Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Thierry Seguin

Thierry Seguin

Passionné de trading et d’analyse technique depuis une vingtaine d’années, ma quête a été de développer et utiliser des outils qui me permettent à la fois de réaliser des gains convenables quelles que soient les conditions de marché, en privilégiant avant tout l’absence de pertes et la préservation du capital, tout en ne rendant pas cette activité trop chronophage ou incompatible avec un emploi salarié.

Essentiellement autodidacte, c’est par maintes erreurs et rencontres diverses (allant d’un escroc révélé sur le tard à des traders de talent qui vivaient à 100% de leur activité depuis au moins dix ans comme Dan Norcini, Benoist Rousseau, Gilles Leclerc, Eric Lefort ou Gwénaël Année), et surtout par une prise directe avec les marchés que j’ai pu peaufiner un système, ou plutôt une philosophie permettant de survivre au pire ennemi du trader, à savoir lui-même, avec pour premier objectif de ne plus faire partie de la grosse majorité des « traders » actifs particuliers qui perdent de l’argent.

Ma conviction est que le premier pas pour un apprenti trader souhaitant gagner de l’argent est d’apprendre à ne plus en perdre. Cela parait évident, et pourtant… pour y parvenir, avoir un plan de trade et un bon money management, connaitre ses forces et ses faiblesses personnelles face au marché pour trouver son propre style de trading, sont pour moi des éléments tout aussi vitaux que d’être capable de s’affranchir des conseils des autres et de réaliser ses propres analyses, seul face au marché et à soi-même.

Au delà du trading, un second centre d’intérêt pour moi est certainement la Communication Non Violente, de Marshall Rosenberg : un outil essentiel permettant de vivre des relations humaines fort différentes, après avoir pris conscience du conditionnement dans lequel nous enferment nos sociétés.

promospeciale

Va t-on demeurer enfermés jusqu'à ce que les allemands cèdent sur les Eurobonds?

Audience de l'article : 1275 lectures
Nombre de commentaires : 7 réactions
Bonjour à tous,

Si vous croyez qu'en Europe, lorsqu'un ou deux Etats ne répondent pas comme ils faut, on respecte leur décision en attendant au moins deux ans pour en rediscuter, vous vous bercez d'illusions : l'Europe, cela semble être réunion d'urgence sur réunion d'urgence jusqu'à ce qu'on arrive à la bonne décision. Un peu comme ces projets de Loi que l'on vote en France vers 01h00 du matin, et que l'on revote deux, trois, quatre fois jusqu'à ce que le résultat attendu soit obtenu. Je vous laisse vous renseigner sur le sujet...

Ainsi donc, ne croyez pas que les Coronabonds ne soient plus d'actualités. Non ma bonne dame, nous allons en reparler, et pas plus tard que le 23 avril.
Et ainsi de suite, jusqu'à ce que tout le monde accepte cette décision "indispensable à la survie de l'Europe"... en attendant, mieux vaut maintenir la pression en bouzillant l'économie à coups de mesures de prolongement de confinement, plutôt que d'augmenter la capacité de nos hôpitaux, produire des masques en réquisitionnant quelques usines, multiplier les tests ou tenter des traitements qui ont eu lieu uniquement à Marseille, comme si un Marseillais savait de quoi il parle! (suffit de connaître les blagues de Marius et Olive, non mais) 

Et dans le cas contraire, eh bien, si l'Europe explose, on aura au moins trouvé les méchants responsables! Le gouvernement français aura fait tout ce qu'il a pu pour préserver le bien commun, la Paix, la Liberté. Mais vous comprenez, ces méchants Allemands et Néerlandais auront tout foutu en l'air. Il y a des peuples qui ne changeront jamais, ma bonne dame! Mais avec suffisamment de sacrifices, de l'énergie, deux semaines de congés par an et une semaine de 60 heures, nous nous en sortirons, c'est sûr! Ce sera le moment de l'Union Nationale, il faudra faire corps autour de notre gouvernement afin de traverser cette épreuve faite de larmes, de virus, de confinement...

En tout cas, Macron annonce la couleur dans cet article : "Pour Emmanuel Macron, “l’absence d’accord sur un tel fonds risquerait de provoquer l’effondrement de la zone euro”. Rien que ça...

Bien. Voilà qui ne devrait pas accélerer le moins du monde les flux de capitaux en provenance de l'Europe vers les Etats-Unis. Nul besoin de s'inquiéter donc, en ce qui concerne l'Euro vs Dollar, qui ne parvient pas à s'éloigner de plus d'un cent de son support de long terme... ni de se demander pourquoi, systématiquement, les indices US semblent surperformer les indices Européens. Nous sommes dans une bulle, c'est sûr...


