Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
William Finck

William Finck

Je m'intéresse à l'économie, la finance, la santé et... les impôts !

J'ai vécu 6 mois en Colombie, expérience que j'ai relaté sur un site : www.capcolombie.com

William-Finck

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
DE GIRO 2

Vivre un an à Dublin, mon nouveau projet

Audience de l'article : 1656 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Hello tout le monde, je viens de quitter la France pour aller vivre en Irlande, plus précisément à Dublin pendant un an. Pourquoi ce choix ? Quels sont les critères ?

Tout d’abord, c’est l’anglais que je désire perfectionner au plus haut point. Mon niveau est vraiment médiocre et je compte bien l’améliorer. Une expérience en immersion est donc un excellent tremplin d’apprentissage.

Ensuite, je souhaitai rester dans la zone euro afin de mieux gérer la partie finance. Partir en Angleterre n’aurait pas été un bon deal sur le plan comptable. La livre sterling est plus élevée que l’euro. De plus, le coût de la vie est légèrement plus abordable à Dublin qu’à Londres. Se loger revient à environ entre 1 000 et 1 200 euros pour un appartement seul, mais beaucoup moins si l’on vise de la collocation. Comptez entre 400 et 700 euros.

D’accord c’est assez lourd pour le porte monnaie, c’est néanmoins le prix à payer si l’on désire s’établir dans un pays anglo-saxon.

A côté de cela, il y a de nombreux avantages. La ville est très animée et cosmopolite. Grâce à la fiscalité avantageuse, la plupart des géants de l’informatique se sont implantés en Irlande… On peut citer Google, Facebook, Twitter ou encore Apple. La taxation sur les bénéfices est imposée à 12.5% contre plus de 33% en France.

Les démarches administratives sont beaucoup plus simples, l’Etat facilite l’environnement économique aux entrepreneurs. J’ai d’ailleurs aussi l’intention de rencontrer tous ces entrepreneurs à succès ou en devenir. Les âmes créatrices qui ont quitté notre Hexagone en quête de réussite, au profit d’une dynamique plus propice et évolutive que celle que l’on rencontre chez nous, méritent d’être connues.

Je veux prouver avec cette expérience qu’avec un minimum de moyen mais une volonté énorme, le commun des mortels est capable de faire des belles choses, et développer des business porteurs, rentables. Entreprendre n’est pas une notion morte partout en Europe. Sur Objectif Eco, on est sensible à ces entrepreneurs souvent injustement opprimés par l’Etat. Ce qu’il y a d’intéressant aussi à Dublin, ce sont les meetings et les évènements. Cette ville internationale de 1.7 millions d’habitants, à taille humaine respire le business. Ce n’est pas pour rien que beaucoup de spécialistes la considèrent comme la Silicon Valley européenne. Mais revenons à ces manifestations ! Vous connaissez certainement le TED américain avec les conférences de personnes de différents milieux professionnels, culturels, économiques ou politiques. Il y a l’équivalant à Dublin avec le TES. Plusieurs fois par semaine, on peut assister à des shows de personnalités inspirantes pour une somme dérisoire.

Cette ambiance d’entreprenariat et de non assistanat, j’aime la ressentir et la vivre. Une philosophie, un élan de liberté, que les acteurs d’Objectif Eco partagent également ! J’aimerai vous transmettre toute l’énergie positive qui émane de Dublin.

Je pense qu’on parle trop souvent de crise et de malheur sur cette planète mais pas assez de succès et de réalités concrètes qui prouvent que créer des business rémunérateurs est facile. Bien sûr, il est nécessaire de se positionner sur le bon secteur. En Irlande, il existe de nombreuses opportunités, en sus du cadre fiscal plus qu’avantageux. J’irai à la rencontre de ces gens qui innovent, créent. Plutôt que vous montrer les échecs et les désillusions, je vous ferai partager les aventures et les portraits de personnes comme vous et moi qui ont réussi ou se donne les moyens de le faire, avec passion et sans rechigner. Pour terminer, vous pouvez obtenir plus de détails, ici.

A bientôt !

William Finck
Poster un commentaire