les sommets actuels ne signifient pas pour autant que la lecture et compréhension de conventions humaines sont impossibles.


  • Lien vers le commentaire david vendredi, 30 juillet 2021 18:35 Posté par backlash

    ATTENTION ! Je pense que la bougie d'hier (3172) était le sommet B (et non sur 3176 comme attendu). 

    Enfin un sommet se terminant par un -2 !!!

    Bien sûr, cela ne prouve rien, mais .... sur les deux précédents krachs, des sommets partent un cycle de 109 TD, ce qui signifierait 3172 + 109 = 3281 comme point significatif.

    En 2000
    KRACHCYCLE2000 1

    et en 2007

    KRACHSUIVI2007 1

    Or, selon le principe de Sénèque, la baisse représente 30% du cycle : en partant du principe que le dernier bas significatif était 2821 (16/03/2020) et que le haut le plus haut est 3143, on a :

    3143-2821 = 322
    et
    322 X 100 / 70  = 460
    et
    2821 + 460 = 3281

    ... sauf qu'en 2000 et 2007, le cycle de 109TD donnait des points hauts; cette fois-ci il pourrait donner un point bas le 29 décembre 2021 à partir du sommet B.

    On peut également déterminer un autre point important à partir du sommet A : 3143 + 109 = 3252, soit le 18 novembre prochain ...

    A suivre ...


  • Lien vers le commentaire david vendredi, 23 juillet 2021 18:54 Posté par backlash

    Le CAC a perdu 6.5 % depuis son dernier point haut (3143) (ce qui reste cohérent vis-à-vis du scénario en cours précédemment décrit, même si j'anticipais une baisse idéale de - 8 %) avant d'avoir entreprit un rebond qui a l'air solide ... mais, s'il semble très vigoureux depuis ces quatre dernières journées, il convient de rester très prudent surtout si l'on regarde le DAX stagner sur un "plateau" depuis ... début juin. Son cousin germain laisse donc présager un plafond de verre auquel va se heurter le CAC dans les prochaines séances. Il serait logique que le CAC remonte vers les plus hauts mais avec des gains journaliers de plus en plus faibles, et sans dépasser les 6687 pts laissant ainsi la primeur du point le plus haut (A) au sommet de juin (notamment à cause du cycle de 1371/2 bougies) et reléguant l'éventuel deuxième point haut, début août, au deuxième sommet (B). Du moins, c'est ma théorie ...

    Si le DAX est un premier avertisseur à surveiller, le SP500 est bien sûr le lanceur d'alerte ultime; son cycle de 149 mois s'achèvant en août, je pense qu'il devrait donner (en mensuel) un "signal" : sauf à envisager un gap à la hausse sur la période de temps "M" (quasi rarissisme voire inexistant), et sauf à envisager un cycle de 151 et non 149 mois donnant alors un signal sur octobre, il est probable, selon moi, que l'indice américain marque un plus haut dans la première quinzaine d'août.

    Et pourquoi pas le 12/08/2021 (soit 7 en "compressant" les chiffres), et sur les 4662 pts (en O, C, B ou H), soit 7 fois 666 pts, ce qui permettrait au SP500 de rendre hommage à C. lagarde et sa numérologie. Ce serait également un superbe clin d'oeil à 3 jours de la date anniversaire de la décision prise le 15/08/1971 insituant la fin de la convertibilité du dollar, il y a donc 50 ans ...  

    Je ne suis pas devin, j'essaie de lire dans leurs jeux. Je peux me tromper.

    Backlash

  • Lien vers le commentaire david dimanche, 27 juin 2021 19:36 Posté par backlash

    MAJ du graphique du 27 décembre 2018 :

    A cette époque je ne pouvais vraiment pas prévoir la crise sanitaire (comme tout le monde), mais j'aurai pu (peut être) anticiper la "reprise" "post covid"  sur le mois de mars ! Peut-être que - maintenant - nous devrions être sur nos gardes sur le mois d' ... août 2021 ? ... moins que les arbres ne montent maintenant jusqu'au ciel !

    sp500 cycleslongsmaj


    Errare humanum est, perseverare diabolicum  

  • Lien vers le commentaire david mercredi, 23 juin 2021 16:23 Posté par backlash

    Complément du commentaire précédent :

    PS : Le graphique republié le 13 juin dernier a été publié initialement en septembre 2016 et que vous pourrez retrouver page 5 sur cet article.

    Pourquoi 3143 pourrait être un des deux sommets de la bulle 3 ?
    C. Lagarde l’a peut être annoncé en 2014 dans un discours totalement hallucinant par le biais de la numérologie et sous la forme d’un code, qui ne serait en fait qu’une des formes de ce que je nomme être - à travers les lettres abréviatives CAC – l’acronyme « Codes-Algorithmes et Cycles » : ce sigle ne signifie en effet nullement « Compagnie des Agents de Change » ou « Cotation Assistée en Continu ».
    Son discour :
    https://www.youtube.com/watch?v=ao6fvykXJI0

    (Cela fait plus de 10 ans que j'étudie le CAC sous l'angle des cycles, donc je n'ai pas beaucoup de mérite à trouver des ... "bizarreries" ... sur l'indice, autre que celui de la persévérance voire de l'acharnement d'un simple observateur ...)

    Pour revenir au dernier point haut, 3143 pourrait également être un sommet dans la mesure où nous nous situons sur des niveaux élevés (ceux de 2000 comme prévu sur le graphique de 2016), soit un méga rectangle de plus de 24 ans (rectangle orange sur le graphique). Sa cassure par le haut est possible mais peu probable … d’autant plus que le DJ est lui-même sur les hauts d’un canal de plus … d’un siècle (voir l'article ci-dessous) ! ou alors … on changerait de paradigme !

    https://www.zerohedge.com/markets/market-could-get-cut-half-charles-nenner-warns-geopolitical-chaos-pearl-harbor

    Pourquoi avoir annoncé 3142 pour le début juin et non la mi-juin ?
    C’est une projection estimative sur la base d’un nombre de jours de cotation moyen pour faire des projections à long terme (ici : septembre 2016 pour juin 2021). Ce type de projection ne tient donc évidemment pas compte du nombre précis des journées réelles de cotation.

    Pourquoi le haut est 3143 et non 3142 comme projeté initialement ?
    Sur les derniers mois écoulés, je maintenais encore ma position, autrement dit 3142 et non 3143, conforté par l’existence de deux cycles de 339 jours partant de 2016 (bougie anniversaire invisible/non significative de la bulle 1 sur la bulle 3) à 2355, et de 2172 à 2511. On pouvait logiquement s’attendre à un cycle de 339 jours partant de 2803 pour un haut sur 3142.

    Par ailleurs, tous les derniers hauts significatifs, sur les bulles 1 et 2, ont été marqué par des bougies paires et se terminant par -2 : par exemple, et pour les sommets, 1308 et 1372 sur la bulle internet, et 1082 et 1112 sur la bulle des subprime. Sur la bulle 3, les hauts intermédiaires étaient également des bougies paires (500/680/906/1346/1570/1642 par exemple). Mais on trouve ensuite des bougies impaires qui – dans l’un de mes commentaires – m’ont suscité des questionnements : 2091/2355/2803 et maintenant 3143 …

    Que s’est-il donc passé entre 1642 et 2091 pour passer de sommets pairs à impairs ? J’émets l’hypothèse qu’à partir de la bougie 1775, qui est le dernier plus bas significatif, les codes ont changé. Par ailleurs 1775 est également (comme par le plus pur des hasards) la moitié du cycle long représenté par la bulle 1 (2016) et la bulle 2 (1534) réunies, soit 3550/2. Vous comprendrez par ailleurs une seconde explication figurant sur le graphique ci-dessous après avoir pris connaissance de ce qui va suivre plus loin ….

