Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
William Finck

William Finck

Je m'intéresse à l'économie, la finance, la santé et... les impôts !

J'ai vécu 6 mois en Colombie, expérience que j'ai relaté sur un site : www.capcolombie.com

William-Finck

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
DE GIRO 2

Pas besoin d'aller à l'autre bout du monde pour s'expatrier ! Cette destination au cœur de l'Europe saura sans doute vous séduire !

Audience de l'article : 2883 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Le Portugal séduit de plus en plus d’étrangers qui ont le souhait de s’expatrier. Il faut dire, que ce pays, dispose de nombreux atouts pour attirer les futurs candidats.

D’ailleurs, une étude toute récente réalisée par le site Internet Opinion Way place le Portugal comme le top des destinations chez les plus de 50 ans.

Portugal

Une fiscalité avantageuse


Le Portugal a instauré un système fiscal très souple, le pays veut redynamiser sa croissance économique.

Le statut de résident non habituel portugais donne la possibilité à ceux qui souhaitent devenir résidents au Portugal de bénéficier d’une taxation des revenus de source étrangère favorable, avec exonération de la taxation au Portugal et une double exonération possible, à la fois au Portugal et dans le pays où le revenu est payé, s’il y a une Convention de Double Taxation.

Ce régime représente une avancée majeure en rendant le Portugal une juridiction libre d’impôts pour les personnes ayant un revenu de retraite. Les personnes qui y déclarent leurs revenus étrangers peuvent également bénéficier de ce régime préférentiel.

Pour en bénéficier, il faut devenir résident fiscalement au Portugal et y passer 183 jours par an. Parmi ces avantages, les retraites du secteur privé perçues dans le pays d’origine bénéficient d’une exonération et les revenues issues d’une activité au Portugal dite « à valeur ajoutée », ont un taux d’imposition sur le revenu plafonné à 20%.

Autres avantages, et non les moindres de cette expatriation, il n’existe pas d’impôt sur la fortune au Portugal. Et côté français, vos placements financiers n’entreront plus dans l’assiette de l’ISF.

Mais le régime fiscal n’est pas l’unique cause de l’augmentation du nombre d’expatriés au Portugal, les français sont conquis par bien d’autres aspects. En voici, quelques uns :


Les prix de l’immobilier


Le coût de la vie à Lisbonne est sensiblement plus cher que dans le reste du pays, néanmoins il se rapproche de celui d’une ville provinciale française. Dans le reste du pays, on peut trouver des biens très bon marché.

Acheter sa résidence plutôt que de louer est souvent conseillé. Au Portugal, le cadastre est sûr et efficace, contrairement à d’autres pays. Si vous faites le choix d’investir dans l’immobilier, sachez que vous acquitterez un impôt municipal sur l’immobilier (IMI) – 0,3 à 0,8 % de la valeur du bien – et que la plus-value sera imposée localement à 25 %. Sans oublier les droits de mutation (IMT), qui sont à la charge de l’acquéreur comme en France (8 % maximum en zone urbaine). Si vous achetez un bien immobilier, ne réglez pas d’avance en liquide au vendeur, à l’agence ou au promoteur. Demandez toujours conseil à un avocat, juriste expert dans ce domaine.


Un climat agréable


C’est l’un des arguments phares ! Le Portugal jouit de températures douces, même en hiver, il y gèle que très rarement.  La plage n’est jamais loin, on peut profiter de l’océan atlantique, seul petit bémol, la température moyenne de l’eau s’établit autour des 22°C tout au long de l’année.

Le pays est axé sur les activités de plein air, les gens sont ouverts et avenants.


La santé


Le système de santé est performant toutefois il est conseillé de souscrire à une assurance privée. En effet, la sécurité sociale ne couvre que les dépenses effectuées dans le secteur public.


La proximité avec la France


Le Portugal n’est qu’à environ deux heures d’avion de la France ; De nombreuses villes françaises ont maintenant une liaison aérienne avec le Portugal. De Lisbonne on trouve des vols pour, Marseille, Lyon, Bordeaux, Nice, Saint-Etienne. Depuis quelques mois on peut également aller à Dole.

On peut rester en contact avec ses proches, rentrer souvent en France et inviter de la famille ou des amis fréquemment.

William Finck
william-15-indicateurs
Poster un commentaire