Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
David Danverand

David Danverand

Analyste technique

J'interviens à travers la lettre PLAN DE TRADING

       BOUTIQUE 
          DAVID
     DANVERAND
 


bjectif-eco-dax40
Abonnez vous aux analyses et alertes quotidiennes de David Danverand en cliquant ici

promospeciale

CAC / DAX 5 Juin

Audience de l'article : 839 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Commentaires : Cette séance du 5 Juin doit être considérée comme potentiellement une séance de transition succédant à une phase connue , celle d'une zone de congestion dans un rising wedge MT 

Autant dans ce type de configuration, on n'a pas toujours le timing de sortie , autant cette séance peut être ce déclencheur à une sortie soit par le haut, soit par le bas . 

ET ce bien entendu en fonction des décisions prises et présentées par la BCE et M Draghi. Alors par le haut , par le bas ? on pourrait jouer à pile ou face sur ce type de question. 

Si on analyse la situation, on peut estimer que les proba de déception ou de mauvaises interprétations des propos de Draghi sur l'adoption de mesures non-conventionnelles soient plus importantes . Le marché n'a t il pas déjà pricé ces mesures ? ou bien n' a t il pas pricé des espoirs de mesures trop ambitieuses ? 

De plus graphiquement parlant , les sorties de rising wedge se font par le bas . Enfin , on est topish sur le djia .

Donc séance de transition potentielle , on ne sait pas le sens de sortie , mais , on peut connaitre la manière dont l'indice sortira : de manière potentiellement violente .

Pour moi la meilleure stratégie à jouer est celle d'un straddle sur options avec un objectif de décalage de 100 pts depuis les niveaux actuels 4500 pts , ainsi une target en intraday ou demain, ou bien à 4600 ou bien à 4400 

Mais avec une manière de conduire la stratégie précise : la taille des positions doit être telle que les calls compensent la perte sur les puts en cas de hausse sur 4600.

Les échéances juin 2014 me semblent les plus réactives pour ne pas dire les plus explosives . 100 pts de variations ( call ou put) sur des strikes hors la monnaie à 100 pts (soit 4400 ou 4600) permettent un doublement de l'option (voire même plus à la baisse si on prend en compte le gonflement de la volatilité ) 

Ainsi ma stratégie pour cette séance est fondée sur le straddle sur options comme suit : 

Comme je vise une sortie violente par le bas (sur déception) , je surpondère les options puts : 

Sens : baissier 
outils : Puts échéance juin 2014 strike 4400 
taille : 10% du capital 
target : 4400 



sens : haussier
outils : Calls échéance juin 2014 strike 4600 
taille : 5% du capital 

target 4600 

La conclusion est donc assez simple et couvre toutes les possibilités : 

1) si déception : le marché décale par le bas, casse la base du rising wedgevers 4470 ==> gonflement de la volatilité + baisse forte = explosion des puts de 100% à 200% , et baisse des calls . L'objectif est dans ce cas de gagner largement plus sur les puts que sur les calls 

ainsi à 4400 pour un capital de 100 000 eur on aurait 10000 eur de put ==> 25 000 eur ( sot +15000 eur de gains - 3500 de perte sur les calls = environ 10-12000 euros de gain= K+10%) 
(en fait les calls baisseraient dans ce type de configuration de 66% environ) 

2) si accueil favorable : explosion des calls dans une proportion similaire environ +150% et baisse des puts de 2/3 également .
Ainsi pour un capital de 100 000 eur , vous gagnez sur les calls 7500 eur environ et perdez sur les puts 6600 eur environ , soit une opération globalement neutre 

On voit ainsi que sur un scénario , peut-être plus probable (1), on gagne plus que dans un scénario (2) moins probable .
On respecte ainsi les règles de money management qui priment avant tout :la préservation du capital 

L'ouverture du straddle doit se faire ainsi sur des calls et des puts au même moment , au même cours de cotation d'indice, 4500 étant à mon avis un bon niveau car situé à mi chemin entre 2 cibles potentielles

Enfin , pas de plan intraday comme d'habitude sur les contrats/cfds, car on reste dépendant d'une décision importante , rendant complètement impossible l'anticipation de type fractal. 

On l'a d'ailleurs commencé à le voir hier sur la cassure des 4490 .

Ne pas trader si vous tradez sur les cfds/contrats futures, la séance devrait être volatile.
Je pense en effet qu'il convient d'adapter ses conditions d'interventions aux configurations techniques et aux enjeux perçus ( en l'occurence pour aujourd 'hui la réunion de la BCE) 

Les conditions d'intervention sur les contrats/cfds dans ce type de séance font référence ,là pour le coup, beaucoup plus à des signaux précis . Or, les plans de trading concernent avant tout l'anticipation de phase de marché intraday , très difficiles à percevoir aujourd 'hui. 

La même stratégie prévaut sur le DAX avec par exemple ouverture du straddle à 9930 pour viser ou bien 10 100 ou bien 9750 .
position double sur puts que sur calls , target privilégié : la baisse soit 9750 
graphe1 050620140824

A bientôt et bons trades
David Danverand
Poster un commentaire