Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Laurent Horvath

Laurent Horvath

Les enjeux de la production des Energies sont si importants, qu'ils sont en train de modifier nos vies et l'équilibre du Monde. Mieux les Comprendre aujourd'hui, nous permet d'envisager l'avenir et agir concrètement aujourd'hui.

J'ai créé en 2008 le blog http://2000watts.org/ pour suivre cet univers.

Conquérir la bourse

250 milliards pour fermer les Centrales Nucléaires

Audience de l'article : 801 lectures
C'est l'estimation de la Commission européenne pour fermer et désaffecter les 129 réacteurs nucléaires en activité actuellement dans 14 Etats de l'Europe. A ce jour 89 réacteurs nucléaires fermés sont en phase de décontamination et 3 réacteurs ont jusqu’ici été complètement démantelés.

La Commission estime à 123 milliards euros pour le démantèlement des centrales et 130 milliards euros pour la gestion des déchets nucléaires. Par rapport à la précédente estimation de 2008, les chiffres ont progressé de 47%.

Cependant, la grande question est: est-ce que ces chiffres sont fiables car il y a très peu d'expérience dans le démantèlement des réacteurs nucléaires et aucun pays n'a encore trouvé de solution au niveau des déchets.

Les propriétaires de Centrales auraient couvert le 50% de ces investissements mais de nombreuses centrales vont arriver en fin de vie dans les années à venir. Il n'est pas certains que les Etats devront puiser dans les impôts pour couvrir la différence.

Du côté français, la Cour des Comptes a estimé à 100 milliards euros la remise en forme des Centrales d'ici à 2025. Il faudra également 100 autres milliards euros à EDF pour décommissionner ces centrales et seuls 23 milliards euros sont provisionnés. La dette actuelle d'EDF se monte à 37 milliards euros.

La production nucléaire européenne se monte à 120 gigawatts et l’âge moyen des réacteurs est d’environ 30 ans.
Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire francois mercredi, 06 avril 2016 11:15 Posté par frcclair

    Et bien Mr Horwath, voilà des chiffres qui démontent en un clin d'oeil
    la légende du nucléaire pas cher. Il est desormais clair que ce choix d'être une grande puissance militaire va peser lourd, très lourd sur les comptes de la nation Française....Sic....