Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)

Devise U.S. - observez la moyenne mobile de 7 jours

Audience de l'article : 1690 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

Tel qu’anticipé la semaine passée la devise américaine à rejoint la dernière zone support de Fibonacci, la 78.6% situé à 77.35, la fermeture de la semaine c’est conclue légèrement en dessous de cette zone Fibo - voir le deuxième graphique.
 
Graphique du 8 octobre 2010

 
Présentement la devise U.S. se trouve à proximité d’un point de bascules qui pourrait se transformé en rebond technique court terme. La devise est survendue actuellement, ce que représente la RSI, mais un état de survente telle qu’illustrée par une RSI peu perduré encore quelque temps et permettre à la courbe des prix de briser de façon négative la zone support des 77. Alors, l’analyse d’une RSI en soi ne permet pas de prendre position uniquement parce qu’elle manifeste un état de survente, la RSI nous démontre une situation, mais cela demande d’autres signaux pour valider le rebond technique potentiel. Et nous revenons encore à la moyenne mobile de 7 jours, qui est présentement en mode résistance depuis le début septembre. Lorsque cette moyenne mobile agressive de 7 jours sera défoncée par le haut, les probabilités d’un rebond technique augmenteront, mais pour l’instant la tendance est toujours baissière sur la devise américaine.

 
Advenant la cassure de la zone support des 76.60 / 77, en observant les deux graphiques en période jour et semaine, on constate que la prochaine cible baissière se situe sur le creux antérieur du mois de décembre 2009, si la devise rejoint cette zone cela représentera un retracement de 100% depuis le début de l’année. Cette zone de creux support potentiel est situé à 74,24, ce support sera très important à observer s’il est atteint.
 
Conclusion : rebond technique potentiel sur cassure de la moyenne mobile de 7 jours et sur cassure baissière de la zone des 76.60 / 77 directions le creux antérieur des 74.23.
 
Claude Bordeleau
L’observateur technique, analyse des marchés boursiers
Poster un commentaire