Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Georges Kaplan

Georges Kaplan

Georges Kaplan ne s’appelle – de toute évidence – pas vraiment Georges Kaplan puisque Georges Kaplan est un leurre. Né en 1975 dans une grande ville du sud de la France qui fût autrefois prospère grâce à son port, Georges Kaplan a principalement quatre centres d’intérêts dans la vie : sa famille, la musique, les bateaux (à voile) et l’économie. Ceux qui le connaissent considèrent Georges Kaplan comme un « libéral chimiquement pur » qui pense pour l’essentiel s’inscrire dans la tradition de la pensée libérale classique française et celle de l’école autrichienne d’économie. Il gagne honnêtement sa vie sur les marchés financiers et passe le temps en publiant des articles sur son blog http://ordrespontane.blogspot.com/

promospeciale

L’effet Dunning-Kruger

Audience de l'article : 2350 lectures
Nombre de commentaires : 2 réactions
« Ignorance more frequently begets confidence than does knowledge. » 
-- Charles Darwin [1]

En 1999, Justin Kruger et David Dunning, deux chercheurs du département de psychologie de la Cornell University réalisèrent une drôle d’expérience. L’idée était la suivante : faire passer des tests – d’humour, de raisonnement logique et de grammaire – à des étudiants de l’université et comparer les résultats obtenus à l’idée que ce faisaient leurs cobayes de leur propre niveau de compétence.

Quatre études furent ainsi réalisées [2] et, dans les quatre cas, les deux chercheurs mirent en évidence un biais cognitif récurrent : si les sujets les plus compétents tendent à sous-estimer légèrement leurs capacités, les sujets les moins compétents, eux, tendent à surestimer grossièrement les leurs.

C’est l’effet Dunning-Kruger

Considérez Nicolas Dupont-Aignan, qui n’hésite pas à refondre l’ensemble du système monétaire et financier international ou Arnaud Montebourg, qui n’éprouve manifestement aucune gêne quand il donne des leçons de gestion et de stratégie industrielle à Philippe Varin : je crois que nous avons là une manifestation remarquable de l’effet Dunning-Kruger.

L’un comme l’autre sont évidemment incompétents mais, renforcé par l’égo surdimensionné de celles et ceux qui prétendent gouverner la vie des autres, ils ont non seulement tendance à surestimer leurs capacités mais sont aussi tout à fait incapables de reconnaitre la compétence quand ils la croisent.

--- 
[1] « L’ignorance engendre plus souvent la confiance que ne le fait la connaissance. » Charles Darwin, The Descent of Man (1871). 
[2] Justin Kruger et David Dunning, Unskilled and Unaware of It: How Difficulties in Recognizing One’s Own Incompetence Lead to Inflated Self-Assessments (1999).

Merci à Rubin Sfadj (@rubin) qui a attiré mon attention sur ce phénomène.
Poster un commentaire

2 commentaires

  • Lien vers le commentaire Helios mardi, 08 janvier 2013 08:02 Posté par helios

    En gros, pour résumer, ceux qui n'ont pas les mêmes opinions que vous sont des incompétents.


  • Lien vers le commentaire ursus35 vendredi, 04 janvier 2013 22:30 Posté par ursus35

    Bonjour, (et meilleurs voeux)

    J'espère que vous appartenez à la catégorie qui sous estime légèrement ses capacités (les compétents).

    Si c'est le cas, j'ai 3 questions SVP :

    1) La France doit elle sortir de l'Euro. Si oui, pourquoi, si non, pourquoi.

    2) Que se passe t il pour notre pays et ses habitants (économiquement et financièrement parlant) si nous sortons de l'Euro.

    3) Notre sortie de l'Euro (donc la fin de la monnaie unique en Europe) est elle intéressante ou néfaste (économiquement et financièrement) pour les pays en difficulté (Grèce, Espagne....)
    Même question pour les pays dits "forts" (Allemagne, Finlande, Pays bas).

    Merci