    Dernière explication : j’ai relevé, et depuis très longtemps, l’existence d’une variable de deux jours sur les cycles appliqués à l’indice. J’en ai parlé à multiples reprises. En ciblant 3142 on peut obtenir en fait la cible 3141-3143, voire 3140-3142 ou 3142-3144.

    Que peut-il se passer à court terme ?
    Si, et seulement si, nous sommes en présence d’un sommet de bulle 3, alors le deuxième sommet pourrait être (comme annoncé) 3176 (à +/- 2 jours) soit le 4 août 2021. D’ici là, une baisse de 5-10 % serait logique et cohérente, avec un scénario possible de – 8% (retour sur les 6110/6150 pts).

    Que peut-il se passer à long terme ?
    Si, et seulement si, nous sommes en présence d’un sommet de bulle 3, et en application d’un autre code, le bas pourrait intervenir dans quelques années. En effet, si selon Sénèque, la richesse croît lentement, mais la ruine est rapide, pour le CAC, l’ascension représente 70% et la descente 30% du cycle total d’une « bulle ». Avec un sommet vers les 3143/3176, un bas de bulle pourrait intervenir sur 4514 ( ?). Je ne prends évidemment pas 4514 au hasard, mais j’avance deux autres éléments, outre celui de la falaise de Sénèque 70-30 :

    - Un « krach » lent ( ?) de 1371 jours (4514 – 3143) correspondrait, selon un autre code (que j’appelle en « aile de papillon »), au corolaire de l’ascension de la bulle 1 qui compte 1372 TD. N’oublions pas que les bulles 1 et 3 ont quelques caractéristiques similaires remarquables dont une mentionnée sur le graphique ci-dessous (cycle de 655TD).

    - Par ailleurs, en poursuivant le cycle 1308/708 (comme indiqué sur le précédent graphique) sur la bulle 2, on arrive logiquement sur le point 1308 de la bulle 2 qui est à -226 journées du sommet de cette bulle (1082) et + 226 journées du point bas de cette bulle (1534). Déjà, cette simple équation est surprenante. Maintenant, si on poursuit l’application du cycle de la bulle 1 (1308/708) à partir du point 1308 de la bulle 2 on arrive alors au point 482 de la bulle 3. En continuant, on a : 482 + 1308 = 1790 ; 1790 + 708 = 2498 ; 2498 + 1308=3806; 3806 + 708 = 4514. Autrement dit, les bulles 2 et 3 auraient un cycle cumulé de trois fois la durée de la bulle 1 ! Un point bas sur la bougie 4514 serait soit une coïncidence exceptionnelle, soit une performance algorithmique de plus ! …

    … Trois raisons donc (Principe de Sénèque des bulles 1 et 2 ; un krach de bulle 3 aussi long que la durée de la hausse de la bulle 1 jusqu’à son plus haut sommet, soit 1371 TD d'une part et 1372 TD d'autre part, avec deux bulles similaires ; enfin la décomposition de la première bulle avec son sommet le moins haut et appliquée aux bulles suivantes) qui me laissent envisager un méga point bas sur 4514 soit entre le 15 et le 30 octobre 2026 …. !

    Vous retrouvez l'essentiel des éléments présentés sur le graphique ci-dessous :

    4514

    Bref, on peut me prendre pour un fou … mais selon moi, ce n’est pas le hasard, ni même la coïncidence, qui porte le CAC sur la bougie 3142 à 6 666 points (en clôture, et le plus haut atteint en journée) (faisant ainsi écho au SP500 et ses 666 points du 3 mars 2009). Ce n’est pas moi le fou qui annonce en 2016 un retour sur les sommets de 2000 pour juin 2021 sur la bougie 3142, mais la Directrice du FMI en 2014 dans un message codé (âprement débattu à l'époque sur internet avec des hypothèses très farfelues), soit bien avant votre serviteur !

    Je suis bien conscient que je peux me tromper avec le risque de trouver des explications allant dans le sens de mes prévisions ou convictions. Je me suis planté très souvent; j'avoue d'ailleurs ici que le scénario projeté en septembre 2016 n'était pas du tout mon scénario privilégié !!! bien au contraire ! 

    Je n'ai ici rien à gagner, mais simplement partager - sous une approche peu commune et avec preuves à l'appui - des analyses sur des cycles qui n'ont rien de naturel !

    L’exercice que je pratique étant un « art » des plus complexe, je vous remercie de votre compréhension et de votre indulgence ...

    Backlash

  • Lien vers le commentaire david dimanche, 13 juin 2021 21:43 Posté par backlash

    Jeudi prochain, nous serons le 17 juin 2021, et ce sera la bougie N° 3142 depuis le début de la bulle 3 (partant de mars 2009).

    Ci-dessous, vous trouverez une diapositive de 2016 anticipant un retour sur le sommet de 2000 en juin 2021, et plus particulièrement sur la journée de jeudi prochain.

    Compte tenu des évènements et des niveaux atteints, je ne pouvais pas ne pas remettre l'alerte ...



    LT cac 1





  • Lien vers le commentaire david mercredi, 25 novembre 2020 16:20 Posté par backlash

    Si (et seulement si) le cycle 57 M (en jaune) se réalise à nouveau sur le pétrole, cela pourrait se traduire par un point haut en Décembre sur la zone des 48/49 $ (corps de la bougie mensuelle, hormis mèche haute), et un repli substantiel sous ces niveaux pour plusiers périodes (donc mois).

    voir graphique ci-dessous

  • Lien vers le commentaire david samedi, 05 septembre 2020 10:31 Posté par backlash

    Question de la validité du "canal violet à surveiller" présenté dans le commentaire du 3 septembre :

    Nous avons des points extrêmes en juillet et décembre 2008 et avril 2020. La question est : comment connecter ces points exceptionnels (!) entre eux ?
    Réponse : grâce à ce fameux canal violet et ses reports d'amplitude !


    petrole nov 2020

    Du coup, on comprend mieux pourquoi les algo ont stoppés les prix sur ces niveaux cette année.

    Dans le court terme (novembre ?), il n'est pas du tout certain de revoir un contact sur la borne basse violette, mais peut être plutôt un retour sur le support bleu (20 $) est possible ...

    Je détermine une nouvelle zone de risque vers les 50 $ pour la fin de l'année prochaine ....

    Mais cela n'est pas la question la plus fondamentale; le véritable problème est de comprendre pourquoi les cours évoluent dans ce sens depuis la dernière crise, jusqu'où ceci est tenable sur le long terme (décennie 2020) notamment en termes de capacités de production, et quelles sont les origines de cette évolution (choc de l'offre tel qu'avancé par les tenants du choc pétolier et/ou choc de la demande par saturation des marchés des économies avancées ?, véritable découplage entre pétrole et PIB ?, par verrouillage des marchés ("démondialisation ? covid 19 ? ...) etc.

    Cela pose en tout cas la question d'un prix pétrole de plus en plus faible depuis 2008, qui pour certains accentue le problème

    https://ourfiniteworld.com/2020/09/01/todays-energy-predicament-a-look-at-some-charts/

    et pose le problème du lien physique d'une matière (stock et flux) et de sa représentation en termes de prix (la monnaie étant par définition une convention sociale entre individus).

    Je vous renvoie ici vers l'analyse de M Lepetit à partir de la 13 minute, et notamment la 15' (la monnaie non conventionnelle engendre un pétrole non conventionnel, et surtout à partir de la 24' ...

    https://www.youtube.com/watch?v=p8qB-vckUr8








  • Lien vers le commentaire david jeudi, 03 septembre 2020 21:12 Posté par backlash

    En décembre 2018, j'avais publié un autre graphuique de tendance baissière (tout comme le pétrole ! tiens ! tiens !) depuis 2008 : Eur/Usd

    Je crains que là aussi mes axes de canaux soient légèrement à recaler par rapport à la mèche haute de 2014 et non son niveau de clôture en mensuel, ce qui ferait que la résistance sur les "1.1941" de la "zone de valorisation" serait actuellement atteint et non il y a un an comme initialement prévu ...

