Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Crise

Crise

La crise...

Un mot sur toutes les lèvres

La peur est dans la France qui prend doucement conscience qu'elle décline et que son avenir est plus proche de celui de la Grèce que celui de l'Inde...

Crise économique, financière, écologique, démographique, sociale...

Ce mot crise veut aussi dire ADAPTATION, SURVIE ou DISPARITION.

Beaucoup attendent un krach, une redistribution des cartes, la fin du capitalisme (version du peuple) la fin des oligarchies et du socialisme (version des entrepreneurs...)

Chacun voit le monde en fonction de sa situation.

Le système mondial est instable car hyper contrôlé et manipulé.

Avant, nous avions des cycles clairs de croissance et récession. Désormais, nous avons une stagnation avec des crises, des chocs de volatilité. Beaucoup sont perdus.

Cette thématique est majeure dans notre monde moderne. Nous allons produire toutes les infos, analyses et réflexions qu'on peut le faire afin de vous aider à réfléchir.

Nous voudrions juste vous rappeler une chose, une vérité trop souvent oubliée en France : crise ou pas, on peut gagner et réussir individuellement. Peu importe ce que font les autres. La crise ne doit pas devenir une excuse pour justifier un immobilisme destructeur !

promospeciale

Carl Icahn remet en cause fortement la FED - "dieu sait comment tout cela va finir" - dans la vidéo DANGER AHEAD

Audience de l'article : 1349 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
L'investisseur activiste, milliardaire, Carl Icahn a remis en cause récemment la politique de la FED et a expliqué dernièrement dans une vidéo les conséquences désastreuses que cela pourrait avoir. La Fed a décidé en septembre de ne pas relever ses taux directeurs. Une grossière erreur, selon Carl Icahn.




1. La création de bulles


La politique de taux 0 menée par la Fed a pour conséquence la création de bulles financières dans différentes classes d’actifs, notamment sur le marché de l’immobilier et le marché de l’art. Pour Carl Icahn, la Fed est parvenu à nous sauver en 2008, comme elle a également pu le faire en 2002-2003 grâce notamment à sa politique de taux. Il fait aussi remarquer qu'aujourd'hui, le déversement continu d’argent pas cher dans le système constitue un danger inconnu. On ne sait pas à quel point la fin de l’histoire sera mauvaise si la Fed n’agit pas rapidement. On peut cependant l'entrevoir si l’on se fie à la catastrophe qui s’est produite en 2008.


2. Danger imminent sur le marché des obligations à haut rendement

Carl Icahn met également en garde contre le marché des obligations à haut rendement, autrement dit celui des obligations d’entreprises risquées. Une insuffisance latente de liquidités règne dans cette classe d’actifs. Selon l'investisseur milliardaire activiste, "L’augmentation considérable du bilan de la Fed a conduit à se positionner nulle part d’autre que sur le marché des actions ou sur celui des obligations à haut rendement. Ce bilan est passé de 1000 milliards de dollars à 4500 milliards de dollars". Ces obligations à haut rendement sont extrêmement risquées et sont vendues en quantité importante au public non initié. La majorité ne comprend pas ce qu’il achète.

Carl Icahn est préoccupé par l'essor de cette classe d’actifs. Le marché des obligations à haut rendement et des prêts à effet de levier est désormais évalué à 2 200 milliards de dollars, soit une hausse de 1 000 milliards de dollars sur 5 ans.

Le souci c'est quand un problème économique majeur surviendra ou deviendra juste palpable et perceptible, il y aura un mouvement de short incontrôlable. C'est à dire des investisseurs qui voudront vendre leurs titres, qui penseront qu’ils pourront le faire relativement facilement alors qui ne pourront pas le faire.

Carl Icahn reste bien sûr de lui, "l’histoire devrait se répéter... et dieu sait comment tout cela va finir !"

Le milliardaire confie aussi qu'il a su traverser de nombreuses crises, 1974, 1979, 1987, 2000 et 2008 mais que la prochaine crise que nous allons connaitre va être la pire de toutes, car elle repose sur une montagne de bulles. Selon lui, les conséquences sont impossibles à évaluer tant elles seraient dévastatrices.



Poster un commentaire