Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Henri Dumas

Henri Dumas

Libéral convaincu,  je tire des expériences de ma vie une philosophie et des propositions.
Le tout sans prétention de vérité.
Mon blog : www.temoignagefiscal.com

 
What do you want to do ?
New mail


 
What do you want to do ?
New mail


 
What do you want to do ?
New mail


 
What do you want to do ?
New mail


 
What do you want to do ?
New mail

promospeciale

La joie de Bruno Le Maire

Audience de l'article : 967 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Cet homme est naturellement ravi. Mais aujourd’hui son ravissement saute hors de son masque, il est visible jusqu’à la pointe de ses cheveux. Qu’en est-il ?

Le G7 — c’est 7 pays comme son nom l’indique alors que le monde c’est 195 pays — donc sept pays se sont mis d’accord pour imposer identiquement les sociétés mondialisées, pour créer un impôt qu’iIs espèrent mondial. En réalité pour tenter de limiter la puissance et la liberté qu’internet — qu’ils ne maitrisent pas — a créées et que les GAFA représentent symboliquement.

Bruno Le Maire c’est la bureaucratie, la flamboyance malsaine de la défunte URSS, la planification, l’esclavage.

Il oublie que les progrès de la technique ont donné en France collectiviste le Minitel, que c’est la liberté qui a créé internet. Cet internet qu’évidemment il combat, qui n’est pas compatible avec le pouvoir politique, le seul pouvoir que le ravi Bruno Le Maire ait su accaparer.

Il est clair qu’il partage sa joie avec la totalité de notre presse, peut-être avec la majorité de nos concitoyens.

Personnellement cela m’épate que, lorsqu’il annonce : “Ce sera 4,3 milliards de plus pour la France”, des français puissent en déduire que ce sera pour eux, alors qu’évidemment c’est exclusivement pour lui et ses amis.

Qu’il soit encore des êtres humains capables de penser que ce qui est volé aux autres est bon pour eux — sans prendre conscience que le vol finit par s’imposer à tous lorsqu’il est autorisé, légalisé — me parait être le comble de la connerie.

Il est pourtant aisé de comprendre qu’une bande de voleurs, après avoir volé les autres, se volent entre eux, c’est mécanique.

Alors échanger sa liberté pour une poignée de dollars, quelle erreur.

Les GAFA n’ont pas eu le courage de défendre la liberté qui les a enrichis, ils sont entrés en connivence depuis longtemps, devenant eux-mêmes des censeurs, croyant ainsi protéger leur gain sans lutter, par la corruption, au prix de la liberté.

Ils ont trahi cette liberté dont ils tirent leur pouvoir et leur richesse, ils perdront les deux.

L’Occident a enfanté le communisme, l’égalitarisme, en réalité la religion bureaucratique, la planification, l’esclavage intellectuel, l’Occident ira au bout de cette religion, rien ne lui sera épargné de la chute à venir.

D’autres pays dans le monde profiteront-ils du formidable vecteur de progrès qu’est la liberté, comme a pu en profiter en son temps l’Amérique, en prenant la place que va laisser vacante l’Occident et ses bureaucrates majoritaires ?

C’est toute la question.

Bien à vous. H. Dumas



Poster un commentaire