    Voir graphique du 28/12/18

    Attention aux prochains mois sur la paire ... oct, nov, déc peuvent être mouvementés.

  • Lien vers le commentaire david jeudi, 03 septembre 2020 20:45 Posté par backlash

    petrole 092020

  • Lien vers le commentaire david lundi, 31 août 2020 21:39 Posté par backlash

    Imaginez un cycle partant de la bougie invisible 2016 qui correspond en fait à la totalité des journées de bourse de la première bulle, et qui serait décomposé comme suit :

    156 + 183 = 339

    Appliqué au dernier plus haut (2803) on obtient :

    2803 + 156 = 2959
    et 2959 + 183 = 3142

    3031
    Remarquez que 3142 est une vieille bougie qui me chagrine depuis longtemps (voir par exemple graphique de 2016 publié le 28/03/2018).

    De même cette bougie 2959 m'intrigue depuis de longs mois :
    2959

    La première partie du cycle 156 est décomposé en un sous-cycle de 75 bougies donnant 2091 et 2878 ... ceci est jusqu'à présent factuel. Un deuxième sous-cycle de 81 TD a donné 2172 et donnerait 2959 ...

    Evidemment, dans ce scénario, il faut partir d'une bougie cachée (2016) marquant la fin de la bulle 1.
    Mais c'est cette approche que j'ai déjà appliqué sur 1372 qui est aussi une autre  bougie invisible et une autre bougie marquante de la bulle 1 (cette fois-ci le top). Comme les cycles de 451 partant donc du top de cette même bulle et se présentant sur la bulle 3 comme une bougie cachée (voir graphique du 19 mars 2020).

    Ce que je viens de découvrir, c'est que cette bougie 1372 de la troisième bulle marquant un "anniversaire" du top de la bulle internet (voir les deux graphiques du 19/03/20) est elle-même le produit d'un cycle de 1640/1642 qui correspond - tant sur la bulle 1 (attentat sept 2001 (grap du 08/05/2017) que sur la bulle 3 - à des points significatifs.

    Le raisonnement ?

    1642

    Le point de départ de la bulle 1 = 13/03/1995 + 1642 +1640 + 1640 = 4922

    Or bulle 1 + bulle 2 = 3550 TD
    4922 - 3550 = 1372 sur bulle 3

    La bougie 2959 - à ce stade et compte tenu du SP500 et de la proximité des élections US - peut être dès lors selon moi être considéré comme un futur bas, mais bien sûr sans aucune assurance .... Voyons ce que sera (a posteriori) cette journée du 29/09/2020 ...



  • Lien vers le commentaire david mardi, 30 juin 2020 16:58 Posté par backlash

    De l'eau est passé sous les ponts depuis mon dernier commentaire, mais je fais partie de ceux qui ont trimé depuis le "confinement" (ou résidence surveillée ...).

    Vraiment rien suivi depuis des semaines ... dans le commentaire du 9 mars j'envisageais plusieurs bougies : faux, mauvais, sans valeur ! la prochaine (2911) ne donnera vraisemblablement rien de significatif.

    Je dirais juste : attention au lundi 10 août 2020 qui pourrait être une bougie Rouge, et même Noire et très laide ... Un gros point bas ?

  • Lien vers le commentaire david dimanche, 22 mars 2020 23:17 Posté par backlash

    sp500 2021
    dj100000pts

     

  • Lien vers le commentaire david vendredi, 20 mars 2020 21:44 Posté par backlash

    Si on prend le ratio 23.6 entre le plus haut de 2020 et le plus bas de 2009, on peut viser les 3325 pts, valorisation déjà citée; avec le plus bas de 2011 (bougie 831), c'est 3500 pts c'est à dire la valorisation du cac post 11 septembre.

    Les deux options sont sur la table. Faites vos jeux. Tout dépend des infos du week, de la rapidité de la baisse de lundi (si il y a baisse), de la profondeur du gap si il y a gap...). Maintenant je peux me tromper et on peut voir le cac faire un rebond dès maintenant (de 3 semaines ?) ...

    Ah ! dernière chose ... les marchés chinois ont fermé le 23 janvier 2020, la veille d'une nouvelle lune à cause du coronavirus. Pour ... 11 jours à compter de la dernière date de cotation. Et le 24 janvier / nouvelle lune / =2+4+1+2+2 = 11. Le 24 janvier, c'est mort pour le marché chinois.
    Le 24/03/2020 ... est aussi un jour de nouvelle lune, et sa somme fait 13 ... fermeture des marchés après cette séance pour 13 jours, avec reprise un lundi comme en Chine ? le 6 avril ? soit une petite semaine de quatre jours avant Pâques ?

    Ne tenez pas compte de ce dernier paragraphe.Là, je me fais plaisir ;-)

  • Lien vers le commentaire david jeudi, 19 mars 2020 12:34 Posté par backlash

    Peut être que le juge de paix serait la bougie 2827 ?????

    Si on prend le dernier cadre général déjà publié :


    code fmi

    et que l'on prend les cycles 451 passant par 2274 et 2725
    et que l'on applique le principe de distribution suivant précédemment observé :

    2472

    ... à partir de 2274 et 2725 avec un cycle de 102 jours, 

    on pourrait avoir 

    2274 - 102 = 2172
    2725 + 102 = 2827

    Ca peut en faire rire certains; mais selon moi, une zone temporelle importante se présente sur 2826-2827 et 2828; j'hésite depuis très longtemps, car on pourrait être dans la variable de 2 jours.

    Voici un scénario :

    Bas de krach atteint sur la bougie 2827 (24/03/20-nouvelle lune) sur les 3300/3350 points, puis fermeture des marchés sur la bougie 2828 (qui serait donc reportée à + tard) (25/03/20 : 2+5+0+3+2+0+2+0 = 14 = 2*7) pour 7 jours dans un premier temps puis + ? ... pour célébrer la nouvelle lune et la numérologie chère apparemment à certains initiés ...

    Ca peut en faire rire certains ...

    Hypoyhèses ... hypothèses ...


  • Lien vers le commentaire david mercredi, 18 mars 2020 20:39 Posté par backlash

    Comme beaucoup, difficile de trouver des repères.

    Si on prend le graphique publié le 30 décembre 2018 ci-dessous, et on applique, à la bougie mensuelle de mars, les pertes constatées sur la bulle 1 après 7 mois et sur la bulle 2 après 2*7 mois (soit 14) (voir commentaire précédent du 13/03), on obtient  :

    5509 - 2140 = 3369 pts
    5509 - 2166 = 3343 pts

    Peut être aucune logique, Certainement aucun rapport. Peut être qu'on ne verra jamais ces niveaux ?

    Même si on n'y va pas, ce krach est hors norme et historique (et sera peut être considéré comme les prémices d'un point de départ pour les historiens du XXIII ème siècle d'une nouvelle séquence : méga-inflation ? désintégration de l'UE ? de la mondialisation ? augmentation de la puissances des méga firmes transnationales ? paupérisation de la classe moyenne et fin de la "démocratie libérale" ? ... ?

  • Lien vers le commentaire david mercredi, 18 mars 2020 17:58 Posté par backlash

    Je vous remets un vieux graphique de 2017 ... mais qui peut toujours être plus que pertinent 

    dossier 4

    Et regardez plus particulièrement le cycle en gras rouge et or partant du 13/03/1995, soit il y a 25 ans !
    Je pars du cycle 1308 donnant le top secondaire puis le cycle 708 donnant donc le bottom de la bulle 1; si on continue de manière alternative le cycle 1308, on obtient un point "invisible" (comme le SARS CO2) mais terriblement efficace (comme lui) car donnant le top de la bulle 2 (- 226) et son bottom (+226). En prolongeant ces cycles, on obtient la bougie 2498 ...

