Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
H16

H16

Je suis naturellement grand, beau, j’ai le teint buriné par le soleil et le sourire enjôleur et des mocassins à gland, un très gros zizi et une absence totale de lucidité sur mes qualités et mes défauts !

J'ai un blog sur lequel j'aime enquiquiner le monde : Petites chroniques désabusées d'un pays en lente décomposition...

        BOUTIQUE DE
                H16
 H16

Le livre de H16 sur Amazon : cliquez ici

L’écotaxe, un capitalisme de connivence peu discret

Audience de l'article : 1381 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Vous vous interrogiez, vous sentiez bien que cette histoire d’Ecotax était un peu une grosse fumisterie qui cachait, mal, un petit détournement de fonds publics de la popoche des moutontribuables vers la popoche de certains individus choisis sur le volet, mais vous n’en aviez pas précisément la certitude.

Bien sûr, quelques enquêtes, ici et là, traînent discrètement et ne sont relayées par la presse que depuis que, justement, certains portiques se sont fait détruire et que le dernier en Bretagne vient de se faire démonter, officiellement. Mais bon, tout de même : depuis mai 2011, il y a bel et bien des fumets de corruptions qui entoure cette Ecotaxe de malheur…

Alors, comme un petit .JPG vaut bien un gros .DOC, voilà une jolie illustration de cette affaire (merci à Maxime J. pour les informations et l’idée originale).

Et comme vous le découvrirez, la délicieuse collusion entre certaines entreprises et l’État ne doit en réalité rien au hasard.

ecotax - du capitalisme de connivence
Poster un commentaire