Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
david renan telechargement livre

Une définition de la spéculation

Audience de l'article : 1404 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(8 Votes) - Note : 3.38
Partagez cet article avec vos connaissances

Il existe de nombreuses définitions de la spéculation. C’est un sujet dont on peut débattre longuement. Dans les commentaires accompagnant mon article “je suis un spéculateur“, certains définissent la spéculation comme une activité pratiquée par des gens peu intelligents, peu renseignés et qui, au final, font un peu n’importe quoi. Hum… Il est vrai que certains spéculateurs amateurs correspondent à cette définition. Par contre, je ne suis pas prêt à qualifier d’idiot et d’ignorant les spéculateurs professionnels employés par les grandes institutions financières…

 

Une définition plus intéressante du spéculateur et de l’investisseur nous est proposée par Edward Chancellor dans son excellent livre “Devil Take the Hindmost. A History of Financial Speculation“. Selon lui :

 

Les spéculateurs sont à l’avant-garde du processus capitaliste. Dès qu’une innovation a été établie avec succès et produit des rendements réguliers, les spéculateurs cèdent la place aux investisseurs. Ceux-ci sont davantage intéressés par la protection de leur capital et l’obtention de revenus réguliers que par le gain en capital. Contrairement aux spéculateurs, l’investisseur s’intéresse principalement à l’état actuel des choses. Il ne tente pas vraiment d’anticiper le futur, et, lorsqu’il le fait, ne vise qu’à s’assurer qu’il n’y aura pas de changement important avec la situation présente.

 

La différence entre spéculateurs et investisseurs n’aurait donc rien à voir avec le degré de connaissance ou d’intelligence, mais serait plutôt liée aux objectifs poursuivis. En résumé, si vous recherchez le gros gain en capital grâce à une anticipation judicieuse du futur : vous êtes un spéculateur. Si vous cherchez plutôt à protéger votre capital tout en vous assurant de revenus réguliers et prévisibles : vous êtes un investisseur.

 

Je suis conscient d’entrainer une bonne partie des lecteurs de ce blogue avec moi dans le “monde infâme de la spéculation” avec une telle définition. Ne vous en faites pas. Je crois qu’il faut en prendre et en laisser avec les discours moralisateurs contre la spéculation que l’on entend dans les médias. L’humanité ne pourrait avancer sans l’existence d’individus prêts à assumer certains risques. Tout est dans l’art de prendre des risques de façon intelligente, réfléchie et calculée.

 

 

 

Philippe RANCOURT

 

 

 

Article original :

 

 

 

http://www.entrepreneurboursier.com/2010/06/12/une-definition-de-la-speculation/

Poster un commentaire