    Sur le graphique ci-dessus, j'ai tracé des reports de 226 TD qui ne correspondent à rien.

    Mais le krach ne peut pas durer des semaines et des semaines sans une respiration importante.

    J'hésite depuis longtemps entre 2826 et 2828.

    Le graphique ci-dessus militerait pour un point bas demain :
    2498 - 2172 = 326
    et 2498 + 326 = 2824, soit 19/03/2020.

    Il se peut que la variable de 2TD entre en jeu et peut faire jouer la bougie 2826 comme déclencheur.
    Il se peut que ces cycles ne soient que coïncidences.
    L'approche la plus prudente serait de dire que - à partir de maintenant - et dès que les seuils indiqués sont touchés (CAC ou DJ) ou 50 euros sur vinci par exemple, un signal serait donné ...
    Je me méfie depuis très longtemps du cycle 315 et 2511 + 315 = 2826

    Alors 2824 (19/03), 2826 (23/03) ou 2828 (25/03) ? ou une autre date ?

    Faites vos jeux. A ce stade, pour moi, c'est le 25 mars ...  en tout cas, on approche tout doucement de la capitulation.

    Maintenant, si on venait à casser les 3300 (dans la séquence actuelle ! pas dans 8/10 mois ...), je serai vraiment surpris pour ne pas dire autre chose.

  • Lien vers le commentaire david lundi, 16 mars 2020 21:51 Posté par backlash

    Ce krach est de nature différente. 
    Peut être que le premier point bas de la troisième bulle peut servir de support (bougie 309). 

    Encore -14% ?

    2828

    Ca semble beaucoup. Vraiment beaucoup. Mais c'est une crise non humaine, exceptionnelle, vraiment exceptionnelle, avec de lourdes conséquences (équivalent à une économie de guerre pour le moment, et encore ! en 1940, les bistrots n'étaient pas fermés !).

    Cela dit, on pourrait encore avoir peut être au moins - 8% selon les marchés directeurs :


    DJ250320

    Compliqué tout ça ...l Je privilégie toujours un support touché la semaine prochaine (sixième semaine, ce qui serait en tout cas dans la logique des deux bulles précédentes), mais je n'en suis évidemment pas sûr ...

  • Lien vers le commentaire david vendredi, 13 mars 2020 17:34 Posté par backlash

    Les dirigeants du G7 se réuniront lundi par visioconférence pour un sommet extraordinaire destiné à coordonner leur action dans la lutte contre le coronavirus sur les volets sanitaire, économique, financier et de recherche, annonce l'Elysée.

    Point n°12 : « Je ne sais pas si le G7 aurait quelque chose à voir ou si ça sera le G20. J’espère que le FMI aura quelque chose à y voir » (commentaire du 01/04/2018)

    Point n°5 : « je vais tester vos aptitudes en numérologie en vous demandant de penser au chiffre magique, le 7. La plupart d’entre vous savent que le sept est très important dans plusieurs thèmes, religions …»

    Point n°6 ; « je sais que vous pouvez compresser les nombres aussi ».

    Point n°7 : « Si on pense à 2014 … OK, vous faites tomber le zéro … 14, 2 fois 7, c’est juste un exemple ».

    donc visioconférence lundi 16/03/2020
    1+6+0+3+2+0+2+0 = 14 = 2*7

    Ah, au fait, le top du SP 500 et du CAC
    19/02/2020
    1+9+0+2+2+0+2+0 = 16 = 1+6 = 7
    avec un sommet maxi de 3393.52 pts
    3+3+9+3+5+2 = 25 = 2+5 = 7

    Le top du DJ = 7 jours avant

    et la bougie 2828 = 25/03/2020 = ... vous connaissez la logique ...

    Que se passe-t-il lundi ?

     

  • Lien vers le commentaire david jeudi, 12 mars 2020 20:40 Posté par backlash

    Petite rectification sur 2826. Je surveille en fait 2828 (25 mars 2020) et pas 2826.

    Je ne vous affirme surtout pas que ce sera un point bas, mais ....

    Cette bougie a de grandes chances de gagner le lauréat. En tout cas, si on entend parler (dans la presse grand public) de krach, de capitulation des marchés, de fin du monde, et si on voit des bas encore plus bas qu'aujourd'hui, alors je pense que le timing serait idéal.

    Bien sûr, on pourrait voir à la place un sommet provisoire (rebond technique) ou encore un gap comme ceux qui ont précédés ou suivis 2806 ou 2818 ... ou bien rien du tout (mais là, j'en doute) mais franchement, ce n'est pas mon scénario de base.

    Entres autres, des équations ultra simples de niveau CE1 :
    2803+25=2828 = 25 mars
    2016 + (1082-270) = 2828 = 25 mars

    Question : qu'est ce qui pourrait (information) - et dans ce cas de figure - faire remonter les marchés de de 15-25% ?

    Si j'ai raison, je vous explique les équations, et je vous en donnerai d'autres.
    Si j'ai tort, je continuerai mes recherches comme je le fais depuis des années.
    En tout, prenez soin de vous, et protégez vous.
    D'ici là, et quoi qu'il arrive, le principal système de santé en qui nous risquerons de pouvoir avoir confiance ne sera pas malheureusement celui du gouvernement, mais celui de notre propre système immunitaire.



  • Lien vers le commentaire david lundi, 09 mars 2020 20:45 Posté par backlash

    Pulvérisé ! Gap de 254 points ! 

    Je vous présente mon scénario de base; c'est un scénario, pas une prévision car je ne connais pas l'avenir.


    269 373

    Comme indiqué précémment, il repose sur l'option 3176 = point bas. Comment j'ai construit ce scénario ?

    1- A partir d'un cycle 302/485 (787) présenté le 24/08/19. Ceci donne 3444TD qui est à 268 TD de 3176, la cible.

    2- Mais surtout, comme pour les deux autres bulles (3è graphique du 02/08/18), à partir d'un cycle (de sommet ?) de 269TD qui m'avait à l'époque interpellé. Je n'ai pas tracé le cycle de 422 TD partant de 2803 donnant 3225.

    3- 2803 est bizarrement à 373 TD de 3176, or nous savons que le krach de 2000 est bâti sur 269/373 (graphique du  01/09/19), et la 3ème bulle prend beaucoup les airs de la 1ère bulle (cycle de 655 en début de bulle, bougie 1372 ou 1642 et même 2016 (= nbre de jours total de la bulle 1) donnant des départs intéressants comme un cycle de 787 (485 + 302) non tracé sur le graphique du 24/08/19 (2016 +787 = 2803 !)

    4-des cycles en formation de type parapluie de 161 et 108 TD partant des deux tops potentiels donnent des points bas dans les tous les cas. Pour les cycles de 108TD, voir les 5è et 6è graphique du commentaire du 16/12/18.

    5-on retrouve les cycle 161/162 TD des deux autres bulles (commentaire 01/09/18) qui donnent le cycle 211/212 dans le cycle 373.

    5-A partir de ce squelette, et au vu de ce que je connais (notamment les points bas en terme de pourcentage de baisse sur le time-line = bougies 2964, 3015, 3142 ...), et de mon intuition, j'ai construit des cycles internes qui ont quelques correspondances certaines/surprenantes (comme le cycle 485 partant du top 2803 et donnant avec -161/162TD = 3126 / 2964 / et 2803 le top actuel.

    6-J'évoquais 2818 mais il me semble que 2826 pourrait très bien être la fin de la 1ère jambe de baisse car dans les deux premières bulles, elle avait duré 6 semaines (voir commentaire du 28/12/18). On aurait en outre 11 semaines entre 2826 et 2884 (voir graphique du 26/12/18).

    Hypothèses ... hypothèses ...

    Je reviendrai quand j'aurai plus d'éléments à partager.

