Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)

Comment trader une cointegration presque toujours gagnante ?

Audience de l'article : 2682 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

Sur quels principes la cointégration repose-t-elle ?

Toutes les options paires sont basées sur le meme principe : un duo de 2 actifs qui fluctuent  avec une forte corrélation positive. Cela signifie que dans le passé, les 2 actions ont eu tendance à évoluer ensemble.

L’idée est donc d’identifier des périodes pendant lesquelles l’écart se creuse. C’est à dire le moment où ces 2 actions n’évoluent plus ensemble. La stratégie de cointégration va parier sur le fait que ces 2 actifs vont corriger l’écart qui les sépare et retrouver une évolution naturelle : en duo rapproché.

Ce phénomene s’explique principalement par la nature des actions au sein d’une paire. En effet, elles proviennent d’un meme secteur industriel et ont donc leurs vies qui sont scellées l’une à l’autre et à la santé sectorielle. Il y a donc une forte probabilité d’observer les écarts “anormaux” se refermer ou se rétrécir.

.

Comment trader la cointégration ?
 

1 - Identifier une paire avec un écart significatif

Si vous etes day trader vous allez regarder des graphiques intraday. Si vous etes un swing trader, ce sera des graphiques de plusieurs jours. En enfin si vous etes investisseur, il faut rechercher vos opportunités sur des graphiques de plusieurs semaines.

.

2 - Acheter l’action la plus faible

Ensuite l’idée est de trouver un écart significatif et anormal entre 2 actifs. Pour cela regardez sur votre échéance si les actions de votre paire évoluent avec une forte corrélation et si les écarts anormaux du passé se sont correctement corrigés. Si oui, vous avez une opportunité entre les mains. Sinon, passez à l’analyse d’une autre paire.

 .

 .

.

Dans cet exemple, on se rend compte que :

- Les 2 courbes évoluent avec une forte corrélation puisqu’elles se suivent bien.

- A chaque fois qu’il y a des écarts dans le passé, ils sont rapidement corrigés.

- Nous détectons une opportunité dès que le dernier écart anormal commence à etre visible. Il est alors possible de prendre position pendant toute cette période.

- La position est toujours ouverte sur l’actif le “plus faible”, ici en bleu. Et cela que ce soit une option paire floating ou une option paire fixée.

- Une fois que l’écart anormal est maximal, il y a un resserement naturel de celui-ci. Soit le trade est cloturé (vente de la position) quand l’écart se ressere en notre faveur, soit il est cloturé à l’échéance.

.

.

Voici 2 autres exemples :

- Cherchez l’écart bien visible.

- Passez à l’achat sur l’action la plus faible.

 

.

.

.

 

Richard Menard

Mon site : Trader Option Paire

Poster un commentaire