Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Jérôme Verlaine

Jérôme Verlaine

dividendes.ch, le spécialiste des titres offrant un revenu solide et croissant sous forme de dividendes.

Inscivez-vous à ma newsletter gratuite et profitez de mon e-Book en bonus "Le chiffre magique" !

Marre de votre job ? Changez de profession en devenant rentier ! 

Participez au forum

promospeciale

Des dividendes pour la retraite

Audience de l'article : 4280 lectures
RetraiteAujourd'hui, je vais vous parler de l'utilisation des dividendes pour générer des revenus pour votre retraite. Les dividendes sont une source d'argent frais plus stable que les gains en capital, ce qui est idéal pour les retraités. Bien que les actions offrent en moyenne sur le long terme des rendements de 10% par an, il n'est pas rare pour les investisseurs de subir en effet des pertes sévères, suivis par de fortes hausses. Ces montagnes russes sont risquées pour les investisseurs retraités.

Qu'advient-il si une crise telle que celle de 2008 se passe juste avant votre retraite et que la valeur de votre portefeuille s'effondre ? Personnellement je sais que je n'aurai pas le temps de récupérer d'un autre marché baissier. Alors que les marchés boursiers rebondissent toujours, perdre le tiers ou la moitié de la valeur de son portefeuille alors même qu'on devrait pouvoir s'appuyer sur son capital pour prendre sa retraite pourrait être en effet particulièrement déstabilisant.

Pour me prémunir d'une autre crise financière, je préfère donc posséder uniquement des actions versant des dividendes. Bien que certaines entreprises aient coupé ou suspendu leur dividende durant la dernière crise, la plupart ont continué à en verser. Les aristocrates de dividendes les ont même augmenté en 2008 et 2009 ! C'est là que les investisseurs orientés dividendes ont l'avantage. Indépendamment de la valeur de leur portefeuille, leur revenu reste constant.

Avec les dividendes, les investisseurs retraités savent exactement quand leur investissement porte ses fruits. Cela rend la planification des dépenses beaucoup plus facile. En outre, les paiements de dividendes ne fluctuent pas comme les prix des actions ordinaires. En conséquence, les investisseurs orientés dividendes reçoivent une forme de revenu qui est stable, fiable et déposée sur leur compte à intervalles de temps prévisibles. En outre, parce que les titres de dividendes représentent une part d'une entreprise réelle, ces dernières peuvent même se permettre d'augmenter leurs distributions au-dessus du taux d'inflation.

En bref, les dividendes sont clairement un avantage pour une préparer retraite anticipée:

• Vous n'avez pas à attendre un âge "fatidique" pour commencer à toucher les revenus des dividendes.

• Le revenu de dividendes est passif - vous n'avez pas à faire quoi que ce soit pour le recevoir, sauf détenir le titre !

• La recherche a prouvé que les titres payant des dividendes performent beaucoup mieux sur le long terme que les autres.

• Même si le prix de l'action descend, vous obtenez toujours votre revenu de dividendes.

• Protection contre l'inflation : les sociétés de qualité augmentent leurs distributions chaque année.

Combien d'argent ai-je besoin ? C'est une évidence, mais il faut de l'argent pour gagner de l'argent... Ci-dessous un exemple tiré du site américain MyMoneyDesign qui montre combien d'argent, vous aurez besoin pour fournir un revenu souhaité après impôt (en supposant un rendement de dividende de 3%). Le tableau indique également une estimation de ce qu'il vous faut épargner chaque année (en supposant un rendement composé de 8%) en fonction du nombre d'années qui restent jusqu'à votre retraite souhaitée. 

Combien d'argent pour prendre sa retraite ?

Mais il n'y aucune chance pour que je puisse économiser autant d'argent ! Certes, les chiffres ne mentent pas... Si je veux prendre une retraite anticipée, en recevant 2'000 $ par mois après impôts, je devrai économiser 20'567 $ par année durant les 20 prochaines années. Je ne sais pas pour vous les gars, mais là c'est quand même un peu la soupe à la grimace...

Pas de panique. L'exemple ci-dessus oublie malheureusement le pouvoir des dividendes croissants, mais aussi des diverses possibilités que nous offre l'Etat pour parvenir plus rapidement à nos fins. En suivant ma méthode d'investissement dans les dividendes croissants, je serai capable de prendre ma retraite dans une dizaine d'années, soit avant mes 50 ans, et j'ai bien l'intention de le faire. La méthode est de plus livrée avec un outil Excel qui permet de mesurer précisément le temps nécessaire pour parvenir à son objectif en fonction de sa situation personnelle. Alors en route vers l'indépendance financière !

Sources :

http://www.dividendgrowthinvestor.com/2012/07/dividend-paying-stocks-for-retirement.html
http://www.dividendninja.com/building-my-portfolio-for-retirement-with-dividends-and-bonds
http://www.mymoneydesign.com/personal-finance-2/retirement/will-dividend-stocks-help-me-retire-early/
Poster un commentaire