    Ciao

  • Lien vers le commentaire david dimanche, 08 mars 2020 15:16 Posté par backlash

    lire "après un contact sur 4943 Pts" et non 2943

  • Lien vers le commentaire david dimanche, 08 mars 2020 14:40 Posté par backlash

    Depuis quelques temps, je ne sais pas trop dans quelles directions chercher. En gros, il y avait l'option du graphique de 2016 que vous pouvez retrouver sur le commentaire du 29 mars 2018 (haut sur 3142), ou l'option des graphiques des 18 décembre et 11 décembre par exemple (point bas sur 3176).
    Evidemment, je n'avais pas vu l'iruption de ce virus; je ne sais pas si cet le catalyseur de la baisse, mais je vais retenir cette option même si à terme elle s'avère fausse.
    Très prochainement, je mettrai à jour le graphique.

    La bougie 2806 a donc finalement bien joué son rôle, et c'est presque "normal" ( on a eu un gap équivalent à celui de l'élection de Macron : 2082TD).

    En attendant, à très court terme, on peut assister peut être à un rebond. En tout cas, je surveillerai attentivement un bas qui pourrait potentiellement être fait mercredi (2818)(?) après un contact sur 2943 Pts (canal rouge du commentaire du 5 sept 2018) ...

  • Lien vers le commentaire david samedi, 22 février 2020 11:49 Posté par backlash

    La bougie 2806 n'est pas encore arrivée, puisque c'est lundi prochain, mais soyons clair : il y a peu de chance que ce soit un plus haut; si elle joue un rôle de marqueur dans la séquence actuelle, elle pourrait  être au mieux un gap à la baisse ...

    Encore une fois, il m'est difficile de me repérer en ce moment, en fait depuis la bougie 1967 si je devais prendre un grand repère même si des bougies postérieures étaient facilement prévisibles et d'ailleurs prévues comme la 1985. Mais il s'agissait de résurgence de cycles antérieurs.

    Je pense qu'il est possible qu'on soit rentré dans une nouvelle "ère" (le cycle de 17 ans); qu'il est possible qu'on ne fasse pas de plus bas dans le nouveau cycle que la bougie 1967, que de nouveaux repères sont à trouver (par exemple, les plus hauts étaient auparavant des nombres paires le plus souvent : 215-282-500-680-406-1082-1138-1346-1408-1570-1642, et les bas des nombres impaires : 309-655-831-951-1101-1389-1775-1870 ...). Depuis nous avons des hauts comme suit : 2091-2355-2803 et des bas : 2172-2511 2962 ?). Il faudrait affiner, et surtout avoir beaucoup plus de recul ... c'est ici beaucoup d'intuition (bcp trop ...).

    En tous cas, je vous avais parlé depuis longtemps de la bougie 3142. Et ce qui est certain, c'est 2511 (27/12/18), 2172 (29/08/17), 2803 (19/02/20). Quels liens fais-je entre ces quatre valeurs ? un cycle potentiel de 339 TD.

  • Lien vers le commentaire david mercredi, 12 février 2020 17:34 Posté par backlash

    Nous sommes revenu à un plus haut (2498 - 12/02/20). Dans mon dernier commentaire, je disais que cette bougie pouvait être particulière. Je ne veux pas m'auto-congratuler, mais je pense avoir bien suivi la pertinence du cycle 831 (orgine = bougie 309 du 25/05/2010). Sa position actuelle ne m'étonne donc pas, et laisse la possibilité de 2 options :

    Soit on latéralise ou on part à la baisse sans faire un plus haut que 2780 et laissant penser que le cycle 269/270 TD partant de 2511 est plus que pertinent sur la méga-séquence actuelle, soit on continue de monter avec peut être en plus un gap enregistré demain à l'ouverture. C'est a priori une palissade mais l'important en ce moment est de détecter le super cycle en vigueur parmi tous les cycles en cours (je veux dire par là que 2780 peut marquer le cycle dominant et concomitament 2498 marquerait un autre cycle indépendant mais secondaire)...

    Bref, ce dernier scénario aurait peut-être ma préférence avec pour cible (dans un premier temps) la bougie 2806 (24/02).

    Après, je ne veux pas prendre en considération les problèmes sanitaires (mondiaux ?), car les marchés financiers manipulés peuvent au gré des informations partir dans n'importe quel sens, mais sur ces mêmes marchés, le 24/02, c'est loin et long ! , mais pour un virus, c'est proche et court.
    Si la situation se dégrade, on pourrait avoir - pourquoi pas - un cycle de 156 TD de baisse
    2962 - 2806 = 156 (voir commentaire précédent pour 2962)
    comme on l'a eu d'ailleurs entre 2355 (21/05/18) et 2511 (27/12/18). Et chose surprenante, ce cycle de 156 TD est le premier grand cycle de baisse depuis le rebond de 2009 (bougie 500 - bougie 656, soit 16/02/2011 (il y a 9 ans) et 23/09/2011). Autre chose surprenante dans ce cas de figure : 
    2355 - 2806 = 451 (voir commentaire précédent pour le cycle 451).


    ...

  • Lien vers le commentaire david lundi, 27 janvier 2020 22:34 Posté par backlash

    Beaucoup de mal à comprendre le cac depuis plusieurs mois ! Vraiment ! Je trouve sur la phase actuelle des correspondances avec le début du rebond de 2009 mais sans y trouver de sens, de logiques.  

    Une chose que je remarque : du 27/12/2018 (2511) au 17/01/2020 (2780), on a un cycle de 269 TD.
    C'est un des tous premiers cycles que j'ai mis en évidence et que l'on retrouve depuis 2009 à plusieurs reprises (et même avant). Ce cycle a souvent comme point de départ des cycles inférieurs (251 : mais ici rien de particulier, sauf valorisation peut-être ?), ou 309 et 345 ... mais là rien n'est sûr ...
    En revanche, je serai attentif à la bougie 2798 (!)(12/02/2020) (ou 2799(?)).
    D'abord parce qu'on sera à 831 TD de la grande bougie verte de l'élection de Trump (1967), et à 287 TD de la bougie du 27/12/2018 (pour les cycles 269 et 287 : voir commentaire du 01/09/2018). Fin de panique ?

    Par extension, j'aimerai bien déjà connaitre la bougie 2962 (cycle 470 partant de 2492 (831*3), cycle 163/164 partant de 2798/9, cycle 182/183 partant de 2780, ou bien encore cycle 451 (voir commentaire du 16/12/2018) partant de 2511 par exemple  ... fin septembre/début octobre ... c'est souvent une période ... à risques et/ou charnière ! 

  • Lien vers le commentaire david lundi, 16 décembre 2019 21:02 Posté par backlash

    J'attends en ce moment le 19 décembre (2762) comme un + haut, date qui pourrait marquer un tournant (provisoire).

  • Lien vers le commentaire david samedi, 24 août 2019 16:23 Posté par backlash

    Petit rappel :

    Sur le graphique du 5 septembre 2016, 3142 est situé :
    - à 1796 TD de 1346 (haut de 2014), lui-même à 1798 TD du top absolu de la bulle 2;
    - à 1572 TD de 1570 (haut de 2015), lui-même à 1570 TD du bas de la bulle 2;
    (Vous remarquerez la variable 2TD)
    - à 644 TD de 2498 qui correspond au "déroulement" de la bulle 1 depuis la fin de celle-ci (voir aissi graphique du 28 décembre dernier), et 644 TD correspond à la baisse du krach de la bulle 1;
    - correspond au "codes" de Christine Lagarde
    - le haut potentiel de 3142 par rapport au canal noir (toujours valide) correspondrait à un retour sur les plus hauts de 2000.

    Oui, c'est fou ! je ne sais pas si c'est possible (*), même si nous voyons de + en + de "choses" impossibles arriver ...

    Or, il se trouve que j'ai perdu les repères depuis quelques mois sur le CAC; d'où mon absence ! c'est normal, toutes les 1 000 bougies environ, on touve de nouveaux grands cycles. Les anciens subsistent mais sont moins "forts".

