Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
promospeciale

Quel est le meilleur pays pour vivre heureux en 2016 ?

Audience de l'article : 35025 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Quelle est le meilleur pays pour vivre heureux en 2016 ? A cette question, pas facile d’avoir une réponse toute faite. Une étude récente publiée sur le site anglophone Lifestyle9 a répertorié une liste de 30 pays qui promettent une vie pleine de bonheur à leur citoyen.

Il n’y pas que la croissance économique à prendre en compte car d’autres facteurs vont impacter sur le résultat final.

Cette enquête s’est basée sur 10 éléments clefs pour l’évaluation de ce classement. Un score de 1 signifie une appréciation fortement négative, une note de 10 au contraire attribue la cote maximum possible.

1. Le niveau de bonheur

Il corrèle des indices, comme le PIB par habitant, l’espérance de vie, les programmes sociaux, la santé, la perception de la corruption, la confiance des individus… Cette liste n’est pas exhaustive, on peut rajouter d’autres facteurs. Le score du bonheur a été obtenu en s’appuyant sur les statistiques du Sustainable Development Solutions Network (SDSN), de 2015.

2. L'éducation

L'indice d'éducation a été mesuré à partir des «moyennes de périodes de scolarisation» et les «années consacrées aux études supérieures."

3. L'emploi

Avoir un emploi qui génère un revenu confortable aide les gens à s’intégrer socialement. La mesure a été obtenu en prenant en compte, le taux d’emploi disponible, les rémunérations, la sécurité de l’emploi et les perspectives d’emplois à long terme. La tranche de population prise en compte est âgée de 15 à 64 ans.

4. L'équilibre entre son travail et sa vie personnelle

C’est une notion essentielle au bonheur, l’équilibre entre les revenus et le temps dont nous disposons. Cet indicateur a été déterminé par les pays qui favorisent la santé, les loisirs, la vie familiale… Parfois, des réformes ont été lancées visant à favoriser cette équation. Même si cette idée fait l’objet de différentes interprétations comme nous le verrons plus tard.

5. La stabilité politique

Un gouvernement stable assure une certaine cohésion sociale. Il peut en outre rassurer et encourager l’afflux d’IDE, d’investissements directs issus de sources étrangères. Un plus, pour le développement économique d’un pays.

6. La sécurité et la paix sociale

Cet aspect concerne le taux de criminalité et le niveau de sécurité propre pour chacun des pays. Il regroupe les expériences des touristes, la sécurité civile, la paix interne, la paix extérieure, les relations diplomatiques avec d’autres pays. L’indice se base sur le rapport "Global Peace Index" qui sort chaque année.

7. Santé

Etape incontournable dans le fait d’être heureux et de se sentir bien, la santé est un facteur très important. Cet indice est calculé en tenant compte des éléments tels que l'espérance de vie, le bien-être, et l'accès du public aux soins, ainsi que les progrès réalisés par la médecine et la qualité des infrastructures de santé.

8. L’IDH

Une composante classique qui permet d’évaluer le niveau de vie pour chaque individu ou ménage au sein de différents pays.

9. La gestion des risques et des catastrophes naturelles

Crise humanitaire, catastrophes environnementales, tremblements de terre, séismes, éruptions volcaniques, ouragans, tsunamis… Cet indice mesure la capacité aux gouvernements de gérer les situations de crise qui pourraient émerger de ces phénomènes.

10. L’IPE (Indice de performance environnementale)

L’IPE se concentre sur les outils mis en place par un pays qui permettent de répondre à des problématiques environnementales. On a entre autre, la préservation des écosystèmes, et celles des citoyens et de l’environnement.


best-countries-to-live



Commentaire par rapport à ce palmarès

Les pays nordiques trustent les premières places du classement. Le Danemark, la Suède et la Norvège savent allier le développement économique, l’IDH, avec le respect de l’environnement.

Sans surprise, dans le top 10, on retrouve l’Australie, le Luxembourg, la Suisse et la Nouvelle Zélande. Le Qatar a également pris place de la 8e position, mais s’est fait voler la vedette par l’Islande en 5e position.

Fait marquant : La France est seulement 21e et les Etats-Unis 24e !

Je ne comprends pas la 12e place de l’Irlande dans la liste. A part le climat des affaires favorable, il y règne un temps de cochon, et le coût de la vie reste très élevé. Je parle en connaissance de cause, puisque je réside actuellement à Dublin. Ce classement ne tient en outre pas compte des problématiques fiscales. Car même si le bonheur n’est pas lié directement au taux d’imposition, une taxation trop lourde peut entraîner des déséquilibres dans sa vie pro, et au final impacter sa vie personnelle.

De plus chaque projet d’expatriation, est une question de sensibilité. Certaines personnes seront heureuses dans un pays développé, d’autres s’épanouiront plus dans des zones économiques où beaucoup de choses restent à construire. L’Europe occidentale propose un autre modèle que les États-Unis ou l’Asie. C’est en allant sur le terrain que l’on pourra déterminer ce qui nous convient le mieux. On en parle ici sur Objectif Eco...

William Finck

Poster un commentaire