Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
William Finck

William Finck

Je m'intéresse à l'économie, la finance, la santé et... les impôts !

J'ai vécu 6 mois en Colombie, expérience que j'ai relaté sur un site : www.capcolombie.com

William-Finck

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
david renan telechargement livre

Les transactions sur mobile prennent leur envol, et cela partout à travers le monde !

Audience de l'article : 1013 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances
La place du mobile devient prépondérante chez les français. Selon une étude récente, chaque citoyen de l'Hexagone consulterait en moyenne 26 fois son Smartphone par jour.

Comme le montre ce graphique, 92% de la publicité mobile passe par le search et les réseaux sociaux. Le search et les réseaux sociaux sont respectivement dominés par Google et Facebook, qui absorbent donc la quasi totalité des recettes publicitaires sur un support qui devait garantir l'avenir des médias.

réseaux sociaux

En 2016, le mobile a totalisé 41% des dépenses numériques, soit 1,264 milliard d'euros (+72%) sur un marché de la publicité numérique en France qui atteint 3,5 milliards d'euros, en hausse de 7% par rapport à 2015.


Le mobile alimente toute la croissance du e-commerce

Plus encore pour les retailers chez qui le commerce mobile rime avec une véritable expérience d’achat, puisque les transactions sur ces devices sont presque à parité avec celles depuis les ordinateurs. Les segments de marché sur lesquels les devices mobiles convertissent le mieux sont la mode & le luxe, et les biens d'équipements sportifs :

1m-commerce


Les applications diminuent les forces de frottement, et favorisent la dynamique d'achat

Sur un an glissant, l'ensemble des transactions mobiles, 54% sont réalisées à travers les applications mobiles contre 46% depuis le navigateur Web d'un Smartphone, autrement dit, un site mobile.

app

Le m-commerce n’a pas encore atteint sa maturité, avec seulement 58% de Français aujourd’hui équipés de smartphones, le taux d’équipement reste un des facteurs de la croissance du marché du commerce mobile. La France figure 4 points en dessous de la moyenne européenne du taux d’équipement, largement battu par le Royaume-Uni (77%) et les Pays-Bas (73%).

vente-annuelle-m-commerce

Dans les années à venir, ce secteur devrait se développer très rapidement. Notons également que dans les pays émergents, la plupart des habitants ne disposent pas d'un ordinateur. Par contre, ces personnes ont quasiment toutes un téléphone portable qui s'avère beaucoup moins onéreux !

Il faut donc bien prendre en compte encore les pays émergents dans l'équation finale !

William Finck
Poster un commentaire