Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Henri Dumas

Henri Dumas

Libéral convaincu,  je tire des expériences de ma vie une philosophie et des propositions.
Le tout sans prétention de vérité.
Mon blog : www.temoignagefiscal.com

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
DE GIRO 2

Visite chez les tueurs (vidéo)

Audience de l'article : 586 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Bonjour,



Bien cordialement,


Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire alex6 lundi, 08 mai 2017 03:23 Posté par alex6

    Henri,

    Je pense que votre colere est bien legitime mais est-ce que votre situation est reellement et objectivement comparable aux mises a mort dans les systemes Stalinien ou Hitlerien?
    Pour ce qui est des personnes auxquelles vous avez eu affaire, qu'auraient-elles pu faire concretement? tenter de s'opposer a une decision de justice ainsiqu'a l'ensemble de leurs superieurs? Pour quel gain, celui de la justice?

    La traque fiscale en France n'est pas pret de s'arreter et pour cause, c'est l'ensemble de l'edifice des dettes publiques qui repose sur la capacite de l'etat a lever l'impot, fut ce dernier le plus injuste qui soit. Toute perte de confiance ferait douter de la solidite des bons d'etat francais, deja sous perfusion des achats de la BCE. Et toute remontee des taux, meme faible, mettrait en peril l'equilibre budgetaire d'un pays qui evite la guerre civile en payant tous les gens qui sont sortis du systeme et qui se tiennent tranquilles parcequ'ils touchent leurs quelques centaines d'euros tous les mois.

    Pour vous donner l'exemple d'un autre systeme, celui de mon pays d'accueil actuel, j'ai recemment rempli ma declaration d'impots 2016-2017. Le principe de "tax return" fait que le service des impots local me doit de l'argent, l'ensemble etant entierement base sur mon honnetete et en 10 ans (incluant ma vie en Australie), je n'ai jamais eu le moindre controle. Ce que je veux dire c'est qu'en France, la position par defaut du contribuable est celle de voleur et que ca non plus n'est pas pret de s'inverser.
    Rester en France signifie d'accepter les regles du jeu, je ne crois pas une seconde que votre combat debouchera sur un quelconque changement du systeme, meme si j'espere me tromper bien sur.

    Cordialement, Alex