Poster un commentaire

7 commentaires

  • Lien vers le commentaire Engin-ear lundi, 20 avril 2020 16:43 Posté par Engin-ear

    Cher Thierry, merci pour ce décryptage des actualités qui va au-delà des banalités et "simplismes".

    J'aime beaucoup.

  • Lien vers le commentaire Thierry Seguin lundi, 20 avril 2020 15:11 Posté par Thierry Seguin

    Je constate qu'en Europe les pays qui semblent les plus touchés en morts déclarés par l'épidémie sont la France, l'Italie, l'Espagne, bref les 3 grands pays du "sud" de l'Europe les plus désespérés de la création d'Eurobonds pour ne pas imploser tout de suite. Création d'Eurobonds toujours refusée par l'Allemagne, qui ne semble pas trop touchée par l'épidémie, ni d'ailleurs tous les pays qui se tamponnent des Eurobonds, ou qui sont hors zone Euro, comme la Pologne, la Suède, la Norvège. Bien entendu, dans les morts on peut compter ce qu'on veut. Morts du coronavirus. Morts avec le Coronavirus. Morts de la grippe qui ressemble à s'y méprendre au Coronavirus. D'ailleurs nous avons beaucoup moins de morts de la grippe cette année, quelle coincidence heureuse, n'est ce pas, cela équilibre un peu les choses...de là à penser que des hommes politiques moins qu'honorables oseraient utiliser une crise sanitaire pour tenter de faire plier l'Allemagne afin qu'elle accepte les Coronabonds et autres bidules de mutualisation de la dette, surtout ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit... l'enjeu est juste la survie de l'Europe elle même, dixit notre Président il y a quelques jours; ce n'est sûrement pas pour ça qu'on manipulerait des statistiques ou qu'on priverait les français de masques. Non, il faut arrêter les théories fantaisistes s'il vous plait. Tiens, vous aviez vu celle là? 
    https://www.jovanovic.com/DATA/masques-interdiction2020.jpg

  • Lien vers le commentaire Engin-ear lundi, 20 avril 2020 13:14 Posté par Engin-ear

    "vivement l'effondrement de la zone euro, c'est plus que souhaitable a ce stade."

    Curieux. Pourquoi vouloir la destruction massive des choses qui marchent?

    La Chine échange leurs produits de haute technologie contre notre dette (= promesses de payer un jour).

    Il suffit de lire les livres de l'histoire qui expliquent comment les peuples vivaient avant notre propre naissance pour constater que nous vivons (encore) l'age de prospérité inédit.

  • Lien vers le commentaire hftrade lundi, 20 avril 2020 09:15 Posté par hftrade

    vivement l'effondrement de la zone euro, c'est plus que souhaitable a ce stade.

    j'ai appris que les frontieres entre allemagne et france sont fermées et que les francais sont aggressés en sarre (pourtant en partie francophone), l'histoire est un eternel recommencement.

    https://www.atlantico.fr/video/3588778/des-francais-agresses-au-abord-de-la-frontiere-allemande-

    l'amitié franco-allemande, la derniere blague du moment. non les boches ne vous aiment pas !

    l'abruti de francais moyen lobotomisé par l'education nationale va reapprendre a vivre !

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper dimanche, 19 avril 2020 18:01 Posté par Charles DEREEPER

    Excellent titre d'édito et excellente question hahahahaha

  • Lien vers le commentaire Masadj dimanche, 19 avril 2020 17:17 Posté par Max

    Je crois plutôt au renforcement de la zone euro car aucun de ses membres n'a interet à la dislocation, même l'Allemagne et surtout elle!
    Elle a plus à perdre dans une Europe dévastée et la Chine et les Etats-Unis ne compenseront jamais la perte.
    Les options ne sont pas limitées aux "Coronabonds", c'est à la guise de l'imaginaire, quand on voit les solutions mises en oeuvre actuellement et qu'on ne pouvait pas imaginer auparavant.
    C'est un disque rayé qui diffuse toujours le même refrain : éclatement de la zone euro.
    Ce serait une bonne idée de lancer des paris sur ce pronostic.

  • Lien vers le commentaire Engin-ear dimanche, 19 avril 2020 17:02 Posté par Engin-ear

    "risquerait de provoquer l’effondrement de la zone euro"

    Cet effondrement n'est en aucun cas souhaitable, mais son risque existe toujours.


    La zone Euro c'est une circulation libre de biens et la monnaie commune.

    Si le frontières sont fermées et les états ne peuvent pas obtenir suffisamment d'euros pour fonctionnement normal, que restera-t-il de la zone euro?

    C'est un scénario catastrophe auquel je ne crois pas.

    Les déclararions fortes sont nécessaires pour rappeler aux acteurs que rien n'est acquis pour toujours, et des efforts sont nécessaires pour préserver l'équilibre du système.