    J'ai peut être mis en évidence l'un de ceux-ci sans chercher d'ailleurs de liens avec 3142. Mais il se trouve que ce nouveau grand cycle en a un.

    Sur le graphique suivant, vous constatez un cycle de 485 TD :
    3806

    485/486 n'est pas en fait un cycle nouveau puisque nous l'avons sur les bulles 1 et 2 (voir graphique du 28/12/18). Mais retenez surtout à mon avis que c'est une décomposition d'un cycle plus grand : 787 = 485 + 302

    En observant le graphique et ce cycle, on s'apperçoit que :

    1) 485 = 61.8% de 787 (comme 515 l'était pour le cycle 831 pour ceux qui ont suivis);
    2) le plus bas de 2016 (1870) donne trois bougies importantes (2172 et 2355 et 2657) avec la décomposition 485/302 et 302/485
    3) on a vu plus haut que 1570 + 1572 = 3142; et que 1572 = 786 *2. Donc logiquement, et en partant de 1570, et en appliquant la décomposition du grand cycle, on aboutit à 3142 (avec variable de 2 TD) ... ce que je ne pouvais anticiper en 2016 car - par définition - les bougies 1870, 2172, 2355 et 2657 n'existaient pas. Alors coincidences ?
    4) une distribution de sommet est caractéristique (voir graphique du 2 septembre). Or si 3142 - 485 = 2657 (le dernier sommet), 3142 + 485 = 3627. Et 3627 = 3176 + 451 (voir graphique du 16 décembre 2018).
    5) dans ce scénario, je garde la bougie 3176, si bien que le double top serait distant de 34 TD. Considérant que le double top de la bulle 1 est de 64 TD, et que celui de la bulle 2 est de 30 TD (voir graphique du 28 décembre), ne voyez-vous pas une simple équation surprenante ?
    (64 = 34 + 30).
    6) si l'indice suit la distribution des bulles précédentes, on pourrait avoir un cycle de 422 partant de l'un des tops et un cycle de 268/270 partant de l'autre top. L'hypothèse présentée ici fait partir du top 3176 un cycle de 268 TD donnant 3444. Or 3444 est à 787 TD du dernier top ! Si ce scénario est valide, on aura confirmation dans quelques temps (bougie 2720). A moins que ce soit la solution inverse ...

    Quelque soit le scénario, je pense que l'été 2021 est une période pivot, une étape charnière comme je le pensais à propos de 1968 depuis 2014 (1968 n'est pas un point bas significatif, mais la fin d'une période de +ou-17 ans qui rythme le DJ depuis au moins juillet 1932 (1932 + 17 = 1949 + 17 = 1966 = 17 =1982 + 17 = 2000 + 17 = oct/nov 2016 ou l'impulsion décrite dans le graphique du 4 septembre dernier). A l'intérieur de ces méga cycles de 17 ans il y a des distributions surprenantes de cycles. Par exemple, sur le cycle de 17 ans sur le DJ (janv 2000 - nov 2016) le top 2007 est à 93 mois du début du cycle, et le bottom de 2009 à 92 mois de la fin du même cycle. Voir également le cycle de 90/91 mois sur le SP (graphique du 27 décembre). Sur la période de 17 ans de ce même indice (août 82 et mars 2000), on a ainsi 62 mois partant du début et donnant le krach de 87; et 63 mois partant de la fin et donnant le krach à la hausse de 1995.
    Ce scénario repose sur une hausse propulsée par les BC pouvant faire remonter le cac sur les 6900 pts (?) au cours de l'été 2021(*), période au cours de laquelle on assisterait à une crise monétaire arrivée à son paroxysme. Suivrait alors une baisse de 634/664 TD, soit peu ou prou la baisse du krach de 2000 ou le krach de 1929 (oct 29 - juillet 32). A partir de là, une "ré-initialisation" monétaire (crypto monnaie banque centrale prête ) et les secteurs des nouvelles technologies pourraient porter le DJ à 100 000 points vers 2029 (commentaire du 11 décembre 2018).
    (*) soit 30 % en 22 mois; le "marché" et la BCE ont bien fait monter le CAC de 40% en 7 mois : oct 2014 - avril 2015. Voir : chapitre 3) sur
     https://blocnotesdeleco.banque-france.fr/billet-de-blog/la-politique-de-la-bce-depuis-2014-et-son-effet-positif-sur-linflation

    Pure hypothèse mais possible


    m



  • Lien vers le commentaire david vendredi, 23 août 2019 21:08 Posté par backlash

    Petit retour après une grosse coupure.

    Jusque là, n'ayons pas peur des mots, je me suis trompé. Vraiment ! Beaucoup ! Découragé ? non !

    Car les choses s'accélèrent ... pas sur le CAC, mais sur les "marchés financiers" : nous voyons par exemple une "généralisation" des taux négatifs dans de nombreuses parties du monde, une guerre commerciale entre les deux plus grosses économies du monde, des banques centrales prêtent à la fuite en avant ... On parle de plus en plus de théorie moderne monétaire; et même d'hélicoptère money ...
    Bref ! on se demande comment sera le monde financier dans 10 ans ... Non reconnaissable à mon avis ...

    On pourrait d'abord se demander pourquoi les taux sont bas, si bas ... à mon avis, on vit une révolution dont on peine à voir la véritable ampleur ... les progrès technologiques, les nano-technologies, les neuro-sciences, la robotisation et  j'en passe, vont bouleverser le mondes bien plus que les précédentes révolutions industrielles. Mais pour développer ces secteurs, il faut développer le crédit, beaucoup de crédits et noyer les nouveaux secteurs d'argent gratuit. Ensuite, on change les règles du jeu et les meilleurs restent. Les petits sont au tapis. C'est le propre du capitalisme.

    L'argent gratuit ou quasi permet également au système de redistribuer des "subventions" pour stabiliser et maintenir le système en place en l'absence de croissance interne. Je ne pense pas seulement aux "amortisseurs sociaux" mais aussi aux aides par exemple aux agriculteurs (panem et circences).

    Les taux bas déformant ainsi les structures "normales" des marchés permettent à mon avis d'expliquer en général les bulles successives depuis deux décénnies  et l'extraction d'un pétrole de schiste américain non rentable aux prix actuels, mais assurant une croissance de la production mondiale sinon en délin (ou plateau) en particulier.

    Bref, l'époque est à mon sens historique.

    Sur le graphique du 28 décembre dernier, je parlais d'un nouveau système monétaire en 2021. Je crois que c'est vraiment la clé de compréhension de la période actuelle. je vous renvoie vers le blog de stevenguinness2.wordpress.com ou une actualité de plus en plus marquée sur ce thème
     https://in.reuters.com/article/usa-fed-jacksonhole-carney/world-needs-to-end-risky-reliance-on-u-s-dollar-bank-of-englands-carney-idINKCN1VD295?il=0

    Une guerre des monnaies qui se traduirait par les crypto-monnaies de banques centrales ? 

    Alors, pour revenir sur le CAC, franchement je ne sais pas. Je travaille encore sur une hypothèse très contrarian. Voir le graphique du 29 mars 2018. Car on parle beaucoup (trop) de récession, mais que se passe-t-il si on làche encore des dizaines de milliards dans le système ?  Pour info, le canal noir sur le graphique de 2016 est toujours valide malgré la baisse de décembre 2018 et janvier 2019 ! pil poil sur le support !

    Alors qu'est ce que 3142 ? A part une explication donnée sur le graphique même ?

    J"en vois une autre qui surgit à partir des derniers signaux du CAC que je vous donnerai dans le prochain commentaire. Mais ce n'est qu'une hypothèse et je peux me tromper.


    g


  • Lien vers le commentaire david jeudi, 07 février 2019 19:13 Posté par backlash

    Les marchés m'ont donné tort. Mais ...
    Mais :

    27/09/2018 = bougie 2448
    27/12/2018 = bougie 2511
    05/02/2019 = bougie 2538

    Cette bougie 2538, j'en ai parlé il y a longtemps (par ex commentaire du 12 décembre ou du 19 novembre !)

