Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Falconnier

Falconnier

Tous les commentaires de ce membre (67 publications)
L'ivermectine est - enfin - recommandée par l'institut Pasteur et en Israël...
D'après Dawn Fitzpatrick, investment manager chez Soros, "Bitcoin est facilement stockable, facilement transférable et son offre existe en quantité limitée, qui diminue de moitié tous les 4 ans. De son côté, l’or a du mal à s’imposer parce que Bitcoin prend une partie de sa base d’acheteurs."
> plus l'Etat américain dépense, plus les gains de productivité sont élevés
Ne serait-ce pas plutôt que la production proprement dite est effectuée à l'étranger ?
Sinon, comment l'expliquer ?
Le destin des monnaies fiduciaires est de disparaître avec la confiance placée en elles.
Heuereusement, il y a le bitcoin ! ;-)
Le bitcoin n'a aucun rapport avec le problème du producteur français écrasé par les parasites : il vend 1 € un produit que le Polonais peut vendre 0,5 €, bitcoin ou pas.
Par contre, il peut s'en servir pour fuir l'enfer fiscal !
Quant au fait que la monnaie est la variable d'ajustement de la productivité d'un pays, ce n'est plus le cas avec l'€, justement.
D'où la rage taxatrice renouvelée des parasites étatistes !
La monnaie inter-étatiste est, non pas une ânerie, mais un moyen pour les fédéralistes et mondialistes d'imposer à terme leur vision.
L'ennemi est là, le bitcoin sera - peut-être - la solution.
*
D'autre part, il serait bien que vous preniez conscience qu'il existe tout un tas d'autres crypto-monnaies qui tentent de répondre à des problèmes spécifiques ou partiels et ont certaines réussiront.
Bien sûr !
Le socilalisme, c'est le grand jeu de qui arrivera à parasiter les autres plus qu'il ne l'est lui-même !
Mais comme l'avait noté Margaret Thatcher, cela s'arrête quand il n'y a plus d'argent.
D'où la création de l'€ qui permet de repousser l'échéance.

Je ne parviens pas à comprendre que vous compreniez le problème posé par les banques, la monnaie et les banques centrales et que vous refusiez la solution qui consiste à "ubériser" les banques par la finance décentralisée (Defi) et les monnaies centrales par le bitcoin.
Bien sûr qu'il va falloir se battre !
Mais le seul qui est sûr de ne pas gagner est celui qui refuse de se battre !
Je ne doute pas que tu sois un professionnel de la médecine, boreale (de la santé, ça reste à voir...).
De même que Charles est un professionnel de la finance ; c'est d'ailleurs pourquoi il est passé à côté des cryptos : j'en ai chié des années à apprendre à m'y retrouver dans les options, l'analyse technique... et je ne vais pas me laisser emmerder par des petits jeunes qui veulent court-circuiter cet apprentissage.

Plutôt que de te sentir agressé dans ton corporatisme, regarde ce qui nous préoccupe :

* ce virus ne tue pas plus que la grippe pour laquelle il n'est pas question de vacciner plus que les personnes à risque ;
* il n'y a pas plus de mort par habitant dans la Suède qui ne confine pas qu'ailleurs ;
* il y a beaucoup moins de morts en Afrique où l'hydroxychloroquine et l'Ivermectine sont d'usage courant ;
* le lancet et autres se sont ridiculisés par des articles mensongers et des essais réalisés en dépit du bon sens (dose énorme donnée trop tard) ;
* l'économie et la monnaie sont détruites par les confinements et l'émission de monnaie dette par milliers de milliards (d'où le bitcoin...) ;
* il n'y aurait pas d'embouteillage dans les hôpitaux à craindre si on ne supprimait pas de lits et si on impliquait les cliniques ;
* le renforcement du système immunitaire par le soleil, les vitamines D3 et C, le zinc ne sont absolument pas promus - sauf par ceux que ta suffisance dénomme charlatans ;
* on cherche des noises à Didier Raoult, de loin le plus qualifié en France, entre autres pour son usage compaSSionnel de l'hydroxychloroquine et de l'ivermectine, plutôt qu'un double aveugle qui revient à NE PAS soigner la moitié de ses patients...
Après toute cette incohérence, ce dirigisme ridicule, accepter qu'un vaccin devienne obligatoire pour aller dans un lieu public (après avoir commencé par ne pas fermer les frontières aux gens venant de zones contaminées), NON !

Pour ma part, tu n'es qu'un pion, parmi tant d'autres, des labos, même si tu n'as rien touché directement, car tu es un expert ... de ce qu'ils t'ont enseigné !

Je continuerai donc à chercher ce qu'il y a derrière ce virus - ainsi d'ailleurs que de la baisse de la fertilité en occident.

> Passeport : choix de société bien sûr

Certes ; mais ce choix, on peut le soutenir ou le combattre. boreale le soutient  ; Charles et moi-même le combattons.
Autant je ne peux qu'être d'accord avec la citation de Buffet, autant le reste de ton message pose le problème des études supérieures pour les gens dépourvus de caractère et de sens critique.
Étudier, c'est apprendre à faire confiance à des gens qui savent plus que nous et cherchent à nous instruire.
On continue donc à faire confiance aveuglément aux gens bien placés, c'est ce sur quoi les labos qui préfèrent vendre des vaccins des milliards plutôt que de l'ivermectine quelques euros se basent. Et la piétaille de la médecine le répercute...
Ceci dit, discuter avec quelqu'un qui met Raoult au niveau de Rika Zaraï est une perte de temps - ou peux-tu prouver que le soleil, le zinc (et le magnesium), les vitamines D3 et C sont inutiles, voire contre-productives ?
> Les média ( tv, journaux) sont totalement assujetis au pouvoir executif

Disons plutôt que les 2 ont le même maître...
«DébutPrécédent1234567SuivantFin»