Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
William Finck

William Finck

Je m'intéresse à l'économie, la finance, la santé et... les impôts !

J'ai vécu 6 mois en Colombie, expérience que j'ai relaté sur un site : www.capcolombie.com

William-Finck

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
conquerirlabourse

99% des personnes l'ignorent... et pourtant... voici, 3 facteurs absolument indispensables, si on veut s'enrichir et écraser la concurrence !

Audience de l'article : 2066 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Avec la mondialisation des échanges, la compétition entre les acteurs économiques est de plus en plus féroce. Cela signifie que vous avez potentiellement 7 milliards de concurrents, que vous soyez salarié ou entrepreneur.  Réussir à percer reste un sacré challenge !

Par ailleurs, les crises cycliques font flotter un climat d’instabilité. Avec un tel contexte, il est souvent difficile d’élaborer des mécanismes d’enrichissement. Mais la première raison qui explique pourquoi tant de personnes échouent est différente. Généralement, celles-ci omettent d’actionner 3 leviers essentiels, qui leur permettraient de prospérer, et cela même en temps de crise.

Voici donc, 3 facteurs absolument indispensables, si on veut s'enrichir et écraser la concurrence !


1. Avoir plusieurs compétences


Il est impératif de posséder plus qu’une seule compétence, si vous voulez vous offrir la sécurité financière. Miser toute votre stratégie sur une unique source de revenu représente un gros risque. Imaginez-vous dans la peau d’une personne qui perd son emploi après 15 ans dans la même entreprise. Que feriez-vous ?

La clef consiste à s’armer pour son avenir, c'est-à-dire :

- Apprendre à vendre, avoir des prospects et des clients : c’est la base de l’enrichissement personnel, il faut être capable en permanence de générer de la valeur ajoutée.

- Trouver les bonnes personnes, bien s’entourer : nous sommes, en moyenne, un concentré des 5 personnes que nous côtoyons le plus. C’est un précepte qui est « vieux comme le monde » dans le domaine du développement personnel. Napoleon Hill, dans son livre, l’évoquait déjà en 1916. Il avait observé, que ceux qui avaient le plus réussi à son époque, se réunissaient régulièrement pour échanger leurs idées, s’améliorer.

- Manager du personnel, faire travailler des personnes ensemble : le succès ne vient jamais de manière isolée. Les individus qui se sont enrichis l’on fait avec le soutien d’un collectif rôdé. Ils ont su aussi récompenser les salariés pour leurs progrès.

- Apprendre à communiquer, passer maître dans l’art d’impacter les gens avec votre parole : il peut s’agir par exemple, de développer l’axe du coaching, en montrant comment fonctionne quelque chose. Conseiller indépendant dans certains domaines peut s’avérer très lucratif. Faîtes également en sorte à ce que les personnes obtiennent ce qu’elles veulent. Zig Ziglar, un célèbre conférencier américain et millionnaire, disait toujours lors de ses interventions, «Vous obtiendrez tout ce que vous voulez dans la vie, si vous aidez les autres à obtenir ce qu'ils veulent».


2. Connaître plusieurs langues


S’assurer d’une sécurité financière pour toute une vie implique une présence accrue sur le marché mondial. Parler au moins 2 langues étrangères est un véritable plus aujourd’hui. L’anglais est obligatoire car il drive tout l’esprit business et d’entreprise. Ensuite, l’espagnol est une option intéressante car il couvre un nombre pharaonique de locuteurs à travers la planète. Enfin, parfaire sa langue maternelle, ou en apprendre une autre, peut vous ouvrir des sérieuses portes à opportunités. Vous maximisez vos compétences, et votre champ d’action.

Si vous pensez que vous n’avez pas le temps et que vous êtes trop vieux, faites le pour vos enfants. Ils bénéficieront du retour sur investissement quelques années plus tard.


3. Connaître le secret de la rentabilité


Voici une liste de fondamentaux que l’on ne nous enseigne pas à l’école républicaine française. Pourtant, elle facilite l’accession à la richesse :

- Tout d’abord, vous êtes payés pour la valeur que vous apportez au monde, que ce soit par le biais d’un produit ou d’un service.

- Ensuite, ce que vous devenez, a plus de valeur dans le temps, par rapport à ce que vous apportez simplement à la société. Se former en tant que manageur, entrepreneur, leader d’opinion, vendeur, aura d’avantage de valeur dans un horizon futur.

- Ce qui amène au point suivant. Il est important de travailler plus dur sur soi-même, que dans son job actuel. En travaillant sur soi, on a de meilleures chances pour espérer devenir riche. Alors qu’en cravachant pour quelqu’un d’autre, on pourra juste prétendre dans les cas les plus positifs, à une meilleure paye à la fin de chaque mois.

Pour finir, n’oubliez pas que le succès financier est quelque chose que l’on attire ! En devenant notamment, une personne attractive sur le marché. Si vous suivez l’ensemble de ces principes, vous vous démarquerez du commun des mortels. Je vous donne encore une dernière astuce qui pourra être très utile. Faites une liste des métiers amenés à disparaître à moyen long terme. On sait aujourd’hui que des révolutions technologiques, comme la robotisation, l’impression 3D ou la blockchain, vont laisser plein de personnes sur le carreau. Prenez le soin de vérifier, si votre activité ne va pas souffrir, face à l’arrivée de ces mutations économiques.

William Finck
Poster un commentaire