    Mais réfléchissons un instant :

    2538-2448=90
    et
    2511-2448=63
    63*100/90=70

    En gros, les points hauts 2448 et 2538 ont un point bas significatif à 70/30% de l'intervalle (2511) selon la règle annoncée (d'ailleurs) dans mes commentaires des 19 novembre et 12 décembre.

    Surprenant ? non !

  • Lien vers le commentaire david lundi, 07 janvier 2019 22:12 Posté par backlash

    Les marchés vont me donner tort

    2517

  • Lien vers le commentaire david dimanche, 30 décembre 2018 13:06 Posté par backlash

    Je sais que je vous donne beaucoup d'informations; et moi-même par moment je m'y perds (je ne suis pas doté d'une AI, alors je fais ce que je peux, croyez-moi).

    Mais laissez-moi rajouter un élément déjà communiqué le 26 novembre 2014 en complément du dernier graphique de décembre 2017 (*) et publié le 16 décembre, expliquant peut être pourquoi je n'envisage pas la "fermeture du système"(**) :

    "1- le PLUS HAUT de la "bulle internet", le 4 septembre 2000, était à 6944.77 points; le premier PLUS BAS suite à ce Top, soit le 18 octobre 2000, était à 5833.63 points, soit une amplitude maximale de 1111.14 points. Multiplions cette perte par 3 (soit 3333.42 points) et appliquons la à partir de CE point bas du 18 octobre, soit 5833.63 - 3333.42 = 2500.21 points, soit peu ou prou le niveau d'OUVERTURE du PLUS BAS de cette première bulle, soit le 12 mars 2003 (2507.34).


    2- le PLUS BAS (cette fois-ci) de la "bulle des subprime", le 1er juin 2007, était à 6105.61 points; le premier PLUS BAS suite à ce Top, soit le 17 août 2007, était à 5217.7 points, soit une amplitude de 887.91 points. Multiplions cette perte par 3 (soit 2663.73 points) et appliquons la à partir de CE point bas du 17 août, soit 5217.70 - 2663.73 = 2553.97, soit peu ou prou le niveau d'OUVERTURE du PLUS BAS de cette deuxième bulle, soit le 9 mars 2009 (2552.99)."

    Alors essayons cet exercice de style :

    le PLUS HAUT (***) de la bulle actuelle, le 21 mai 2018, était à 5657.44 points; le premier PLUS BAS (****) suite à ce Top, soit le 26 octobre 2018, était à 4896.80 points, soit une amplitude maximale de 760.64 points. Multiplions cette perte par 3 (soit 2281.92 points) et appliquons la à partir de CE point bas du 26 octobre, soit 4896.80 - 2281.92 = 2614.88 points, soit peu ou prou le bas indiqué sur le graphique ci-après et indiquant (à mes yeux) d'autres correspondances ... troublantes :

    avalo krachbulle3

    (*) graphique de 2017 envisageant le sommet sur 2272, soit en fait à 2 jours du top secondaire 
    (**) Je me souviens d'un commentaire d'un banquier - lors du krach de 2000 - qui disait qu'en dessous des 2000 points sur le CAC, on "fermait le système" et que cette solution lui semblait inenvisageable.
    (***) je prends comme correspondance la bulle 1 car j'y vois des similitudes plus nombreuses, même si il y a des rapports étroits avec la "logique" de la bulle 2
    (****) première jambe de baisse sous support du range à plat du double sommet.










  • Lien vers le commentaire david samedi, 29 décembre 2018 13:52 Posté par backlash

    Sur le dernier graphique, j'ai tracé la "zone de valorisation normale" sur 1.1941. On devrait la situer peut être sur :

    1.6039 (07/08) + 0.8228 (10/2000) / 2 =  1.2133=

    (En janver 1999, le plus haut était : 1.1909).

    Et entre les pastilles violettes n°1 et n°2, on a (outre 24 mois *2) :

    1.3712 (02/13) + 1.0342 (01/17) / 2 = 1.2027

    (.. soit peu ou prou 1.2133 + 1.1909 / 2)

    Verra-t-on ces seuils atteints dans huit mois ?

  • Lien vers le commentaire david vendredi, 28 décembre 2018 23:57 Posté par backlash

    La 2680ème bougie depuis le rebond de mars 2009 est le 28 août 2019. Contrairement aux analyses qui annoncent prématurément la mort de l'euro, on peut très bien avoir un "sursaut" (*) de la devise européenne par rapport au dollar sur ce mois-ci.

    Rappel :
    paireeurusd


    Ah ! je ne sais pas si ça a un sens, mais 2680 = 1308 + 1372.

    1372, c'est le point de départ des cycles actuels que j'analyse (entre autres). Voir graphique du commentaire du 16 décembre.

    Mais 1372, c'est aussi (pour rappel) le top absolu de la bulle 1.

    Et 1308, c'est (pour rappel) le top secondaire de la bulle 1.

    dossier 4

    Marrant, non ? Je trouve décidément qu'il y a plus de ressemblances avec celle-ci que la deuxième. Quoique ;-)

    Vous pouvez bien sûr penser que je délire et que je cherche des cycles là où il n'y en a pas. N'empèche, j'ai commencé à préparer la suite du programme (post graph du 20 décembre), et je trouve des correspondances ... qui correspondent bien ...

    J'arrête avec cette bougie; j'y reviendrai quand j'aurai confirmation sur janvier (et février) d'un certain nombre de choses ...

    (*) j'ai quand même mis le terme entre "_"

  • Lien vers le commentaire david vendredi, 28 décembre 2018 18:28 Posté par backlash

    Outre le fractionnement en 70/30, nous constatons un découpage spécifique sur les bears markets depuis 2000. Celui-ci est spécifique sur un point particulier qui  marque un bas de capitulation. Mais alors qu'il concerne dans mes vagues au point 2 vert sur la bulle 1, il concerne le point 5 bleu sur la bulle 2.

    vagues ktach 2000

    vagues krach 2007

    La différence entre les points des deux bulles s'explique peut être par lalongueur des bears markets, ou bien plus simplement par une interprétation fantaisistes des vagues que je vous propose.

    Explications :

    Sur la bulle 1, le point 2 vert est à 42% du top le plus près (top absolu) jusqu'au bottom.
    Sur la bulle 2, le point 5 bleu est à 41% du top le plus près (top secondaire) jusqu'au bottom.

    Sur le graphique de travail ci-après, la bougie 2680 représente le point 2 vert (comme sur la bulle 1) et est à :

    (2680-2355)*100/(3176-2355) = 39.6%, soit près de 40% entre le top le plus près (top absolu = 2355) et le bottom (=3176).

    Un indice supplémentaire à ceux que je vous ai déjà présentés; pour rappel :

    "En ce qui concerne 2680 (graphique 16 décembre), elle est située sur la semaine 67 à partir du top le plus haut; en 2000 on avait eu le premier sommet post krach (semaine 66 à partir du même top); et en 2007 on avait eu le dernier sommet avant le second krach (semaine 67 à partir du top); ici, on se situe sur la fin de cycle des points verts du graphique du 8 juillet 2017.

    A surveiller aussi un cycle de 18 semaines qui aboutirait sur 2680 - 1 semaine, et dont la première manifestation pourrait être la bougie 19, première bougie du second cycle de 18 semaines ..." commentaire du 20/12

    ... ou les graphiques du 16/12 ...

    Bon ! enfin, je vous rappelle que je ne suis pas un professionnel des marchés, juste un décrypteur de hiéroglyphes que nous délivrent les algos écrits en hauts lieux.



  • Lien vers le commentaire david jeudi, 27 décembre 2018 12:55 Posté par backlash

    Oserais-je ajouter que août 2021 + 150 mois = février 2034 ?

