Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Sannat

Charles Sannat

Charles Sannat est diplômé de l’École Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d’Études Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information (secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Économique d'AuCoffre.com en 2011. Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.

Charles-Sannat

Wal-Mart perd 21 milliards de dollars, après une baisse des prévisions

Audience de l'article : 1084 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction
Cet article de l’Expansion, revient sur l’actualité financière inquiétante du plus gros distributeur américain puisqu’il s’agit de la chaîne Wal-Mart qui n’en fini plus de souffrir.

« Wal-Mart a jeté un coup de froid mercredi en révisant sérieusement ses prévisions de ventes pour 2015 et celles pour ses bénéfices futurs, en raison de la force du dollar qui pèse de plus en plus sur les grandes multinationales américaines.

L’enseigne, qui essaie de refaire son retard dans le commerce en ligne face à Amazon, prévoit un recul de 6 à 12% de son bénéfice ajusté par action, alors que les marchés tablaient, eux, sur une hausse de 4% de la rentabilité opérationnelle ».

« Le titre Wal-Mart a dégringolé de plus de 9% en une trentaine de minutes. Quelque 21,2 milliards de dollars de capitalisation boursière se sont ainsi évaporés, malgré l’annonce du versement indirect de 20 milliards de dollars aux actionnaires sous la forme d’un plan de rachat d’actions ».

Il va donc falloir licencier encore un peu de personnel…

Charles SANNAT

Source l’Expansion ici
Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire Ouap1 samedi, 17 octobre 2015 05:20 Posté par Ouap1

    Et pendant ce temps là Carrefour annonce de plutôt bon chiffres, à part la Chine, et semble renaître de ses cendres, malgré un contexte de crise économique.
    Mais bon, je pense que Georges Plassat a mis en place tous les outils, la fameuse boîte à outils qu'un président avait évoqué, mais qui a bien l'air de fonctionner.