  • Lien vers le commentaire david jeudi, 27 décembre 2018 12:50 Posté par backlash

    Sur ce graphique du SP, déjà publié, on est en mensuel, unité obligée pour envisager le long terme

    sp500cycleslongs

    J'aime bien le krach de 1987 comme référence (voir les autres graphiques). 

    Mais la physiologie depuis trois mois fait penser à un autre krach, celui de 1929 (par sa brutalité).

    Sur le graphique ci-dessus, vous voyez l'échéance d'août 2021; je ne reviens pas sur cette date, mais elle me paraît fondamentale (voir les autres graphiques : CAC, DJ et Eur/Us).

    Maintenant, on peut croire aux coïncidences ou non, mais du krach de 1929 (le plus haut étant en fait en septembre 1929, le "krach" étant lui identifié sur le mois octobre) au plus bas de 1932 (juillet), le bear market a duré 2 ans et 11 mois.

    Et si on prend le plus haut actuel du Dow Jones (octobre 2018) et la date que je retiens (août 2021), on a également 2 ans et 11 mois.

    ... et je vous assure que je n'ai pas déterminé l'échéance d'août 21 par rapport à cette coïncidence. D'autant que je ne crois pas aux coïncidences sur les marchés !


  • Lien vers le commentaire david mercredi, 26 décembre 2018 13:56 Posté par backlash

    Petit complément sur les trois premiers graphiques précédents; je ne vous mets pas un graphique supplémentaire, mais sachez qu'entre la bougie 1570 (27/04/15) (que je croyais à ce moment là être le top de la bulle 3 et la bougie 'Trump" (1967), on a exactement 67 semaines ... à méditer

    Alors, je vous avoue être surpris par la violence de la baisse. Je ne connais pas l'avenir, mais j'essaie encore une fois de déterminer des bougies susceptibles de confirmer des changements de tendance sur la base des bulles précédentes; continuons l'exercice de style, et vous constaterez que je ne trouve pas la solution ...

    Voici un graphique en mensuel (avec une observation en hebdo)

    bulle 3 mensuel


    Que peut-on dire ?
    1/  on a peut être une longue bougie de la mort (la huitième en partant du top)  dont le plus haut correspond à l'ouverture de la huitième bougie avant le top.

    en 2007, c'est la même huitième bougie que j'utilise pour déterminer la bougie de la mort ( = celle qui fait dire au "grand public" qu'on est en bear larket). Ici, on a sur la huitième bougie avant le top une cloture qui est à 23.6/76.4 des extrémités de la bougie de la mort.

    DT cac boite valo2 2007 2009

    en 2000, c'est 50/50 :

    DT cac boite valo 2 2000 2003

    Et donc en 2018 : 0-100

    2/ Ceci ne nous donne pas des éléments sur la suite des futurs évènements. Regardons alors ceci

    DT bougie de la mort 2000 2007

    Si de la bougie actuelle, on retire 1160 points, on arrive sur la valorisation de la bougie 1870. Est-ce que cela sera le cas ?

    3/ Je précise que je ne suis pas sur que 2562 soit un point bas même si c'est ma préférence; en tout cas, en 2000 et 2007, un point bas a été marqué 24 semaines après un autre point significatif (haut et bas) :

    DT hebdo 24semaines 2000
    DT hebdo 24semaines 2007




  • Lien vers le commentaire david jeudi, 20 décembre 2018 19:48 Posté par backlash

    ... donc rien de nouveau ! juste ma feuille de route pour 2019 ...

    hebdo bulle3 inversé

    Ce graphique date du 17 décembre mais situe très opportunemment la bougie 2517 sous le support actif depuis plusieurs mois. Ne vous fiez pas toutefois à sa valorisation qui est purement aléatoire ...

    Le graphique est en hebdo. J'ai tracé les points 1/2/3/4/5 en bleu et 1/2 en vert comme sur les graphiques du 8 juillet 2017 pour avoir des repères. Drole de similitudes. Surtout sur la bougie 19 en hebdo ! Vous ne trouvez pas ?

    On a des cycles de 15 semaines qui peuvent être actifs comme les cycles 7/8 W des bulles précédentes (à cause de la longueur du bear market ?).

    Certains points ne sont pas marqués mais me semblent importants, notamment 2538.

    Plus troublant, la fameuse bougie 2562 est semaine 43 à partir du top le plus haut, et le plus près; en 2000, la bougie de la semaine 43 était celle-ci :


    DT cac hebdo coeur 2000

    Le cycle 43 part du premier top et le plus bas ...

    et en 20017 :

    DT cac hebdo coeur 2007

    Le cycle 43 part également du premier top mais pas le plus haut !

    Aurait-on un mixte des deux cas (2000 et 2007) ?

    Qui plus est, sur les deux premières bulles, du premier top, on a un super point bas 203/204 jours après le top le plus lointain (graphiques du 12 décembre); ici, on l'aurait 207 TD après le top le plus haut. Méfiance ... Vous avez en outre d'autres commentaires sur cette bougie dans le commentaire du 12 décembre qui me font donc penser à un gros retournement des marchés.

    De même, la bougie 2517 est très importante a priori (voir infra); et entre 2517 et 2562, on a 9 semaines. Tiens, on retrouve ce cycle après le cycle 43 semaines dont je viens de parler plus haut. Mais sur les deux premières bulles, on aboutit à un point haut, alors que j'envisage ici un point bas (2562). 

    Sur la bougie 2605 (ou 2606), outre les commentaires du 18 décembre, j'ajouterai donc qu'elle est située sur la 52 ème semaine à partir du top 2 (top 1 pour les deux premières bulles : 43 + 9). Le rebond ne pourrait franchir toutefois la zone des 4950 points.

    En ce qui concerne 2680 (graphique 16 décembre), elle est située sur la semaine 67 à partir du top le plus haut; en 2000 on avait eu le premier sommet post krach (semaine 66 à partir du même top); et en 2007 on avait eu le dernier sommet avant le second krach (semaine 67 à partir du top); ici, on se situe sur la fin de cycle des points verts du graphique du 8 juillet 2017.

    Je pense - comme pour le cycle de 9 semaines entre 2517 et 2562 - à une inversion (haut VS bas).

    Sur le premier graphique ci-dessus), vous voyez un cycle de 24W qui aboutit sur 2798. cette bougie est la fin du cycle 830 partant de 309 (25/05/2010), 1140 (16/08/2013) et 1966 (09/11/2016) ... attention !!!

    A surveiller aussi un cycle de 18 semaines qui aboutirait sur 2680 - 1 semaine, et dont la première manifestation pourrait être la bougie 19, première bougie du second cycle de 18 semaines ... :

    DT cac hebdo cycle 19 2000

    Vous constaterez également que j'ai tracé des cycles de 11 semaines car je recherche une éventuelle correspondance avec :

    DT hebdo 2000 2003


    et

    DT hebdo 2007 2009

    Ce cycle (11W) donne pour le moment le point 2 et tombe bizarrement sur 2680 ... oui ... surement une coïncidence, mais quand même, sur une des trois bougies fondamentales pour 2019 (2517/2562 et 2680) ?
    Car si on regarde bien attentivement ce cycle de 11 semaines, en 2000, on a des points significatifs sur la base de la séquence suivante : 2-3-1-1-1-1-1-1-1
    en 2007 : 1-1-3-1-2
    et  en 2018, pour le moment : 1-2 (sur 2517 !)-3 (sur 2680 !) ...

    Je pense que rien n'est dû au hasard, et je ne comprends toujours pas pourquoi je ne trouve personne qui fait ce type d'analyse ! serais-je le seul ?

    Et vous ? que pensez vous de tout mon charabia ?

    Au stade actuel, je pense qu'il vaut mieux attendre le 7 janvier tranquillement au coin du feu ...


«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»